AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le meilleur entrainement du monde

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Le meilleur entrainement du monde   Ven 4 Sep - 20:38


PV gretchen

J'étais enfin arrivé. Quelques heures de course avaient suffis pour atteindre ce petit coin de paradis où je lui avais donné rendez vous. Mon but? Un entrainement un peu ,... spécial. Elle tennais à sa qualité d'humaine et je respecterais son choix, mais si par malheur elle devait combattre un vampire,... je ferma les yeux, refusant définitivement la vision qui s'opposait à moi. Non je l'entrainerais pour qu'elle résiste au moin jusqu'a ce que j'arrive. Je l'avais invitée en ces lieux pour qu'elle apprenne à sentir la présence ennemi n'importe où, qu'elle puisse dinstinguer qui était l'énnemi,... Tous ça à distance. C'était il y a trois jours. Il lui en faudrait quatre pour arriver ici à sa vitesse humaine. J'alla immédiatement à sa rencontre aprés avoir prévenue les responsable de ce lieu magestueux de l'arrivé d'une jeune humaine. J'avais également apporté une ??? surprise pour elle. Mais, pas pour tout de suite, j'avais avant tout hate de la retrouver.

Arrivé à l'entré de la citadelle, je me posta sur le coté, immobile tel une statue éternelle attendant sa délivrance.

" Je t'attend mon amour !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 4 Sep - 23:30

    J'avais un rendez-vous à la Petite Citadelle. Ne me demandez pas avec qui, tout le monde pourrais deviner. Plus je me rapprochais du lieu, plus je m'impatientais de le retrouver. Mon voyage vers la Petite Citadelle devait durer quatre jours. Pas plus, pas moins. Je ne pouvais pas faire moins sauf avec un cheval, ce que je n'ai pas. Je parcourais les terres sans m'arrêter. Juste pour manger, dormir mais peu et rêver. Ce que j'arrivais à faire en marchant. Je faisais peu attention à ce qui m'entourait. J'arrivais le bon jour à la Petite Citadelle. Il était là, les yeux fermés. Je m'approchais en silence, consciente qu'il savait que j'étais là. Je déposai un baiser sur ses lèvres et glissai ma main dans la sienne. Je m'assis à ses côtés toujours silencieuse. Je savais que cet entrainement avait une importance. Mais je ne comprenais pas. Je pouvais très bien savoir qui était mes ennemis de mes alliés. Je sonde leur coeur en moins de dix secondes. Et de plus, ils ne s'en rendent pas compte. Regarde le gardien là bas. Je sais qu'il est bon. Ce doute t-il que j'ai sondé son coeur ? Non. Parce qu'il ne peux pas le savoir. Je ne comprenais pas. Vraiment pas. J'effleurais du doigt la joue d'Arän, repoussant parfois quelques mèches de cheveux. Avait-on le droit d'être si beau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 4 Sep - 23:50

Elle était là, prés de moi, sa présence m'envahissait d'un bonheur et d'une satisfaction inexplicable. Main dans la main, nous restâmes ainsi un peu puis tendrement, je l'ammena vers moi et l'entraina vers la citadelle. Poser ses affaires, déjeuner, expliquer le pourquoi de l'entrainement...

" Gretchen, je voudrais t'entrainner à combattre les vampires. Mais certains vampires ne seront pas hostile, souvient toi de Kate. Tu ne pourras pas sondé le coeur d'un vampire objectivement si tu n'y est pas entrainnée, surtout d'un susseur de sang."

J'étais inquiet. Et cela ce ressentais dans ma voix, dans mes geste, dans ma précipitation. J'étais sur les nerfs, j'avais peur, et surtout et plus que tout j'avais soif. Mes yeux d'un rouge carmin habituellement était maintenant d'une teinte violette inquiétante, je n'avait pas chassais depuis plus d'une semaine,... Mais pouvais-je la laisser? Elle, l'étre qu'il m'as fallu 200ans pour trouver?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 6 Sep - 18:06

    Je me laissai emmener par Arän. Il était troublé, stressé. Inquiet. Je le ressentais. Je pris alors le sujet encore plus sérieusement. Je passai mes mains dans sa veste et posai ma tête sur sa poitrine en comprenant la gravité du sujet. Je libérai mon esprit pour penser à autre chose et attendis. Sa voie me tira de ma faible rêverie et je m'écartais juste un tout petit peu. Je sentais sa peur. Et... Une chose que je ne comprenais pas. Je me concentrai sur cette chose devinant peu à peu ce que ça pouvait être. Je souris faiblement. Sourire timide. Je comprenais que tout ça était assez grave. Mais son comportement me gênait. Sa peur, son inquiétude. Ça me mettais mal à l'aise. Je voulais qu'il se détende. Il n'y avait peut-être qu'une seule solution.

    "Pourtant j'arrive à lire ton coeur Arän..."


    Simple murmure. Mais je savais que lui, et lui seul l'avait entendu. Je déposai un baiser sur ses lèvres et d'un geste, je lui montrais la forêt autour. Je souris et reculai. Je l'attendrais ici. Qu'il mette une minute ou une heure. Du moment qu'il me revient. Mais je veux qu'il aille se nourrir. Que l'atmosphère autour de nous se décharge d'un lourd poids. Je m'appuyais contre le mur en attendant déjà. Un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 6 Sep - 19:18

Je me leva, déposa un baiser léger sur ses levres. Avant de lui murmurer tendrement:

" Merci, je ne serais pas long je te le promet."

Je parti aprés un ultime baiser. La faune était abondante ici et un cerf devrait suffire, il ne me fallu pas plus d'un quart dheure pour en trouver un et le vider de son sang,... Probleme ma soif n'était pas étenchée. Je parti en quete d'une autre animal de même taille, Il me fallu un peu plus longtemps cette foi mais au moin je n'avais plus soif. Et je l'avais laissée seule depuis trop longtemps. Je couru donc vers la citadelle, avec une seule idée, elle.

Arrivé à 5 mettre d'elle je ralenti enfin, sans un bruit je vin derniere elle, et son sourir m'indiqua qu'elle savait que j'était revenu. Je déposa un baiser tendre sur son cou avans de m'instaler prés d'elle. Je la repris dans mes bras, la mis sur mes genoux,... l'embrassa:

" Re bonjour belle demoiselle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 11 Sep - 22:52

    Je le laissai partir en silence et l'attendais déjà. Son absence me rendais mélancolique mais son visage apparaissait tout le temps dans ma tête. Comme ci il n'existait que lui. Et c'était une partie de la vérité puisque pour moi ne comptait que lui mais que dans le monde, nous n'étions pas les seuls. D'ailleurs ses gardes discutaient à voix basse d'un peu de tout. De leur rencontre ici, de leur vie ailleurs. Leur coeur était pur et aucun d'eux n'avait d'idées malsaines vis à vis de moi ou d'Arän. Ils respectaient tout deux notre couple, constitué d'un vampire et d'une aveugle. Ce qui faisait naître en eux l'étonnement et l'admiration. Ils ne s'intéressaient presque plus à moi, préférant me laisser avec lui. Je n'étais pas venu pour eux après tout mais pour Arän. Et ça ils l'avaient très bien compris tout seuls. J'étais même amusée par leur désintérêt totale pour nous deux. Ce qui était plutôt rare quand on croise des gens. Les femmes m'envient et les hommes l'envient. certaines, fidèles à leur mari, donnent un tout autre opinion sur moi et lui. Elles regardent d'un œil particulier notre amour. L'admirant, disant ensuite que nous allions bien ensemble. Leur mari, approuvaient ce jugement. Tout ça me faisait bien rire. Moi je voyais entre nous passion et tendresse. Et je ne pensais pas me tromper. C'était exactement ce que je pensais, et je n'osais pas sonder Arän. Surtout pour ça. Il revint enfin de sa chasse. Un sourire étira mes lèvres tandis qu'il embrassait mon cou. Je me laissai aller contre lui, m'asseyant avec souplesse sur ses genoux. Même si je savais très bien que j'étais légère pour lui. Il m'embrassa et parla. Les mots « belle demoiselle » étirèrent un sourire sur mes lèvres. Je glissai ma main dans son cou et passai doucement mes doigts dans ses cheveux.

    "Re bonjour mon beau vampire..."

    Un simple murmure, un simple sourire. J'étais heureuse, tout simplement. Depuis combien de temps n'avais-je pas arrêté de dire que mon coeur ne serait plus le même, que jamais un homme ne réussirait à le conquérir. Mais parfois on rencontre la perle rare. Celle qui vous rend le coeur chaud en un sourire... Je me raidis. Je n'avais pas le droit à ça moi... Je ne pouvais voir ses sourires. Je ne faisais que ressentir les moments où Arän souriait. Mais ce n'était pas pareil. Moi je n'avais pas la chance de sentir cette chaleur déferler en moi à chacun de ses sourires. Je n'avais pas la chance de voir son visage avec mes yeux. Je n'ai pas ce plaisir. Je commençais à trembler mais me repris très vite. Je me serrais contre Arän. Essayant d'éliminer cette nouvelle tristesse. Je ne devais pas penser ça. J'avais la chance d'aimer un vampire extraordinaire. Un vampire que j'aime. Un amour que même la mort ne cassera pas. Je l'aime... N'est-ce pas ça le plus important ? Pourtant j'avais du mal à accepter cette différence pour une fois. Quand je sens comme elles sont si heureuses quand leur amour sourit. Je les envie plus qu'elles n'envient ma place à ses côtés. Mais je t'aime, je n'aurai pus penser un jour, que j'allais aimer avec tant d'ardeur. Pourtant cette différence me gêne. Pour une fois j'aurai aimé être comme toute. Profitons de ce moment avec lui, contre lui. Je l'aime, c'est ça qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 12 Sep - 19:18

Elle ce tendit imperceptiblement, à quoi pensait-elle pour qu'elle souffre ainsi? A son passé, à son présent, à ce qu'elle pouvait faire ou ne pas faire. Je ne le savais pas et si elle ne s'en ouvrait pas d'elle même à moi jamais je ne le forcerais à me dire. Mais je m'inquiétais pour elle, en permanence, c'était d'ailleur pour ça que je lui avait demander de venir ici. Mais sa réaction, cette tension en elle me certifia de ne pas commencer l'entrainement, elle n'était pas encore perte, pas aujourd'hui, demain. Pour l'heure elle vait besoin de moi, autant que moi d'elle. Lui passant tendrement un main dans les cheveux, je lui dit à l'oreille:

" Qui ya-t-il ma chérie?"

elle n'étais pas obligée de répondre, elle le savait. Je n'avais nul besoin de m'expliquer sur le sujet. Elle était libre, libre même de partir si elle le voulais, libre de me laisser, me laisser pour toujour. Mais je m'enfoncais la dans des idées sombre qui n'allais pas m'aider à la réconforter. J'aurais tant voulu l'avoir avec moi pour le reste de mon existence. Etre heureux tout les deux, immortelle. Mais je n'avais pas le droit de lui infliger tant de douleur, de lui changer la vie de maniere si brutale. Et,... je l'aimais tel qu'elle était. Un soupire m'achapa. Elle était désormé blottit contre moi, je referma mon manteau autour d'elle afin de ne pas lui glacée la peau. Je lui rendit son étreinte, doucement, tendrement mettant tout mon amour dans ce simple geste.

Mais mon esprit divagé, l'imaginé transformée,... non je n'ai pas le droit de penser à ça, malgres mon envie de t'avoir pour toujour à mes coté, je ne peux t'infliger cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 13 Sep - 22:32

    Toujours serrée contre lui, j'essayais d'enlever de ma tête ses idées. J'étais heureuse comme je suis. Puis de toute façon rien ne pourrais changer ce qui me fis frémir. Je ne pouvais pas retrouver la vue d'un claquement de doigts juste pour le voir et la reperde pour ne pas mourir à la découverte d'un autre monde. Même avec l'aide d'un guide je ne pense pas pouvoir survivre. Ou alors se serait un miracle. Mais je ne veux plus penser à ça. Je relevais la tête quand Arän parla. Je fus étonnée sans vraiment l'être. Je savais qu'il avait pu sentir cette tension en moi, le moment où je me suis raidis. D'une main douce, je repoussai quelques mèches qui passaient sur le visage d'Arän. Faisant comme ci je le contemplais. En vraie je ne voyais que le dessin que je mettais créée de lui dans la forêt. Je fus de nouveau envahis par de mauvaises pensées et je me débattis pour m'en échapper. Je devais lui répondre. Je devais lui dire ce qui me gênait. Ce qui me faisait trembler. Pourtant c'était de mauvaises pensées qui voulait me mener droit à une conclusion. De mauvaises pensées qui me révélaient ma différence. Une différence que je n'aimais soudain plus. Je sentis une nouvelle chaleur descendre lentement le long de ma joue. Je compris vite ce que c'était. Je détachai d'un rapide mouvement mon bandeau et essuyai la larme de sang qui venait de couler sur ma joue. Ne remettant pas le bandeau, je me resserrai contre Arän. Il fallait que j'arrête d'y penser.

    "Je me rend enfin compte de ma différence..."


    J'avais murmuré et pourtant même mon murmure tremblait. Se rendre compte de quelque chose, parfois ça fait mal. Je n'arrive toujours pas à accepter. Comment se peux t-il que ça me touche autant ? Je me décollai de lui en douceur, reprenant contrôle sur mes pensées. Je l'embrassai alors, comme pour me donner du courage et de la force contre... Moi même. Je sentis ses crocs, et une nouvelle pensée me traversa l'esprit. Différente des autres. Plus douce mais à la fois plus dangereuse. Je souris à Arän déposant sur lui mes yeux bleus. Je l'aimais. C'est ça qui comptait. Je devais être plus forte que mes pensées, me combattre et les éviter. Elles ne me mèneront pas sur le bon chemin. Et tu es là pour m'aider même si tu ne t'en rends pas compte. Je t'aime Arän...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 16 Sep - 21:45

Elle n'était pas bien et c'était pour moi une épreuve de la voir si mal. Elle souffrait désormé de sa différence si minime à mes yeux mais qui pour elle devait peuser des tonnes. Comment l'aider? Comment lui faire sentir on amour puisqu'elle ne pouvait le lire dans mes yeux? Je ne savais pas quoi faire, je me sentais impuissant face à sa détresse, j'étais dans l'incapacité d'aider celle pour qui je rester en vie... Je me tourner les méninges pour trouver une solution, en attendant je la serrais fort contre mon torse, sentir sa présence dans mes bras étais pour moi un bonheur inexplicable. Son parfum, la douceur de sa peau,... tout en elle m'enivrais. Mais de loin c'étais c'est magnique yeux bleu qui m'envoutais le plus, et ceux sont eux d'ailleur qui me donnairent la solution:

" Je sais de quelle différence tu parle mais pourquoi t'en inquiete tu ma chérie? Je ne comprend pas tu as persque toujour vécu ainsi et jamais tu n'as étais aussi mal. Que ce passe-t-il Gretchen? Raconte moi je suis là."

Je serais toujour là pour elle. Mais... pourquoi donc maintenant, pourquoi cette soudaine crise d'angoisse à propos de ses yeux qui ne voyaient plus. Avait-elle à ce point besoin de voir cet amour qui brulait dans mes yeux? Je ne comprennais plus rien et cela me dérangeais. Je la regarda encore longement,... je n'arrivais plus à détacher mes yeux d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 18 Sep - 23:42

    Je tressaillis. Presque toujours ? J'ai quand même vécu dix huit ans avec mes yeux. Dix huit ans ! Je me servais essentiellement de ma vue à cette époque. Puis tout à basculé et j'ai appris à vivre sans. Quand j'y pense, j'ai bien mieux que le droit de voir ton visage. J'ai les autres sens plus évolués et je sens ton amour. Je sens le mien. Je ne le vois pas dans tes yeux mais je le sens directement dans ton coeur. Et ça, qui peux le faire. Ça vous rend si bien. Les problèmes s'évaporent et vous ne pensez plus qu'à lui. Le monde autour disparait. Et tu rêves. Mais là, ça devient compliqué, et je ne pourrais l'expliquer. Mais bon. Je m'inquiète pour rien. J'ai bien mieux que ce que j'attendais. Certes je n'aurais pas le bonheur d'être mère, ou le malheur selon les avis. Mais j'ai le bonheur d'être avec lui et les malheurs ne m'atteignent plus. Pas dans ces moments là. Quand je suis contre lui. Quand je sens sa peau toucher la mienne. Les frissons qui parcourent mon dos sans cesse sont agréable. La passion de mon coeur est si grande. J'ai bien peur qu'un jour il explose. Mourir d'amour ? C'est bien ce qui arrive à beaucoup de personne. Mourir pour l'amour de leur vie. Je serais prête à mourir pour le garder en vie. Pour qu'il continue de vivre. Pour qu'il continue d'être heureux. Je serais prête à tout pour lui.

    "Moi aussi je ne comprend pas Arän. Mais une chose est sûr maintenant. Ma différence m'offre ton coeur et l'amour dans ton coeur est plus précieux que celui de tes yeux."


    Je souris. Je le pensais. C'était si compliqué et à la fois simple. Je ne me comprenais même pas. Mais j'étais heureuse, et ça tout le monde pouvait le comprendre. Mes paroles changeait de sens. Oui, je me rend enfin compte de ma différence. De la chance que j'ai. Comment avais-je pus croire que j'avais une chose en moins par rapport aux autres. J'ai un équivalent qui me rend encore plus heureuse qu'elles. C'est son coeur qui sourit. Je ne le vois pas sur son visage mais je le ressens. Chacune de ses émotions. Je l'aime à en crever, je voudrais ne jamais le quitter. Mais un jour j'aurai l'age d'être sa mère et ce jour je devrais admettre que même avec un amour aussi fort, je dois le laisser filer. Car ce n'est pas avec une mortelle qu'il doit vivre. Mon visage est pour l'instant le même qu'hier et le restera encore quelques années mais plus tard il changera. Et là, tu pourras me fuir. Tu pourras partir. Pour le moment j'ai besoin de toi. Je sais je suis égoïste mais je sais que tu ne m'abandonneras pas. Une certitude qui illumine ma vie. Elle brûle dans mes veines et me pousse à t'aimer encore plus. Jamais je ne verrais mes limites... Je me serrais contre Arän avant de me décaler juste un peu pour pouvoir passer mon doigt sur son visage. Si doux et si beau. Un sourire étire alors mes lèvres. Je l'aime tellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 19 Sep - 12:21

Apres l'avoir embrasse, je repensa à ses paroles. Ainsi c'étais ça qui la déranger ne pas pouvoir me voir. Je ne savais pas comment l'aider, si elle voulais voir il y avait bien un moyen mais je m'y opposerais et la vue n'étais pas si importante apres tout. Je carresser ses cheveux soyeux, me noyant dans la profondeur de ses yeux muets. Je la serra contre moi, lui transmettant mon amour, ma passion, et toute ma tendresse. Comment faire pour la sortir de là, pour l'aider à surmonter sa peine. J'étais perdu moi même.

" Je suis là et je serais toujours là"

Je n'avais fait que murmurer mes paroles mais elle m'avait certainement entendu,... Je ne pouvais rien faire d'autre, sinon lui changer les idées:

" et si on commençait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 20 Sep - 18:12

    Je ne me comprenais plus et en repensant à ce qui s'était passé il y a peu, je voulu rire. Mais je ne fis que sourire. J'étais idiote. J'aimais ma différence et ce qu'elle me donnait. Je ne voulais pas changer. C'est comme ça que je me plais. Je déposai un baiser sur ses lèvres et me levai. Je passai ma main dans mes cheveux et soupirai. Un soupire sans aucun sens. Je fermai les yeux et savourai la brise qui venait caresser mon visage. Je rouvris les yeux et rangeai mon bandeau dans une poche de mon pantalon. Baissant légèrement mon visage pour poser sur Arän mes yeux bleus, je lui souris. Je pris alors ses mains et glissai mes doigts entre les siens. Je l'attirai alors vers moi avec douceur tout en reculant. Je m'arrêtais et passais un doigt sur sa poitrine en me rappelant une chanson que ma mère m'avait chanté. Une chanson que lui aussi connaissait. Il me l'avait prouvé dans cette maison de malheur. Je relevai la tête et souris. Glissant une nouvelle fois mes mains dans les siennes et mes doigts entre les siens. Je laissais entrer l'air du bonheur dans mes poumons tout en prenant soin de faire attention à tout ce qui se passe autour de nous. Rien. Pas un bruit. Seuls les gardes plus loin sont source de bruit. Rien d'autre. Nous sommes seuls.

    "Comme tu veux."

    Je souris et ne lâchai pas ses mains. Je me sentais bien ici. En sa compagnie. Le soleil commençait doucement à descendre à l'ouest, dans mon dos. J'étais prête. Je l'écouterais comme je me dois de le faire. Maintenant il était censé être mon maître et moi l'élève. Mais jamais je ne me conduirais comme tel. Je l'aime et je ne quitterais pas ses mains. Pour le moment. Un élève est loin d'un maître. Moi je suis proche du mien. Ce vampire différent de moi et pourtant je suis si proche de lui. Je me rappelais les premiers moments avec lui, le premier baiser. Maintenant je m'habituais, je m'empourprais moins. Mais si je ne m'attend pas à une chose de sa part, je rougis, j'y peux rien, c'est comme ça. Puis de toute façon, ça fait quoi ? On va pas me reprocher de rougir et de me sentir bien quand même. Je fais ce que je veux. Et encore plus maintenant que je suis amoureuse. Notre amour est censé être impossible. Mais je ne veux pas y croire. Car je l'aime et puis c'est tout. Et rien ne pourra me faire changer d'avis. Qu'il devienne un Vampire assoiffé de sang humain ou qu'il se transforme en un monstre. Je l'aimerais toujours, que ça me coute ma vie ou pas. C'est avec lui que je suis heureuse. Je relevai la tête pour planter mes yeux dans les siens sans les voir. Je souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 22 Sep - 14:28

Je lui rendit son sourir avec un immense bonheur, son sourir était pour moi une rennaissance, la joie de le voir sur ses levres, de voir ses yeux inexpressif posé sur moi,... Un frisson me parcouru, je me leva à mon tour, l'entoura de mes bras et calmement l'entraina vers la plaine. Une fois arrivés je l lacha, tendrement deposa un doux baiser sur ses levres avans de m'éloigner quelques peu d'elle. Devoir l'attaquer me révulser mais,... *Non arrete d'y penser ça vaut mieu.* Enfin je reprit mon calme et le controle de moi et ma voix s'éleva, mais je m'adressait non plus à celle qui me maintenait en vie mais à un éleve, à l'éleve la plus belle qu'il m'est était donner de voir.

" Gretchen, je vais t'attaquer,... tu devra esquiver. Bien sur je ne te turais pas mais,..."

Je recula encore un peu,... quelques pas seulment. J'attendais son signal, son assentiment, je ne bougerais pas sans cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 22 Sep - 19:42

    Je suivis Arän et nous nous arrêtâmes sur la plaine. Je laissai mes sens explorer les alentours en silence. Quand Arän me lâcha, je reportai mon attention sur lui. Je savourai son baiser et me raidis en le sentant s'éloigner. Je cherchai secours quelque pars. L'idée de perdre ce petit plus dans sa voix me faisait peur. J'avais besoin de lui et maintenant encore plus. Je n'avais jamais pensé être confronté à une telle situation. Cette peur me consumait, je me ressaisis en le localisant, près de moi. Je m'apprêtais à tendre la main avant de comprendre que ce n'était pas le moment. J'étais complètement déstabilisé. Pourquoi s'éloigner de moi ? Que voulait-il faire ? Sa voix s'éleva alors. Différente. Alors que je venais de me calmer, je me raidis. Ma peur devenue certitude, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que je n'étais plus Gretchen. Je devais accepter l'homme qui était devant moi. Plus de Arän. C'était un maître maintenant. Il allait m'apprendre quelque chose d'important. Je me redonnais du courage en pensant que se serait bientôt fini. Mais quand il s'éloigna encore, je me sentis me déstabilisée alors que je restais immobile. Je voulais le retenir, me serrer contre lui et ne plus jamais le quitter. Mais ce serait idiot. Je passerais pour quoi à ces yeux ? Je ne me laisse pas le droit d'y penser. Je dois éviter de me poser des questions.

    "D'accord."

    Un murmure, perceptible pour un Vampire. Ses paroles revinrent alors dans ma tête. Je compris l'exercice. Peut-être trop vite. Il s'enfonça dans mon ventre, me coupant le souffle pendant plusieurs secondes. Il allait m'attaquer, je devais l'éviter. Mais c'est un Vampire, ne l'oublions pas. Comment vais-je faire ? Il est bien trop rapide ! Certes je pourrais percevoir son mouvement, mais jamais je ne pourrais l'éviter. Il était bien trop fort pour moi. Je devais admettre que me battre contre un Vampire était impossible. Je ne pourrais ni éviter, ni contre-attaquer, ni fuir. Un Vampire... C'est alors que je le vis, ce mur devant moi. Un mur qui me séparait d'Arän. Je voulu m'effondrer contre le sol mais ce n'était pas le moment. Je me rendais compte comment maintenant, il n'était, pour le moment, qu'un maître à mes yeux. Juste à cause d'un exercice. Je venais de décrire ma défaite en employant ce "il" étrange et surtout, le mot "Vampire". Aucune trace de son prénom. Je m'en voulais. Même si j'avais raison. Je devais oublier qui m'attaquais et me concentrer sur ses gestes. Et s'il m'attaquait et que moi, je n'évite pas ? Que fera t-il ? J'ai peur. Je sentis alors un léger tremblement prendre possession de mon corps. Je me ressaisis et me concentrai sur Arän. C'était un Vampire, il m'attaquera et j'éviterai. Du moins, j'essayerais. Si j'échoue nous recommencerons, ou pas. Je retrouverais Arän après ça. Pour l'instant je devais l'éviter. Me concentrer sur ses mouvements. Je fronçais les sourcils et attendis. Silencieuse, concentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 23 Sep - 11:36

J'avais mal, mal à en mourir. Mais je devais le faire,... Elle ne pouvais pas de defendre contre un vampire et je ne serais pas toujour à coté d'elle pour la protéger. J'avais mal, mal à en mourir mais je ne pouvais faire autrement.

Je recula encore, me fondant totalement avec la nature,... Je bougea d'abort doucement puis à MA vitesse, une vitesse de vampire. Je bondis, en une seconde je fus sur ma cible,... Ma main ce tendit dans le vide. Un immence sourir illumina mes traits je bondis en arriere, évitant ainsi une éventuelle attaque. L'entrenment ne fesait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 23 Sep - 14:12

    Je me concentrais sur ses gestes. La nature autour, passait en deuxième. Je sentis alors le doux vol d'un papillon mais pour une fois, je ne me déconcentrai pas. Ma cible c'était lui et personne d'autre. Un visiteur arrivait vers nous et en voyant Arän, il fit demi-tour à grand pas. Je ne fis même pas attention à lui. Il aurait pu venir me toucher, je n'aurai même pas bougé, pas à ce moment là. Après, quand lui serait arrivé sur moi. Passons. Ne nous déconcentrons pas. Mais, si un vampire venait m'attaquer. Serais-je concentrée à ce point ? Je ne pense pas. Ce qui ne servirait à rien de faire l'entraînement comme ça. Je me détendis, me redressant légèrement. Tous mes sens concentrés sur cette plaine et non sur lui. Je le trouvai, invisible à l'œil humain, ce qui pour moi ne changeais rien. Un mouvement de sa part. Lent. Puis il utilisa sa vitesse vampirique. Rapide. La cible, moi. En moins d'une seconde il atteint sa cible. Je ne fis qu'un pas, sur le côté. Puis glissai le long de son bras avant de m'arrêter à nouveau. J'aurai pu contre-attaquer. Mais ce n'était pas dans mes intentions. Pendant moins d'un seconde j'avais eu peur. Je commençai à paniquer. Puis juste à temps, je m'étais repris et l'avait évité. De justesse. Si je m'étais concentrée comme avant, je l'aurai mieux éviter, ou pas. Ma panique aurait été plus grande et ma peur aussi. J'ai fais le bon choix. Il fallait que je ne pense pas qu'à celui qui était devant moi. Il fallait que je reste normal. Comme ci ce n'était pas un entraînement avec le plus beau des vampires. Non. Je devais juste penser à rien.

    Pendant un moment j'avais hésité à prendre sa main. Je ne fis rien. Je ne devais pas. Ou du moins pas si concrètement. Parce que je ne devais pas non plus, oublier complètement Arän. D'ailleurs je ne pourrais jamais l'oublier. Mais bon, passons. Avant qu'il ne recule contre une peut-être contre-attaque de ma part, ma main effleura la sienne d'un mouvement vif et presque imperceptible et je fis un pas en arrière. Un sourire étira mes lèvres et j'attendis. Écoutant la plaine. Ce n'était que le début d'un entraînement sérieux, mais comme si son contact m'avait redonné courage, j'étais prête et attendant. Silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Jeu 24 Sep - 16:37

[page 2 ♥️]
Enfin,... L'entrainement que je redoutait tant avait commencé. Je reprit mes attaque, l'esquivant au dernier moment ne l'effleurant même pas. Le but de ses manevre? La mettre en situation,... Oubliant qui elle était, je me mis dans la peau d'un suceur de Sang,... Humain. Bondisant de droite et de gauche, trop vite pour un humain. Puis soudain je fondit sur elle tel un aigle sur sa proie,... mon pied foutta de nouveau le vide. Je recula lentement.

Le soeil déclinnai,... cela fesait bientot Deux heures que je la harcelais ainsi sans répis. Je souris et lui dit:

" Bravo tu m'as encore esquivé, tu à droit à un pause."

Je la regarda,... J'avais envie de la prendre dans mes bras de m'excuser de ton mon corps de ne plus recommencer,... Je m'en abstint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 25 Sep - 20:13

[♥️]
    L'entrainement devint plus flou. Je transformai mon identité petit à petit. Je devais passer de proie à prédateur. Il m'attaquait d'un peu tout les côtés mais jamais il ne se retrouva dans mon dos. Un atout contre un suceur de sang. C'était plus facile pour lui d'attaquer dans mon dos et non en face de moi. Peut-être que je ne l'évitais pas toujours, mais le plus important était de toujours l'avoir face à moi. Pourquoi ? Logique. Tout simplement. Je commençai à prévoir ses attaques, à remarquer leur régularité. A comprendre un peu mieux la tactique. Toujours au même moment il attaquait, toujours de la même façon. Toujours au même endroit. J'arrivais mieux à cerner ses attaques. Tout devenait clair. Quand je pus prévoir une attaque, se fut la dernière. Il fonça sur moi, fouetta le vide de son pied. J'avais bondis sur le côté, au bon moment. Au bon endroit. Un sourire étira mes lèvres. Le temps de sa réaction m'avait informé de la fin de l'entrainement. Ou du moins de la pause. Il me félicita et je levai la tête vers lui. Je voulais me blottir contre lui. Tout simplement. Mais ce n'était pas Arän devant moi. Pas encore. Je répondis alors.

    "Merci."


    Je sentis un frisson parcourir mon dos et Arän était de nouveau devant moi. Le vrai Arän. Celui que j'aimais. Pas le maître, je n'étais plus l'élève. Non. Maintenant je pouvais. Cette phrase ne se répéta pas dans ma tête une deuxième fois. J'avançai d'un pas, maintenant contre lui. Je posai mes mains sur ses épaules et posai sur ses lèvres un long baiser. Un frisson aussi long couru dans mon dos. Je me retiens depuis tout à l'heure à être proche de son corps si glacé et enfin je pouvais faire abstraction à cet exercice. Oublier tout autour de moi. Ne penser qu'à lui. Je passai ensuite mes mains dans son dos et posai ma tête sur sa poitrine, fermant les yeux. J'appréciai son contact. Je me laissai enlacer par la plus beau des vampires. Mais ça ne durerai pas. Je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 26 Sep - 21:11

Mes bras ce refermèrent sur elle et je recommença à respirer. Sa presence à coté de moi, le contact de son corps contre de moi,... tout en elle me remplissait de joie et soudain je prie conscience du mal que j'avais fait en l'attanquant, la serant plus fort encore contre moi, la voix éteinte par la douleur je lui susurai à l'oreille:

" Pardonne moi mon amour,... S'il te plait pardonne moi."

Si j'avais pu pleurer je l'aurais fait, je m'en voulait énormément, jamais je ne me remettrais de ce que je vennais de lui faire. Je ne pouvait pas l'entrainner, jamais je n'arriverais à la viser réellement... Le désespoir me sunmergea,... Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 27 Sep - 18:28

    Te pardonner ? Mais tu n'as rien fait ! A mes yeux du moins. Pour moi tu n'étais pas là, ce n'était pas toi. Même si je savais que ce n'était pas vraie, j'essayai de me convaincre. J'ai réussi à penser qu'après tout ça je te retrouverais à nouveau, que ce vampire disparaitrait. Peut-être à jamais. Maintenant que je t'ai retrouvé, je ne veux plus te quitté. Je sais que ce n'est pas possible. Qu'il va revenir prendre sa place entre toi et moi. Puis on se retrouvera et là, je ne pourrais plus te quitter. Je ne veux pas. C'est trop tard. Maintenant que je t'ai rencontré, que je t'ai aimé, je t'aimerais jusque après la mort. Car même elle ne pourra m'arracher ce qui me lis à toi. Non. Personne ne le peux. Jamais je ne pourrais t'oublier. Même pendant ce combat ton visage apparaissait dans ma tête. Je me fixais un objectif. Comme si tu étais le cadeau. Réussir et avoir le plus beau cadeau du monde. Un vampire du nom de Arän. Mon vampire...

    "Tu es pardonné Arän... Tu seras toujours pardonné..."


    Si tu me quitte je te pardonne. Si tu me blesse je te pardonne. Si tu me tue, je te pardonne. Car je ne pourrais jamais te haïr. Jamais ! Même si tu devenais assoiffé de sang. Si j'apprenais que tu as tué les parents de ses deux filles, que tu en as transformé une. Même si ma famille était morte sous tes crocs. Tu resteras à jamais dans mon coeur et du bon côté. Te haïr m'est impossible. T'oublier m'est impossible. T'aimer est le maximum de ce que je peux te donner pour te montrer mon amour. Aucun mot, aucun cadeau. Rien ne pourrais égaliser ce que je ressens. Si tu meurs, je meurs. SI je dois donner ma vie pour sauver la tienne, je le fais et sans hésitation. Car tu compte plus que ma vie d'humaine. Comment faire pour ne pas te pardonner ça ? Je ne peux pas. Tout ça le montre bien. Je passai un doigt sur le pendentif en dessous de mon vêtement. Je me rappelle très bien quand je l'ai eu. Une pierre verte, si belle et douce. Je me rappelle que ce jour là, j'avais mis une robe. Rien que pour toi. Je glissai ma main dans ton dos, un sourire sur les lèvres, je fermai les yeux et attendais. J'étais heureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 29 Sep - 10:47

Me pardonner, tu est trop gentille ma Gretchen , je suis véritablement impardonnable, j’ai attaqué la femme que j’aime,… Comment ai-je pu faire une chose pareil ? Sans vraiment y réfléchir je m’éloigna d’elle, lentement, tendrement sans réellement rompre le contact. Alor mon regard ce perdit dans le sien, et seul mes yeux parlerent car ma voix, elle, rester prisonniere de ma gorge, enfermer dans l’écrin de mes sentiments. ... Ils lui dirent tous mon amour pour elle, tous mes regres de lui avoir infligé ça, et ma propre douleur. Je ne comprennais rien mais une seule chose était sure plus jamais je ne pourrais faire ça. Je m'éloigna d'elle encore un peu, rompant notre étreinte sans même m'en rendre conte,... Je ne voulais plus lui faire de mal, et soudain je réalisa le risque qu'elle prennait à etre dans mes bras,... Je m'éloigna d'elle avant que ma voix ne deigne sortir de ma gorge, tendre et douce comme jamais, je m'adressa à celle qui rendait le battement de mon coeur possible:

« Gretchen,... Ma Gretchen! Je te met en danger à chaque seconde, je ne peux pas risquer de te perdre, et que je soit damner à jamais si toute fois j'ose un jour humer ton parfum d'une maniere différentes que celle d'aujourd'hui,... Mais crois moi je t'en prie, le risque est trop grand. »

Avant même d'avoir fini, je tomba à genoux sur le sol. Les mains devant moi dans l'herbe,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 29 Sep - 20:01

    Je sentais son regard posé sur moi alors je relevais la tête. Ce que je ne pouvais voir dans ses yeux, son coeur me l'offrait. Amour, regret, douleur. Comme une lame enfoncé dans mon ventre, mon souffle se coupa pendant plusieurs secondes. Non. Arän. Pas ça. Non ! Ne t'éloigne pas. Je voulais me rapprocher, ne pas casser notre étreinte. Mais il s'éloigna encore et je ne pouvais pas bouger. Si je faisais un pas je tombais. Non, Arän. Regardes moi ! Tu ne dois pas dire de bêtises. Je t'aime ! Restes près de moi. Arän ! Ne me laisses pas seule. Pas maintenant. Tu t'éloignes encore. Si je tends le bras, je ne te touches pas. Tu es trop loin. Ne m'abandonnes pas. S'il te plait... Restes avec moi. J'ai besoin de toi. Je ne m'attendais pas à ses paroles. La lame s'enfonça plus loin dans la plaie. Puis tourna et la douleur fut atroce. Je me pliai en deux. Les bras sur le ventre. Il n'y avait rien mais j'avais mal. Arän... Que se passe t-il ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi ? Pourquoi ça ? Je me relève avec difficulté. Le souffle court. Ma poitrine se lève irrégulièrement et déjà je la vois. Une larme roule sur ma joue. Puis une autre et encore une autre. Je pleure. Encore et encore. J'ai trop mal pour m'arrêter. Les larmes coulent sans que je n'arrive à les arrêter. Les garder au fond de moi. Elles roulent et tombent. Des larmes normales car depuis que je t'aime, je ne pleure plus du sang. Ou que très rarement. Tu as asséché ma réserve. Tu as réussi à les arrêter. Mais celles-là roulent sur mes joues sans que la dernière ne pointe le bout de son nez. Je continue de pleurer.

    "Arän..."

    Ma voix était cassée et tremblait. Je pleure toujours parce que je ne peux pas m'en empêcher. Je n'ai pas froid. Je n'ai pas peur. Mais mon corps tremble. Un tremblement qui multiplie les frissons désagréables dans mon dos. J'aimerais revenir en arrière. Arrêter ces tremblements et ces larmes. Retenir Arän contre moi. Je suis en danger ? Et alors ? Je veux rester avec toi. Même si ma vie est en jeu. Car mon amour, lui, n'y est pas. Il est immortel comme toi Arän. Ma vie n'a pas d'importance sans toi. Et là, je suis sans toi. Tu es loin de moi. Peut-être quelques pas mais trop loin. Reviens près de moi. Oublie ses pensées idiotes. Sers moi contre toi. Je ne veux plus entendre ça. Arän... J'ai fais un choix. J'ai choisi de rester à tes côtés et de t'aimer. Crois-tu que je ne sais pas ce qu'est capable de faire un vampire ? Et pourtant il y a plusieurs secondes, j'étais dans tes bras. Je fis plusieurs pas en arrière. Jusqu'à me trouver contre un arbre. Je me laissai glisser sur le sol et cachai mon visage dans mes mains. Les tremblements n'avaient pas cessé. Mes larmes non plus. Je t'aime ! N'est-ce pas ce qui compte ? Arän...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 30 Sep - 19:04

Elle pleurait, quand j'entendis ses sanglot ce fut pire que tout, sa voix cassée,tremblantes. Puis elle s'éloigna encore plus de moi et ce fut l'explosion, mon coeur céda sous la tention de mes sentiments. J'hurla, cri d'amour et de détresse, rare son les mots qui peuvent porter autant de sentiments à la fois pourtant, quand ma voix résonna ce fut l'apocalypse pour moi:

« Gretchen ! »

Ce fut le seul mots que je prononça. Et avant même que l'écho ne soit éteint je la tennait dans mes bras, respirant son parfum, enfouissant mon visage dans ses cheveux, séchant ses larmes de ma main et de l'autre la berçant tendrement. Un murmures incessant sortait de ma bouche sans que j'en comprenne moi même le sens, des mots d'amour, sans doute, car ce flots continue était pour elle, je lui disait enfin tout mon amour, toutes mes peurs, je 'mouvrait à elle, me transformant peu à peu en enfant appeuré. Je ne me souvient de mes dernieres paroles, juste avant que je ne sombre dans la beauté ennivrante de ses yeux:

« Je t'aime... Je t'aime, et je t'aimerais toujour. "

C'était la seule certitude que j'avais mais elle étais plus solide que n'importe quoi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Jeu 1 Oct - 19:56

    Je pleurais. Des sanglots qui laissaient la lame s'enfoncer encore et encore. Ce fut mon nom qui me sauva la vie. Gretchen. Le cri avait atteins mes oreilles moins d'une seconde après qu'il fut sorti de Arän. Mon Arän. Je suis désolée. D'un bond je me levais. La lame avait disparu. La plaie aussi. Mes larmes pas. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Arän fut sur moi. Contre moi. L'écho de son cri n'avait pas cessé de retentir. Dans ma tête non plus. Les gardes plus loin avaient tournés la tête vers nous puis avaient repris leur discussion. Je fermais les yeux et passai mes bras dans son dos. Son murmure était incompréhensible, dans ma tête raisonnait encore mon nom. Rien que le son de sa voix me calmait. Mes tremblements cessèrent. Mes larmes stoppèrent leur course. Les dernières sur mes joues étaient anéanti par ses doux doigts. Mon nom finit de raisonner dans ma tête et j'entendis son dernier murmure. Un murmure qui remplit mon coeur de joie. Je rouvris les yeux pour les poser dans les siens. Je savais que les siens étaient sur le chemin des miens. Mais je ne les voyais pas. Je n'ai même pas envie de les voir. Car quel plus beau cadeau qu'un coeur qui sourit ? Car moi je peux le voir. Tandis que d'autre voient le reflet de ce sourire dans les yeux de leur amoureux. Là, il n'y a pas d'intermédiaire. C'est son coeur qui sourit. Ce coeur qui reprend les couleurs perdues. Quand je pense que c'est grâce à moi qui est si beau. Je n'y crois pas.

    "Plus jamais ça... Arän... Même si j'étais en danger, je ne partirais pas... Ne dis pas ça... Même si un jour je me retrouvais face à un Arän différent, je l'aimerais... Car ce qui fait battre mon coeur ne changera jamais... Que tu deviennes un vampire comme les autres... Tout ce que j'aime en toi ne changera... Mon amour non plus..."


    Je passai ma main sur sa nuque. Caressant les cheveux qui y tombaient. Je pensais ce que je venais de dire. Jamais je ne pourrais le haïr. Jamais je ne pourrais le fuir. Jamais. C'est une attirance plus forte maintenant que je me suis rendue compte de la vérité. Une attirance soutenue par l'amour que je lui porte. Un amour immortel. Sa voix, son odeur, son visage, son touché de glace, tout ce qui fait ce qu'il est, resteront à jamais dans mon coeur. Tout les petits détails de son corps, son caractère, tout, me fais vivre heureuse. Je veux en profiter un maximum. Ce qui le rend différent est ce qui me fait l'aimer plus fort. Comme il l'as dit lui-même, je le dis moi. Je t'aime et je t'aimerais toujours. Même après la mort. Parce que mon amour pour lui est immortel et que la faux ne le fauchera pas. Non. Pas lui. Tout comme lui elle le laissera tranquille. Peut-être que moi aussi, elle ne m'atteindra pas. Pas encore du moins. Parce qu'un jour il faut bien que l'on parte. Je n'ai pas envie de mourir vieille. Car je veux être belle pour le jour où il me rejoindra. Le jour où je pourrais mieux admirer son visage. Même si il m'aura peut-être oublié. Ce qui ne m'étonnerais pas. Mais au moins il saura que j'ai fais ça pour lui. Parce que je l'aime et que ses sourires rendent mes jours plus beaux. Qu'ils me soient destinés ou pas. C'est bon. J'étais calmée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Lun 5 Oct - 20:42

Je continuai de la bercer contre mon coeur. Je m'en voulais de lui faire tant de mal, mais je ne pouvais pas faire autrement. Je l'aimais! plus que ma propre existence d'immortel, elle comptais plus que tout pour moi. J'aurais tué, je serais mort pour elle. Je lui carraissais doucement les cheveux, mes mains de glaces ce faisaient legeres sur sa peau de soie. Son parfum m'enivrait tandis que mes levres cherchaient les siennes, remontant tendrement de son cou à son visage.


    Baiser de paradis
    Langoureux e infini
    Il fut ainsi


Je la relacha enfin, elle avait tendance à ne pas respirer alors que cela lui était vital, contrairement à moi. Je souris tendrement, reflet du sourir de mon coeur, passant mes doigts sur ses levres, ses joues, englobant tout son visage dans une carresse de tendresse pure. Puis doucement, mon coeur ramenné à la vie par le miracle de l'amour, accéléra. Doucement, tranquillement, puis de plus en plus vite, jusqu'a me faire mal! Une chose montait en moi, insigneu serpent de bonheur mais douleureux. Enfin je compris et je lui dit dans un murmure:

" je t'aime."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le meilleur entrainement du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Meilleur sommelier du monde 2016
» Quel entrainement pour Hattrick?
» BirdyBux, un des meilleurs ptc du monde !
» Tomorrowland, le plus bel endroit où faire la fête.
» Patrouilles de Gabriel Winster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: A V A L O N. :: 
[[. Petite Citadelle.
-
Sauter vers: