AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le meilleur entrainement du monde

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 9 Oct - 20:04

    Trois mots. Juste trois mots. Et pourtant je le sentais bouillir en moi. Dragon de feu. Il naquit dans mon coeur et traversa mon dos. Frisson de bonheur. J'étais heureuse et je souriais. Baiser d'amour. Je posai mes lèvres sur les siennes avant de l'embrasser. Caresse tendre. Je caressai ses cheveux de ma main, une habitude depuis le premier jour. ça ne doit pas paraître très compréhensible pour vous. Mais pour moi c'est très clair. Dragon de feu. Né du bonheur dans mon coeur, il traverse mon corps en un long frisson de bonheur. Parce que je suis heureuse. Et j'en souris de joie. Baiser d'amour. Quand on aime une personne, le plus grand bonheur est son contact. Le plus agréable est celui de ses lèvres. Je ne m'en passerais jamais et maintenant plus qu'avant, car trois mots ont réveillé mon bonheur. Caresse tendre. Depuis que j'ai appris la source de mon attirance vers ce vampire. Je n'ai pas arrêté de le faire. Je glisse ma main sur sa nuque pour caresser ses cheveux. Passant mes doigts dedans en une caresse amoureuse. C'est plus que agréable. C'est plus que magique ou magnifique. C'est tout simplement indescriptible. Les mots ne sont pas assez fort. Trop faible pour décrire ce que je ressens et ce que je pense. Bref. Il faut le vivre pour comprendre.

    "Moi aussi je t'aime Arän..."

    Murmure destiné à celui que j'ai choisi. Que mon coeur a choisi. Que mon âme a choisi. Et que même mon corps a choisi. Tout en moi a choisi ce vampire en face de moi. Dans les bras duquel je me serre. Celui qui a transformé mes larmes de sang. Celui qui a changé ma vie. Celui pour qui je ferais n'importe quoi. Même m'ôter la vie, si c'est lui qui me le demande. Partir, si c'est son désir. Devenir éternelle, si c'est par lui, pour lui. Et s'il me demande de vivre après sa mort. J'essaierais. Pour lui. Parce qu'il me le demande. Car je l'aime. Je posai mes yeux bleus sur son visage mais je ne le voyais pas. Non. Ou du moins pas comme vous vous le voyez. Pour vous il est beau, pour moi il est magnifique. Je mettais habitué à la température de son corps. Je ne sentais plus ce froid après plusieurs minutes. Mais au début, je savoure les frissons qui parcourent mon dos quand je touche sa douce peau glaciale. J'approchai mon visage du sien et l'embrassai. Effleurant ses crocs, je fermai les yeux. Oui je l'aimais. C'était plus qu'une certitude. Ça ne pouvait être autrement. Ni quelqu'un d'autre. Lui et seulement lui. Pour toujours. Même après ma mort ou la sienne. Personne ne prendra sa place. Jamais. Juste lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 13 Oct - 14:45

Ses paroles enflamairent mes sens... mes oreilles bourdonnairent, ma respiration ce sacada. Je savais qu'elle m'aimais, je le savais, je le ressentais dans chaqu'une des fibres de mon corps de glace, mais comment faire pour ne pas réagir à un murmure si intence de douceur et de désir? Impossible, impossible pour moi et pour tout les etres qui ont un jour étaient amoureux. Quand elle était dans mes bras tout étaient possible, décrocher la lune et les étoiles pour les lui offrir, la faire retrouver la vue sans lui faire de mal, ne pas sucomber à son parfum si ennivrant ni à linstinct de mes crocs qui me disaient de mordre dans ce cou de velour,... Je n'arreterais pas sa vie!

Fermant les yeux, j'enfoui mon nez dans ses cheeux, merveilleuse sensation de douceur et de protection. Elle n'était qu'une humaine comme tant d'autre mais c'était pour elle que mon coeur battait encore et avait repris sa courses insécente vers l'éternité. Délicatement je me pencha sur elle, mes yeux ce fermerent et mes levre entrerent en contact avec le satin des siennes. Puis doucement mon baiser décendit suivant une ligne invible pour atteindre son cou que j'embrassa aussi...

* Et maintenant quest ce que tu fait gros beta?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 17 Oct - 14:29

    Ma vie ne s'arrêtera jamais. Car elle continue de vivre en même temps que ton coeur bat. Si il s'arrête, ma vie s'arrête. Je m'arrête, le monde s'arrête. Même si c'est impossible puisque le Temps passe. Malgré ce qui fait de ce monde ce qu'il est, le Temps passe. Il s'écoule aveuglément, sans regarder ce qu'il laisse derrière lui. Moi je suis aveugle mais je regarde ce que j'ai laissé derrière moi. Je sais ce que j'ai laissé. Et je ne veux pas le reprendre. Parce que maintenant je veux avancer dans la vie. Je veux toujours voir Arän devant moi. Sur un chemin illuminé par mon amour pour cet être immortel. Les Dieux ne sont-ils pas immortels ? Dans ce cas, Arän, tu es un Dieu. Un magnifique Dieu qui perd son temps avec une humain comme les autres. J'en suis honoré. E heureuse. Car je t'aime. De tout mon coeur. Il n'y a plus de place. Non. Juste toi. Toi et seulement toi. Parce que c'est toi que j'ai choisi. Et entre la vie et toi, je choisirai toujours toi. Me sacrifier sera un choix sans hésitation si je peux te sauver ou te rejoindre. Il y a un monde derrière la Mort. Un monde que ses victimes peuplent. Un monde qui m'accueillera un jour. Sauf si tu en décides autrement. Que tu me demandes l'immortalité. Mais saches que je t'aimerais jusqu'à la mort de mon amour immortel. Je t'aimerai à jamais. Même après la fin du monde.

    J'appréciai les frissons qui couraient dans mon dos. Son nez dans mes cheveux. Son souffle sur mon crâne. Je le laissai m'embrasser, savourant le contact de ses lèvres sur les miennes puis dans mon cou. Je passai mes mains sous sa veste et me blotti contre lui. Posant ma tête sur son torse. Je fermai les yeux et souriais. Je me sentais en sécurité. Flottant dans le bonheur. Contre lui je ne craignais plus rien. Avec lui je n'avais peur de rien. Tout étais possible. Même faire de ce monde un monde sans peur et danger. Un monde où on pourrait s'aimer sans crainte. Mais n'est-ce pas possible ? Car il craint les vampires à mon égard. Mais un vampire n'attaque pas un vampire. Et à part les Dragons, je ne vois pas ce qui les arrête. En ta compagnie je ne crains rien. Même le plus fou des vampires ne voudrait pas me toucher. Et surtout, ne pourrait pas. De toute façon je n'ai vu plus dans la ville des vampires. Et je ne me promène pas souvent seule, sans mes armes. Que j'utilise peu certes mais quand même. Maintenant tu fais quoi ? Ce que tu veux Arän. Ce que tu veux... Même partir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Jeu 29 Oct - 11:31

J'étais là les lèvres sur son cou, les crocs a quelques millimètres
de cette veine si tentante. Comment faire pour ne pas la mordre,
comment la mordre contre sa volonté ? J'étais perdu, je ne savais plus
quoi faire. Je la voulait pour moi, moi seul, du pure égoïsme je sais
mais comment lui résister? Je respira profondément et d'un bon
m'éloigna d'elle.
Mes crocs étaient désormais dévoilées, hors de contrôle, la seule
chose que je savais c'était que je la voulais, elle et personne d'autre
auprès de moi pour le reste de l'éternité qu'il me restait à vivre.


Position d'attaque

Position de défense

En un bon je pourrais être sur elle, je recule encore. Une envie
irrépressible monte en moi, insidieuse vipère de souffrance qui me
poussais à faire l'irréparable, la mordre elle la femme de ma vie, en
faire l'une des notre, la condamnant ainsi à une existence de sang et
de nuit. Comment lui infliger ça?...

Les yeux fermés

Muscle tendus

Je réfléchis


J'ouvre enfin les yeux après quelques minutes d'arrêts, je n'est pas
soif, mes yeux sont devenus rouge sang mais sont vides d'émotions. Un
bon,... Majestueux, je suis sur elle. Un mots: " Désolé", son cou vient
épouser mes lèvres, mes crocs effleurent sa veine,... je bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Jeu 29 Oct - 20:44

    Je sentis ma main glisser de son corps pour revenir vers le mien. Il s'éloignait. Reviens Arän. J'ai peur. Le moindre mouvement près de moi. J'ai peur. Parce que je suis loin de toi. Je ne comprend pas pourquoi mais j'ai peur. Pourtant quand je suis venue ici, je suis venue seule et je n'avais pas peur. Je voulais te voir alors j'avançais. Sans jamais hésiter, sans jamais m'arrêter. Mais là, c'est différent. J'étais bien contre toi. Puis tu es parti tellement vite. Je n'ai pas pu prévoir. Mon coeur a accéléré son battement. Puis les bruits se sont fait nombreux autour de nous deux. Je ne les écoutais pas jusque là. Pas comme ça. Une feuille qui tombe. Une branche qui craque. Le murmure des soldats. Un pas furtif. Et surtout, ce silence. Un silence pesant qui me rappelle que je suis seule. J'ai peur.
    Après un frisson, je fis un pas en avant. Un seul. J'ai sentis un mouvement. Le tien. Tu recules. Pourquoi ? Reste près de moi. J'ai besoin de toi. Peut-être que tu ne peux pas. Peut-être que tu ne m'aimes pas. Peut-être que tu n'as pas besoin de moi. Mais moi si. Je sais, c'est égoïste. Mais reviens et dis le moi. Dis moi pourquoi. Après tu peux partir. Après tu peux me fuir. Mais je veux savoir pourquoi. Pourquoi tu es loin de moi. Après, c'est toi qui vois. Mais j'ai besoin de toi. Ce silence, ces bruits. J'ai peur sans toi.
    Je tressaillis. J'effleurais d'un doigt mon bandeau dans une de mes poches. Je reprend un peu confiance en moi. Je ne sais pas pourquoi. Mais c'est comme ça. Peut-être devrais-je le remettre. Faire face à la nature comme avant. Peut-être pas. Il reviendra. Au moment où je fermais les yeux, je sentis son bond. Je le détaillai. Puis je me laissai aller contre Arän. Je compris tout sans qu'il ne dise quelque chose. Puis un mot de sa part fit changer mes doutes en certitude. Mon coeur accéléra encore. Je ne savais pas si je voulais. Je ne m'étais pas beaucoup poser la question. Stop. Plus besoin de réfléchir. Je sais...

    "Je t'aime..."

    Juste un murmure pour celui que j'aime. Juste un murmure avant que je m'endorme. Trois jours. C'est long. J'aurais pus dire non. Mais je ne veux pas. Je ferais tout pour rester à ses côtés jusqu'au bout. Je l'aime. C'est le seul moyen je crois. Je sais une chose. Je pourrais enfin le voir. Je pourrais l'admirer de mes propres yeux. Mes propres yeux ? Je ne sais pas. Je sais que je retrouverais la vue mais mes yeux...
    J'avais des yeux vert avant tout ça. Un magnifique vert que je n'ai pas pris le temps d'admirer. C'est une des rares choses que ma famille aimait chez moi. Mes yeux. Souvent j'ai entendu que mes yeux étaient beaux. Mais peut-être que la magie est trop forte. Peut-être que mes yeux resteront bleus. Je ne sais pas. Je verrais bien. J'ai admiré une fois le vert de mes yeux. Le soir où je les ai perdu. J'ai longtemps regardé dans l'eau mes yeux. Je les ai trouvé beaux. Si beaux. Ils ressortaient à la perfection avec mon teint pâle et mes cheveux noirs. J'ai toujours eu une peau blanche par rapport aux autres. Maintenant je sais que je serais encore plus blanche. Parfait contraste avec l'ébène de mes cheveux. Mais ce n'est pas assuré que ça soit beau.
    Quand j'y pense. Je vais pouvoir vivre toute ma vie avec toi. Arän. Je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Lun 2 Nov - 18:14

Elle tomba dans mes bras, tel une princesse endormie. Ses dernieres paroles étaient gravées en moi, mais un doute me rongeait, que dirait-elle de moi quand elle me verrait avec ses yeux, et non plus avec son coeur. Que penserait-elle d'un vampire incapable de chasser un humain par répugnance? Tandis que je m'éfforçais de chasser ces sombres pensées de mon esprits, je la souleva de terre et l'emmena loin dans la foret, loin des hommes et de leurs odeur si alléchante pour un jeune vampire, dans une petite cabane de ma connaissance, discrete et confortable. Je l'allongea sur le lit, pres a la veiller pendant 3 jours, trois jour de souffrance pour elle, et de supplice pour moi. La voir ainsi, savoir que c'est de ma faute, et ne rien pouvoir faire,... Quel torture! Alors je me pencha sur son oreille, et tous doucement avec la même délicatesse que s'il elle avait été un nouveau né je lui dit:
" Pardonne moi,..."

Cela faisait un jour complet qu'on était dans cette maisonnette forestiere. Les yeux rivés sur elle, je ne pouvais la lacher du regard, même si je ne la voyait qu'a moitier, juste une silouette flou. Mes yeux étaient baignés d'eau, les larmes coulaient sur mon visage,... J'avais mal à en mourir, j'aurais aimé mourir mais je ne le pouvais, elle avait besoin de moi, alors comme la veille, je me pencha à son oreille et en lui murmurant des paroles douces je lui dit:
" Pardonne moi ma Gretchen..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Lun 2 Nov - 20:28

    Je tombai dans ce rêve sans fin. Ce rêve qui retrace ma vie. Je sens légèrement le contact de Arän. Puis plus rien. Je rêve. Je revois toute ma vie. Bizarrement, même mon enfance. Quand je n'étais encore qu'une enfant. Quand mes parents étaient près de moi. Je revis le doux visage de ma mère. J'aurai voulu sourire. Tendre un doigt et caresser sa joue. Mais je ne pouvais pas bouger. Quand je revis mon père, j'eus envie de faire comme avant. Me jeter dans ses bras en pleurant. Le laisser caresser mes cheveux noirs en me réconfortant. Puis ma vie continua de défiler devant mes yeux clos. Je revoyais les moments que j'ai passé avant de ne plus rien voir. Puis je vis ma vie quand j'étais aveugle. C'était étrange comment je la revoyais. J'entendis un murmure. Presque imperceptible. Je ne compris pas les mots. Mais je sentis les sentiments de ce murmure. Je reconnus la voix. Arän. Il était là près de moi. Je sentais par moment la douleur que j'oubliai en me concentrant sur mes souvenirs. Quand je ne m'intéressais pas de trop près à ma vie. Je sentais légèrement la présence de Arän à mes côtés. Ça me donnait du courage pour affronter le reste. Trois jours sans toi.

    Je continuai de supporter ce que je voyais et ce que je sentais. Mon rêve était bientôt fini. Pourtant, j'avais réussi à le ralentir. Je revoyais en boucle ma rencontre avec Arän et ce qui a suivi. J'aime ces moments plus que tout. J'aimerais ne pas les oublier. Ce ne sera de toute façon pas possible. Je ne peux pas oublier de si beaux souvenirs. Moi en tout cas je ne peux pas. Même si on me forçais. Je revis ce dessin qui représente le Arän que j'ai vu de mes mains. J'entendis un murmure. Un doux murmure pareil à celui de l'autre fois. Je me concentrai pour le comprendre. Je compris quatre mots. Pardonne moi ma Gretchen. Je m'accrochai à ce murmure pour faire face au reste. Il est près de moi. Ça me rassure. Une douleur atroce me fait tendre le bras vers Arän sans que je le sache. Une douleur dans ma tête. Près de mes yeux. J'allais retrouver la vue. Mais c'était douloureux. Je sentis une chose couler de mon œil pour créer une courbe gracieuse sur ma joue. La même de l'autre côté. Des larmes ? Ce n'est pas le moment de pleurer. Pourtant je ne suis pas triste et je ne peux pas retenir ses larmes. Je crois savoir. Du sang ? Oh non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Lun 2 Nov - 20:58

Des larmes de sang coulaient sur son visage angélique tandis que son bras c'était tendis vers moi, je pris sa main entre les miennes, fredonnant cette chanson que nous avions chanter ensemble à notre premiere rencontre. Je savais la signification de ses larmes rouges, elle retrouvait la vue, je verrais enfin la couleur de ses yeux,... Bleu, gris, marron, vert... J'avais tellement hate de l'admirer dans cette nouvelle beauté. Un sourir éclaira mon visage, entre mes propres larmes, et a chacun de mes sanglots, un mots m'échapper, ce que je disais,...

" Je t'aime"

Je ne pouvait m'en empécher, mon amour pour cete femme était immence, completement incontrolable. Je pleurer, je pleurer de bonheur, et de douleur en même temps, bonheur car je sentais que bientot elle serais avec moi, et douleur car, je ne pouvais la laisser seule mais il fallait que je chasse pour elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 3 Nov - 0:01

    Je sentis le contact doux des mains de Arän sur la mienne. Je ne pus m'empêcher de remarquer que sa peau était moins froide au premier contact. C'est bientôt fini. Tant mieux. Je n'en peux plus. J'ai l'impression que ma tête prend feu. Mes yeux me brûlent et je sens la même douleur mais moins violente dans ma bouche. Je crois que le poison a du mal à faire disparaître la magie qui m'a fait perdre la vue. Je ne pourrais pas supporter d'être un four sur patte très longtemps. Ça fait trop mal. Mais je pourrais voir enfin le visage de celui que j'aime. C'est pour cette raison que je n'abandonne pas. Je veux le voir et rester avec lui pendant une éternité. Maintenant que l'immortalité m'est donnée, je ne vais pas cracher dessus. J'ai trouvé mon guide si je me sens vraiment perdue. Il me tient la main en ce moment même. Je sais que je peux compter sur lui.
    Des souvenirs plus récents maintenant défilaient devant mes yeux clos. La vie que je m'étais offerte en aimant de tout mon coeur un Vampire. Arän Karachy. Celui qui me tiens la main. Mais pour l'instant, je ne m'intéresse pas à ses souvenirs. Je me concentre sur sa peau contre la mienne et le murmure incessant qui sort de sa bouche depuis tout à l'heure. Trois mots. Je t'aime. Moi aussi. Sauf que je ne peux pas te le dire. Pas encore. Mais dès que je le peux, je te le dis. Autant de fois que possible. Même si je pense qu'une fois suffira. Je ne pourrais jamais te le dire assez.

    J'ai revu dans mon rêve, ce moment où je contemple mes yeux dans l'eau. Je les ai revu. Vert émeraude. Deux yeux magnifique sur un visage pâle. Des lèvres légèrement rosée et des cheveux ébènes. Pour une fois, j'avais aimé mon visage. Je m'étais même surprise à penser que ce n'était pas mon reflet. J'ai appris que je ressemblais à ma mère. Grâce à ce rêve. Après je me suis dit que c'est parce que j'avais un rendez-vous avec mon copain. Mais maintenant j'ai un doute. J'ai remarqué dans mes souvenirs, que plusieurs fois je suis passée devant un miroir. Plusieurs fois j'ai vu mon reflet dans l'eau. Et j'ai bien remarqué, que j'avais ce visage. Mais c'était il y a longtemps, je ne dois plus être pareil. J'ai grandi. Comme tout le monde. La chose la plus bizarre que j'ai remarqué dans mon enfance, c'est que mes yeux, je les sors de nulle part. Ceux de ma mère sont gris et ceux de mon père bleu. Où est le vert ?


Dernière édition par Gretchen Rittch le Mar 3 Nov - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 3 Nov - 13:02

Sa métamorphose était presque terminée maintenant, plus que quelques heures. J'embrassa sa mains en me levant, la foret allentour grouiller de vie, je ne serais donc pas absent tres longtemps mais il fallait un animal vivant pour qu'elle puisse ce nourir. Je sorti donc de la maison, et parti, mon arc en bandouliere. Apres à peine 10minutes de track je trouva 3 lievres.

De retour, je posa les animaux sur le sol dans un enclos imporvisé avec de la verdure. Puis tranquillement je reviens vers gretchen, lui repris la main et repris mes murmures. Les lievres ne fesait que peu de bruit, mais leur odeurs était forte. Mon esprit parti vagabonder je ne sais ou, et je revis le moment ou pour la premiere foi j'avais vu ses yeux. Si magnifiquement bleu, opaque. Peut etre quand elle ce réveillera seront-ils bleu,... Mais j'espérais les voir vert, comme elle me les avait décrit. Son visage emplis soudain mon chant de vision, et les battements de son coeur changèrent,...Nos deux coeur battaient désormais comme un seul. Elle se réveillerais bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 3 Nov - 17:34

    Je ne sentais plus beaucoup de douleur dans ma bouche. Mes crocs devaient avoir fini de grandir. Mais mes yeux me brulaient encore. Ce devait être dur de faire disparaître la magie. Je voulais retrouver mes yeux. Les miens. Ceux que la plupart des gens aiment. Moi aussi. Je n'aime qu'eux sur moi. Alors quand je les ai perdu, j'étais assez dégoutée. Je serais déçue de ne pas les retrouver. C'est le seul cadeau que l'on m'a fait avant Arän. C'est le deuxième meilleur cadeau avant il y a ce Vampire à mes côtés. Le meilleur cadeau du monde.
    Je sentis ses lèvres sur ma main. Bizarrement, un frisson traversa mon dos. Je me réveillerais dans peu de temps. Mais Arän était parti. Il n'était plus à mes côtés. Il venait de refermer une porte. Je voulu me lever, ouvrir les yeux et courir. Le rejoindre. Mas je ne pouvais pas encore bouger. Les larmes ne coulaient plus sur mes joues. Mais la brûlure était toujours là. Était-ce du au changement de couleur ? Si seulement. Je l'espérais. De tout mon coeur. Je ne pensais plus à rien. Arän n'était plus à mes côtés et je sentais la brûlure de plus en plus forte.
    Enfin il revint. Une odeur forte vint me chatouiller le nez. Des lièvres ? Je crois que j'ai compris. Mais pour le moment, je ne vais toujours pas bien. Et je ne pense pas que je vais me réveiller tout de suite. Du moins, je ne pense pas. Il reprit ma main et je partis vagabonder dans mes souvenirs. Ceux qui nous concernent.

    Mon coeur ralenti. Il prit le même rythme que celui d'Arän. Que j'entendais depuis plusieurs secondes seulement. Je revenais à moi. Petit à petit. Je n'avais plus mal aux yeux, ni à la bouche. Je pourrais me réveiller et voir celui que j'aime dans peu de temps. Je sentis une vive douleur au niveau de mon coeur. Je me pliai en deux sur le lit, me retrouvant assise. Je passai mes mains sur mon visage et ouvris les yeux. Tout était noir. Normal, il y avait mes mains. Je les écartais lentement de mon visage et je vis enfin mes doigts. Je regardai la petite maison de bois puis tombai sur le corps d'Arän.
    Mon coeur eut un raté. Il était plus beau que ce qu'avait vu mes mains. Beaucoup plus beau. Je descendis du lit et m'approchai de lui. Il ne fallut que quelques pas pour me retrouver près de lui. Je tendis une main vers sa joue et l'effleurai lentement. Un sourire étira mes lèvres. Il était vraiment plus beau que ce que j'avais pus imaginer. Je me penchai pour déposer sur ses lèvres un baiser. Puis je regardai la magnificence de ses yeux à lui. Un si beau rouge. j'étais complètement concentré sur Arän. Je ne faisais attention à plus rien autour de nous. Même la soif qui commençait à se faire sentir au fond de moi. Pour le moment je l'admirais. Alors un murmure s'échappa de mes lèvres. Ce murmure qui a du attendre trois jours pour enfin pouvoir sortir.

    "Je t'aime..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mar 3 Nov - 20:40

Elle avait ouvert, les yeux, je l'ai avaient, je m'étais perdu dedans. Dans les profondeur d'une emeraude parfaite, la couleur de ses yeux. Elle est belle, belle a en mourir, son toucher et satin, sa voix carillon sintillant. Comment résister à l'appel de cette voix que j'aime tant. Enfin,... apres 3 jours de souffrance commune, je la toucher, elle était contre moi. Alors sans même y prendre garde, je referma mes bras autour d'elle, sans me retenir, je l'embrassa, sa fragilité avait disparu, je pouvait la serrer contre moi aussi fort que me le dictait mes envies. Je resta ainsi de longues minutes. Quand je me décida enfin à bonger, ce fut pour plonger sur sa bonche, l'embrasser. Trois jours, trois jour que ce frisson n'avait pas parcouru mon dos, trois jours que je revais de ses levres sur les miennes. Un baiser passionner,... Merveileusement ennivrant. Je senti ses nouvelles crocs qui me rapellèrent qu'elle devait avoir soif, je m'écarta d'elle et en lui souriant lui montra les lievres en lui murmurant à l'oreille:

" Ecoute ton instinc ma chérie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 4 Nov - 19:06

    Je m'assis sur les genoux de Arän quand il referma ses bras sur moi. Je l'embrassai sans faire attention à quoique se soit. Je pouvais enfin le voir, le toucher. Je pouvais l'admirer, l'embrasser. Jamais je ne pourrai quitter ses bras. Maintenant, je ne pouvais plus l'abandonner. Quand nous serons séparés, je penserai à lui. Sans cesse. Je ne pourrai m'en empêcher. Un si beau visage ça ne s'oublie pas comme ça. Et oui Arän, tu es inoubliable. Même si j'essayais de chasser ton visage de ma tête, se serait impossible. Maintenant que je te vois de mes yeux. Je ne pourrai jamais oublier ton souffle sur ma peau, la douceur de la tienne, ton visage, ton corps, mon amour pour cet ange. Désolée de te rabaisser à ce mot, mais je n'en trouve pas d'autre. Ils ne sont pas assez fort. Pas pour toi.
    Un murmure dans mon oreille me fit revenir à la réalité. J'étais devenue Vampire, j'avais des envies de Vampires. J'avais soif. Après un ultime effort, je me levais et me dirigeais vers les lièvres. Sans vraiment chercher à réfléchir, j'en pris un et plantai mes crocs dans son cou. Je fis de même pour les deux autres. Quand j'eus fini, je regardai un peu la maison et m'arrêtai net. Je lâchai le lièvre dans ma main. Je ifs quelques pas en avant, bouche bée. Devant moi, une fenêtre. Je voyais mon reflet dedans. Mon visage, mes yeux, mes cheveux. Je m'approchai encore pour m'observer.

    Je n'y croyais pas mes yeux. Ils avaient justement retrouvé leur éclat vert émeraude. Leur beauté. L'espace d'un instant ma vue se troubla et une larme de joie roula sur ma joue. Puis tout redevint normal. Je détaillai chaque trait de mon visage blanc. C'était plus qu'incroyable, j'avais gardé presque le même visage que la dernière fois que je l'ai vu. Comme à mon habitude quand je recherchai de quoi faire un pas en avant, j'effleurai du bout des doigts le coeur rouge autour de mon cou. Pour la première fois je l'admirai. Pour la première fois je pouvais admirer le travail d'un artiste avec mes yeux. De l'autre main je sentis un morceau de tissu caresser ma peau. Je baissai la tête sortant de ma rêverie et pris le bandeau rouge sang. Je me tournai vers Arän et le rejoignis. Sans vraiment y prêter d'attention je m'assis sur ses genoux. Je regardais le bandeau. Je tournai enfin la tête vers Arän et le lui donnai.

    "Tiens, je te le donne. Je n'en ai plus besoin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Ven 6 Nov - 20:53

Je lui souris, le premier sourir que je lui offrais alor qu'elle le voyait, je prix son bandeau. Le portant à mon nez, j'huma son délicieux parfum, je le mis ensuite dans ma poche, bien protégé. Je la contempla, l'admirant comme si elle vennait de naitre, comme si je la voyais pour la premiere fois. Je redécouvrais sa beauté alors qu'elle découvrais la mienne. Puis n'y tennant plus, je la pris dans mes bras, je ne la lacherais plus jamais, nous avions l'éternité pour nous et je comptais bien en profiter. Apres une longue étreinte, je la lacha un peu, méloignant d'elle. Je me dirigea vers un petit coffret, je l'avais ramené alors qu'elle était en métamorphose. Je l'ouvris, et en sortis un magnifique robe verte,... Celle que je lui avait offerte dans les premiers temps de notre relation.
" Une dame doit porter les habits qui lui sont du jeune demoiselle."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 8 Nov - 20:34

Spoiler:
 


    J'admirai son premier sourire. Je comprend les autres femmes maintenant. Je ne te voyais pas encore assez beau. Mon dessin était loin d'être ton vrai visage. Très loin. Désolée de t'avoir rabaissé à ce point. C'est choquant. Tu ne ressemble pas du tout à ce dessin. Heureusement, je n'ai jamais essayer de le reproduire sur une feuille. Mais maintenant je le peu. Quand je serais seule, je n'hésiterai pas à dessiner ton doux visage. Même la toute première fois je n'avais pas vu ton visage. J'étais déjà aveugle. Mais je me rappelle très bien. Ta voix n'a pas changé. La façon dont tu te déplace. Tu es le même. Et j'aimerai que tu le reste jusqu'au bout. Car c'est comme ça que je t'aime.
    Arän se leva pour se diriger vers un coffret. Je fronçai les sourcils. J'allais le rejoindre quand il se redressa et se retourna une robe dans les mains. Je restais bouche bée devant la robe. Après plusieurs secondes d'admiration, je m'approchai pour la toucher. Je posai délicatement mes doigts sur le tissu comme s'il avait été d'une rareté incroyable. Je me rappelai. Je l'avais déjà porté. Quand j'ai du choisir entre trois robes. C'est celle-là que j'ai porté dans les rues. Je ne pensais pas qu'elle serait si belle. Je plongeai mes yeux dans ceux d'Arän avant de prendre la robe et de la mettre. Après avoir enfilé cette beauté, je m'approchai d'Arän et me laissai aller contre lui. Sa peau n'était plus froide pour moi. Un sourire étira mes lèvres. Je glissai ma main dans la sienne et plantai mes yeux dans les siens.

    "Elle est sublime, Arän."

    Je regardai la porte de la maison. J'avais envie de retourner dehors. Je lâchai sa main pour me diriger vers la porte. Je posai ma main sur la poignée et ouvris. Je fus d'abord aveuglée par le changement de luminosité. Puis je redécouvris mon monde. Du vert partout autour de nous. Je me tournai vers Arän et le regardai d'un regard interrogateur. Mes lèvres s'étirèrent avec un sourire et je lui tendis ma main. Je voulais aller dehors. Je voulais redécouvrir mon monde. Celui que Arän voit depuis longtemps. Celui que j'ai arrêté de voir depuis environ quatre ans. C'est tout ? J'ai l'impression que j'étais aveugle depuis bien plus de temps. Mais qu'importe les années. Maintenant, j'ai une éternité devant moi. Un éternité en compagnie du plus beau des Vampires. Arän.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Lun 9 Nov - 22:45

Je rigolais, amusé par ses réactions enfantines. Elle me tandis la main, je m'en emparai avidement. Réuni dans une même éternité, les même instant de bonheur,... Ce moment précis, et tous les autres à venir, je ne me lassai pas de penser au futur. Elle souhaitais revoir ce monde qu'elle ne connaissaiq plus, apprendre avec ses yeux retrouvés, quant à moi je me perdit un nouvelle fois dans l'ocan d'emeraude qui lui servait de regard. Comment résister à tant d'amour, alors que moi même j'en avais à revendre?

Je l'entraina en dehors de la cabane, au milieu de la foret verdoyante. Dans sa robe verte, elle s'accordé parfaitement à la majesté des lieux. Je l'entraine ensuite vers la citadelle, celle la même que nous avions quiter trois jour auparavent alors qu'elle commencée sa métamorphose en cet etre si parfait. Je n'avais toujour pas prononcer un mot, de peur peut etre de rabaisser la spendeur de la femme que j'aimais. Arrivés au devant de la citadelle, je me glissa dans son dos et dans un murmure je trouva les mots juste:

" Bienvenue dans le monde des voyants, créature de rêve."

Je l'enlassa, restant toujour dériere elle. Je luttais pour ne pas l'embrasser, me concentrant sur le courant de la riviere proche, comme le fil de notre amour, le fil de notre vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 11 Nov - 16:34

    Mon sourire s'élargit quand Arän prit ma main. Je glissai mes doigts entre les siens et fis mes premiers pas dehors. Je regardais plus Arän que son monde. Je ne pouvais pas m'arrêter d'admirer son visage. Mais je voyais quand même ce qui m'entourait. Une forêt. Je me rappelle bien avant. Je me promenais entre les arbres pour ne plus voir ma famille. Le plus souvent c'était la nuit. Quand tout est noir. Quand personne ne peut venir vous embêter. C'était le seul endroit tranquille. Même en ville il y avait encore des passants la nuit. Bref.
    La forêt devenait de moins en moins dense. Je me concentrais sur notre route. Bientôt, une clairière nous fit face. Je me rappelle y être déjà venue. Plus loin, je remarquai la citadelle. Oui. J'y suis déjà venue. Mais il y a environ trois jours. Pourtant je me rappelle de tout. Comme si nous n'avions pas quitté la clairière. Je la revoyais très bien dans ma tête. Pas comme je peux la voir maintenant mais presque pareil. Un mouvement plus loin attira mon attention. Je remarquai alors les gardes qui n'avaient pas bougé. J'en fus assez étonnée. Je ne pourrais jamais faire comme eux moi. C'est impossible.

    Depuis la maison dans la forêt, Arän n'avait pas prononcé un seul mot. Je respectai ce silence en ne parlant pas moi-même. De tout façon, je n'avais rien à dire. Je contemplais en silence. Certaine chose n'était pas encore clair pour moi. Tandis que d'autre était certaine. Je n'avais pas changé. Rien ne pouvait me changer. On m'a enlevé la vue et je n'ai pas changé. On me l'a redonné en même temps que l'immortalité et pourtant, je n'ai toujours pas changé. Je ne veux pas changer. Je suis comme je suis. Et depuis le début on arrive à me supporter. Pourquoi changer.
    Nous arrivions à la Citadelle. Les gardes ne nous jetèrent qu'un simple regard avant de reprendre leur conversation. Je laissai Arän passer dans mon dos et m'enlacer. Je ne pus m'empêcher de rougir. Je n'avais pas prévu ce geste et encore moins ses paroles. Je posai mes mains sur le sienne et me laissai aller contre lui. J'appréciai la douceur de son souffle sur ma peau. Nos cœurs battaient le même rythme. Un sourire étira mes lèvres et je fermai les yeux. Tous mes muscles se détendirent. C'est avec lui que je me sentais en sécurité. Que je me sentais bien. C'est contre lui que je peux enfin respirer. Faire une croix sur mon passé pour me concentrer sur le présent. Celui qui nous réunit comme maintenant. Je n'oublierais pas ce moment. Même ceux d'avant et ceux d'après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 14 Nov - 22:54

Elle était si belle, si parfaite, dans tous ce qu'elle faisait elle était parfaite. Comment un etre humain peut-il etre si parfait même apres une transformation,... J'étais sans voix devans tant de spendeur, devans elle, Gretchen, la femme qui fesait battre mon coeur. Elle rougis et moi je souris, avant de partir d'un grand éclat de rire. Elle était timide maintenant qu'elle avait retrouver la vue et qu'elle était l'une des créature les plus forte que notre monde n'est jamais portais. Je ne la comprendrais certainement jamais sur certains point tandis que sur d'autre nous étions en accord totale, nous n'avions même pas besoin de nous parler, juste un regard, une respiration, un signe infime de l'autre pour que l'on sache ce qui allait suivre. La symbiose parfaite, l'Amour, le seul et l'unique. celui qui dure pour la vie et qui reste apres la mort. Et si nous mourions ce soir, nos corps ce décomposerais, mais les atomes qui constituent nos corp ce melerais deux par deux, indisociable à jamais. ensemble pour l'éternité. Mais nous ne mourrons pas cette nuit. Nous ne mourrons pas demain... Il ce pourrais même que nous ne mourrions pas du tous alors pourquoi s'en faire? La vie nous appartenais maintenant qu'elle est moi avions l'éternité devans nous. Comment ne pas etre heureux, comment ne pas sauter de joie tel un enfant découvrant sous le sapin les jouet d'un noel bien mérité? Comment ne pas tout simplement l'embrasser pour la remercier d'etre là, pour la remercier d'exister?!
( Je me suis laissée portée par l'inspiration...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 21 Nov - 20:33

    J'ai toujours été timide, je serais toujours timide. Jusqu'à la fin de ma vie. Parce que jamais je ne changerai. Pour rien au monde. Je suis comme ça et si ça ne vous plait pas, c'est pareil. Si je devais changer un jour, se serait sous demande du plus beaux des Vampires. Arän. Je rouvris les yeux et me retournai dans ses bras. Me trouvant maintenant face à lui. Je plongeai mon regard dans le sien avant de poser une main sur son coeur. Je regardai ma main et fermai les yeux.
    Je vois en toi ton amour pour moi. Je vois en moi mon amour pour toi. Et entre nous, je vois nos amours se rencontrer et se mêler pour ne former qu'un unique coeur. Si ce coeur meurt, je meurs. Pour que ce coeur meurt, il faut que le tiens ou le miens s'éteigne à jamais. Mais ce n'est pas pour aujourd'hui. Ni pour demain. Je sais que nous avons encore du temps devant nous. Une longue vie. Celle que j'ai choisi. Celle que j'ai accepté pour pouvoir rester à tes côtés et t'aimer. Je l'a fait parce que je t'aime et que je t'ai choisi. Même si deux cent ans nous sépare. Même si, demain un jeune homme essaie de gagner mon coeur, se serait comme attaquer, seul, une forteresse. Je t'ai choisi, je ne veux personne d'autre. Juste toi, toi et seulement toi. Même si un jour tu ne veux plus de moi. Je t'aimerai toujours. De loin ou de près, c'est le même amour. Que tu sois à l'autre bout de la terre ou avec une autre femme. Je n'aime et je n'aimerais que toi. Même après la fin du monde. Même après la mort.

    "Arän... Ta beauté n'a pas d'égal... Tu es un Dieu, même bien plus... En tant qu'adoratrice, je me dois de te faire une offrande... Je te donne mon coeur Arän. Je t'aime..."

    Je rouvris les yeux pour les planter dans ceux d'Arän. Mes yeux pétillaient de joie, d'amour. Je déposai sur les lèvres de ce Vampire, un baiser qui traduisait mon amour. Puis je glissai mes bras sous sa chemise et les passai autour de sa taille. Je posai ma tête contre sa poitrine et laissai mon coeur augmenter sa vitesse. Je le laissai s'exprimer sans le retenir. Je n'avais pas peur qu'il s'arrête maintenant. Il ne peut pas. Je le laissai juste accélérer son rythme et battre un chant spécial. Celui de l'amour. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire et je fermai une nouvelle fois les yeux avant de resserrer mon étreinte. J'étais heureuse, plus que heureuse. Aucun mot pour décrire ce que je ressens. Il faudrait le vivre pour comprendre. Et de toute façon je ne veux pas en parler. Je préfère garder ça pour moi et l'apprécier comme il se doit. C'est une nouvelle flamme qui brille dans mes yeux. Jamais elle ne s'éteindra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 22 Nov - 15:57

    Ses mots, sa voix, ce qu'elle vennait de me dire... La plus belle décalration du monde faite par la plus parfaite des femmes de ce monde. Comment résister, le contact de ses mains sur ma peau, les tendre baisers... Un suplice que j'aimerais éternel. J'avais l'éternité pour profiter d'elle, elle avait l'éternité pour comprendre combien je l'aimais, nous avions l'éternité pour nous, rien que pour nous et juste pour nous. Cette perspective qui n'étais pas pour me déplaire m'arracha un sourir. Je ressera mon entrainte autour de son corps sans défaut devenue parfait, d'une main je releva son menton et lui offrit un baiser comme jamais auparavent je ne l'avait embrasser. J'y mis tout mon amour, tout mon desir, tout mon bonheur, tout mon etre,... Moi sans restriction. Et quand j'intéropi ce tendre échange ma respiration était plus accélérée qu'a son habitude et mon coeur était de nouveau en accort parfait avec les battements du sien,... Accélérés. Je lui souris, l'embrassa sur le haut du crane et posa doucement ma tete sur la sienne, je serais avec elle à jamais et pour toujours. Je la protegerais et je lui montrerais que l'amour peut pousser un homme à faire des choses étranges. Alors que nous étions tels deux statues, enlacés à l'orret de la clairiere, ma voix douce et sensuel s'éleva:

    " Gretchen maintenant que tu fais partie de ces dieux qui peuple notre monde je veux t'offrir une chose que tu avais dejas avans, mon coeur. Prend en soin."

    Je n'avais pas bouger, avais-je réellement parlé, je ne le sais pas mais une chose est sur j'étais heureux, le plus heurex des hommes que cette terre est jamais portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Sam 28 Nov - 19:11

    Je m'abandonnai à lui. A ses baisers. Je ne pouvais pas les refuser. Je fermai les yeux et souris quand il posa sa tête sur la mienne. C'est un moment que j'aurai aimé éternel. Mais le fait qu'il ne le soit pas augmentait ma joie de l'apprécier maintenant. Mon envie de le serrer encore plus contre moi. Je sentis une nouvelle fois mes joues rougirent. Il avait le don pour les rendre rouge. Mon sourire s'agrandit et je sentis mon coeur s'enflammer.
    A ce moment, je sentis quelque chose me gêner. Je me rapprochai encore d'Arän et trifouillai mes manches pendants deux secondes. A la troisième seconde je me détendis et mes deux couteaux tombèrent sur le sol en un cliquetis étrangement doux. J'avais enlevé ce qui les retenait à mes bras par la même occasion. Je n'aimais pas sentir le cuir contre ma peau et sans rien dedans. C'était même très désagréable. Là, aucune importance, je ne sentais plus rien contre mes bras, puisqu'il n'y avait rien, et je m'en portais très bien. Même très très bien puisque de toute façon contre Arän je me sens en parfaite sécurité. Et que maintenant, grâce à lui, en moins d'une seconde je peux sortir mes dagues et les lancer. Bref. Pour rien au monde je laisserai quelqu'un interrompre ce moment.

    "J'en prendrais soin, telle une mère prends soin de son bambin. Comme s'il était le coeur du monde. Je ne laisserais personne le toucher."

    Je me décalai gentillement de son corps pour glisser mes mains dans les siennes et planter mes yeux dans les siens. Il était le plus bel homme que la terre est créée. Un si bel homme qui se rabaisse à une femme comme moi. Mais il m'a choisit et pour une fois, je ne dirai pas non. Je sais que je l'aime. Je me rapprochai de son corps toujours mes mains dans les siennes, mes doigts entre les siens. Je levai la tête et fermai les yeux pour sentir son odeur. Je déposai sur son cou un baiser. Je lâchai ses mains pour en passer une derrière sa nuque et caresser ses cheveux. Je posai délicatement l'autre sur sa joue et plantai mes yeux vert dans les siens rouge. Je lui souris et l'embrassai. Pour une fois sans gêne même si mes joues commencèrent à se teindre légèrement. Je l'aimais. A jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 29 Nov - 12:57

    Je l'admirais, prennant chancun de ses baisers pour un cadeau du ciel, chacun de ses regards comme une injure à la nature tellement ils étaient tendres et merveilleux. L'infini de son regard d'emeraude me noyais continuellement dans un océan de béattitude inéxplicable. Comment ne pas aimais un femme si parfaite, comment résister aux charmes d'un etre si magnifique,... Je ne tarirais jamais d'éloge pour elle et même mes mots ne signifient rien en comparaison de mes sentiments. Je l'enlaça une nouvelle fois, plus fermemant, plus tendrement encore que lors de toutes nos éntreinte préalable,... Je voulais qu'elle sente, je voulais qu'elle sache que jamais je ne pourrais vivre sans elle, que désormais elle était ma seule raison de vivre alors que je suis mort il y a bien longtemp. Mon regard ce pose sur cette main sur mon torse,... Si belle, si blanche, merveilleuse,... Mais nue.
    Une idée me traverse l'esprit et je ne parviens pas à m'en défaire, J'avais deja songer à cela alors que je la contemplais en mutation,... Elle m'avait dit qu'elle m'aimais oui mais peut etre en aimerat-elle un autre et à ce moment là je mourrais de tristesse,... Mais cela ne ce passera pas, cela n'arrivera jamais, je m'y opposerais. Alors je m'écarta d'elle, alors je la regarda avec un regard le plus tendre possible et je lui dit doucement, de façon qu'elle seule l'entende:

    " Mon amour, je vais devoir te laisser. Je reviens vite, accorde moi deux heures pas une de plus. Mais s'il te plait,... Ne me suis pas. Prend soin de mon coeur."

    Je l'embrassa tendrement et disparu rapidement de sa vue. Je fis le tour de la citadelle,... Je couru pendant 30 minutes sans m'arreter, je ne me stoppa alors que j'arrivais à destination. Je me fondit dans la foule passant inaperçus avec ma longue cape couvrante, je passala porte de la boutique qui m'intérressais,... Flannant dans les rayon, regardant ci et ça fesant doucement mon choix. Quand ce que je cherchais me sauta au yeux,... Je souris, demanda à l'avoir, paya et reparti tranquillement. Le petit cinéma avait duré a peine une demi heure. Sorti de la ville je me remis à courir mais en sesn inverse cette fois. Voila une heure qu'elle était loin de moi,... Je ne pouvais le suporter.
    J'arriva vite à la citadelle, arrivant derniere cette etre si parfait je l'enlaça, l'embrassa profitant de ces retrouvaille apres une absence trop longue à mon gout.

    " Je suis de retour, mon amour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Mer 2 Déc - 18:54

    Je profitais de chacun de ses baisers comme si c'était le premier. Le dernier. Même si je savais très bien qu'il ne l'était pas. Je me laissai enlacer contre son corps parfait. Pourquoi refuser ? Je l'aimais. Plus que tout au monde. Je ne pourrais pas aimer un autre. Arän n'a pas d'égal. C'est lui ou personne. Ces défauts font sa perfection. Je l'aime comme ça. Je ne veux pas qu'il change.
    Je l'écoutai avec attention et fronçai les sourcils. Il allait me laisser ? Mais pour faire quoi ? Je levais les yeux pour le regarder et avant que je ne puisse parler, il m'embrassa et parti. Je restai là, debout, assez perdue. Je ne comprenais pas. Il est parti trop vite. Où voulait-il aller ? Pourquoi maintenant ? Deux heures ! Je ne pourrais pas tenir deux heures sans lui. Pas maintenant que je venais de retrouver une vue parfaite. Deux heures à attendre pour revoir son visage, ses yeux. Pourquoi est-il parti si vite ? Est-ce si important que ça ? Je me mordis la lèvre. Deux heures...
    Je m'assis sur un muret blanc et attendis sagement. Je ne voyais pas l'heure passée. Je ne savais pas combien de temps il s'était écoulé. Deux minutes ? Une demi-heure ? En tout cas, j'attendais encore. Encore...

    Je le sentis arriver. Deux heures ? Enfin ! J'avais l'impression d'avoir attendu une éternité pour revoir la douceur de son visage. Je me levais et attendis tranquillement qu'il arrive ici. Il passa dans mon dos et je le laissai m'enlacer. Un sourire étira mes lèvres. J'étais heureuse de le retrouver. Pourtant il ne c'était pas écoulé tant de temps que ça. Je m'abandonnai à son baiser avec plaisir. Je me retournai dans ses bras pour lui faire face. Je déposai sur sa joue un baiser.

    "Tu es parti trop longtemps. Je ne t'aime plus."

    Je fis semblant d'être contrarié et reculai de quelques pas, cassant cette étreinte avec regret. Je m'arrêtai, plantai mes yeux dans les siens et croisai mes bras sur mon ventre. Je fronçai les sourcils et me retournai. Je savais que ce petit jeu ne pouvait pas lui faire de mal. Je ne pense pas qu'il le prenne au mauvais degré. Je ne pense pas ce que je dis. Et si je reste trop longtemps dos à sa beauté, je vais craquer et me retourner.
    Il s'était écoulé moins de dix secondes et je craquai déjà. Dans un même mouvement, je me retournai et me serrai contre lui. Plus de temps sans lui je ne peux pas. Pas maintenant. Mais un truc m'intriguait toujours. Qu'est-il allé faire ? J'ai envie de savoir. J'ai besoin de savoir. Je n'ai pas envie de partir dans de mauvaises pensées. Je levais la tête pour le regarder et fronçai les sourcils l'espacement d'un battement de cœur. Je souris.

    "Tu es allé faire quoi Arän ? C'était important ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Arän Karachy

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 27
Localisation : Trouve moi si tu le peux et tu seras.
Expérience : 66

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Jeu 10 Déc - 23:10

Je la regardais,... Elle étais encore plus belle quand elle fesait la tete et je souris encore plus quand elle ce tourna et viens dans mes bras qui n'attendaient que ça. J'étais heureux mais le présent que j'avais dans la poche pesait désormer des tonnes alors qu'il ne fesait que quelques grammes. Je la serra dans mes bras cherchant comment faire,... Pour la premiere fois dans ma vie de vampire j'avais l'impression d'etre réduit à l'état d'humain impuissant. Je réfléchissait, le ner dans les cheveux de la femme qui illuminer ma vie, humant son divin parfum et m'en servant comme une motivation éternelle pour rechercher une idées,... L'idées parfaite, la seule qui me satisferais suffisament pour que ce moment soit parfait. Je rafermis ma prise autour de sa taille, n'y laissant qu'une main je monta l'autre jusqu'a ses cheveux, les carressant délicatement comme le plus doux des trésors et tendrement je lui murmura à l'oreille:

" Je ne peux rien te dire mon tendre ammour, soit passiente tu le seras bientot."

Je la guida tranquillement vers un banc de marbre et m'assis à cotés d'elle. l'attirant vers moi tendrement... Je passa mes mains sur les siennes...

Un sourir illumina de nouveau mon visage alors que sur sa main tronnait désormais une emeuraude sublime montée sur un anneau leger en or.

" Puis-je avoir l'honneur de vous appeler Mme Karachy?"

Ma voix n'avait été qu'un murmure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estuviera.superforum.fr
Gretchen Rittch

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 23
Localisation : L'asile près de chez mes parents
Expérience : 55

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   Dim 13 Déc - 13:54

    Je regardais cet être magnifique avec admiration. J'appréciais ses caresses comme un cadeau du ciel. Un cadeau de Dieu. Le cadeau d'un Ange prénommé Arän. Un soupir m'échappa sans que je le retienne. Il avait pas le droit de partir loin de moi pendant tant de temps sans me dire pourquoi. C'est injuste. Mais ça ne m'empêchai pas de l'aimer quand même et de rester dans ses bras jusqu'à la fin de ma vie sans savoir. Je le laissai m'entraîner vers un banc de marbre. Un sourire sur son visage me fit baisser les yeux sur mes mains. Je vis avec étonnement une magnifique bague émeraude. Un murmure sortit de sa bouche et mes joues s'empourprèrent. Les mots me manquaient. Je ne savais pas quoi dire. La bague était magnifique et je ne m'attendais pas à ça.
    Arän et Gretchen Karachy... Oui. Pourquoi n'accepterais-je pas ? C'est le plus beau cadeau du monde. Le plus beau cadeau auquel je n'aurais jamais pensé. Le plus beau cadeau que je ne mérite pas mais que j'accepte sans hésiter. Je sortis de cet état second et posai mes yeux dans ceux de Arän. Une joie incompréhensible me poussait en avant. Je me jetais dans les bras de Arän, enfouissant ma tête dans son cou. Je m'enivrais de son odeur. Une larme de joie coula sur ma joue blanche.

    "C'est un honneur pour moi de porter le nom d'un ange. Je t'aime..."

    Rien n'était plus beau que ce moment contre lui. Aucun mot ne décrit ce que je ressens. Je vis dans un rêve, dans un bonheur complet qui pourtant ne cesse de croître. Mes peurs ont changé. Maintenant je n'en ai plus qu'une. Que Arän cesse de m'aimer et me rejette. Je ne veux pas penser que ce moment puisse exister. J'ai envie de passer la fin de ma vie à ses côtés. Je pense que c'est pareil pour lui, il vient de me demander en mariage. Un union qui nous rapproche encore. Mon sang coule dans ses veines. Je suis maintenant liée à lui pendant l'éternité de nos vie. Et je ne regrette pas. Non. J'espère que nos amours ne cessent et qu'ils durent aussi longtemps que possible. Que même après la fin du monde nous nous retrouvons dans un rêve qui créer notre monde à nous. Et que nous nous aimons encore car ce monde là ne peux pas mourir. Il est comme mon amours. Eternel et invincible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le meilleur entrainement du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le meilleur entrainement du monde
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Meilleur sommelier du monde 2016
» Quel entrainement pour Hattrick?
» BirdyBux, un des meilleurs ptc du monde !
» Tomorrowland, le plus bel endroit où faire la fête.
» Patrouilles de Gabriel Winster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: A V A L O N. :: 
[[. Petite Citadelle.
-
Sauter vers: