AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adanaëll Sarawyn

Aller en bas 
AuteurMessage
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 19:56

    [ » Nom (Sauf non humanoïde) :
    * Sarawyn

    [ » Prénom :
    * Adanaëll

    [ » Surnom (Falcultatif) :
    * Le Guérisseur

    [ » Âge ( +âge d'apparance pour ceux qui vivent longtemps) :
    * 350 ans. 21 ans d'apparence

    [ » Race :
    * Elfe

    [ » Classe :
    * Paladin

    [ » Arme(s)/Élement(s) :
    * Un sabre. La Terre.


    [ » Description (3 lignes):
    * Adanaëll est ni trop grand, ni trop petit, il fait environ 1m80. Il est fin, musclé, agile et très souple. Toujours habillé de marron. Un maillot sans manche, un pantalon, des gants et une longe écharpe. (Pour le reste des habits, regardez la photo, je ne sais pas l'expliquer XD) A sa ceinture, un sabre. La poignée est noir et rouge, le fourreau, lui, est tout noir. La lame du sabre est, étrangement, noir avec des sortes de veines rouges. Ses cheveux marrons sont un peu long et cachent, la plupart du temps, son oeil droit. Ses oreilles ne sont pas très longue mais dépassent de ses cheveux. Adanaëll à des yeux or.

    [ » Caractère (5 lignes) :
    * Adanaëll est silencieux et discret. Presque invisible parmis les arbres. Il arrive de nulle part et soigne les blessés sans demander de retour. Il a appris à maîtriser parfaitement son sabre ce qui fait de lui un guerrier redoutable et concentré. Il a un sang froid impressionnant. Les insultes ne le touchent pas et le plus souvent, il trouve quelque chose à dire. Il est très mystérieux et sourit peu. Il ne dit rien sur lui mais répond toujours aux questions posées, même les plus indiscrètes ou embarrassantes. Son visage de marbre ne laisse pas passer ses émotions, il est donc difficile de savoir ce qu'il pense. Adanaëll est très respectueux et gentil. Il respect même les Vampires, les nouveaux ennemis des Elfes. C'est un Efle tout de même et il est très proche de la nature. C'est pour cela qu'il mange peu et que ce qui est élevé pour être manger. Vous ne le verrez jamais chasser devant vous, il ne chasse pas. Tout ce que vous pourrez savoir de lui, c'est son prénom. Il ne dira jamais son nom de famille et ne parle pas de son passé. Il considère que ça ne concerne que lui. Il est rare de le croiser deux fois. Adanaëll est assez téméraire et n'a peur que d'une chose. Il ne se fait pas beaucoup d'ami sans pour autant se faire d'ennemi. Mais on perd facilement un ami si on ne le voit qu'un fois. Il est aussi très généreux, il n'hésite pas à donner des choses, comme son temps.

    [ » Histoire (3 lignes) :
    * - Adanaëll !
    J'ouvris les yeux. Ma mère venait de m'appeler. Aujourd'hui, j'avais dix-huit ans. J'ai d'abord pensé que c'était quelqu'un de ma famille qui venait m'apporter un cadeau. Je croisai mes mains sous ma tête et fermai les yeux. J'entendis des pas dans l'escalier et quelqu'un frappa à la porte avec délicatesse. J'ouvris un oeil, si ça avait été ma mère, la porte aurait déjà été ouverte. Si c'était mon père, les coups auraient été plus violent et la porte claquée contre le mur. Je fronçai alors les sourcils et me redressai sur mes coudes. Était-ce ma sœur ? J'attendis encore, si c'était elle, dans peu de temps elle allait gratter le bois noir de la porte. Je m'allongeai et fermai les yeux.
    - Adanaëll...
    Je bondis hors du lit. Ce n'était pas ma sœur mais Maïwen, une amie. Enfin, presque. Pour moi c'était une fille magnifique. Le teint pâle, les yeux d'un violet intense et des cheveux d'or. C'est une hybride peut-être mais moi je la trouvais vraiment magnifique.
    Aujourd'hui j'en avais vu des oncles, tantes, cousins, cousines, grands-mères, grands-pères, et tout le tralala d'une famille nombreuse. Jamais je n'aurai pensé qu'elle vienne me souhaiter mon anniversaire. Je ne pensais même pas qu'elle le savait. Mais je ne la ferais pas attendre plus longtemps. Je couru jusqu'à la porte et l'ouvris doucement. Je tombai nez à nez avec Maïwen. Elle me sourit et je m'effaçai pour la laisser entrer. Elle s'assit sur le lit et observa la chambre en silence. Elle aperçu un sabre et commença à s'approcher.
    - Non !
    Je bondis en avant et m'interposai entre elle et le sabre. Elle ne pouvait pas le toucher. Seul un sang pur de la famille Sarawyn pouvait le toucher. Il appartenait à mon père, c'est lui qui l'a forgé. Il me l'a donné quand il a arrêté de prendre la vie des autres. Quand il a décidé de ne plus être Assassin.
    - Tu ne peux pas le toucher. Seul un membre de ma famille le peu.
    Maïwen semblait déçu mais me souris. Elle s'approcha de moi et passa ses mains dans mon dos. Je sursautai et elle se blottit contre moi. Je faisais déjà une tête de plus qu'elle alors qu'elle était plus âgée de moi. Quand elle releva les yeux, j'eus soudain l'envie de l'embrasser, de la garder contre moi jusqu'à la fin de ma vie. Mais ce fut-elle qui m'embrassa. Alors que je plongeai dans ses yeux violet, ma petite sœur gratta la porte comme un chat. Je fronçai les sourcils, qu'est-ce qu'elle me voulait ?
    - Tu as un chat ?
    - Non, c'est ma petite sœur. Je reviens tout de suite.
    Je repensai au plus beau cadeau de ma vie alors que je me dirigeai vers la porte. Je l'ouvris et vis Isil, ma petite sœur. Elle me sourit et essuya la dernière larme sur sa joue. Je la pris dans mes bras remarquant encore une fois ses longs ongles. Ils m'avaient toujours étonné, surtout la première fois qu'elle m'avait griffé. Je la reposai dans son lit. Elle n'avait pas encore la dizaine mais elle était déjà merveilleuse.
    - Adanaëll ?
    - Oui ?
    - Je t'aime.
    - Moi aussi Isil, moi aussi.
    Je ne pus m'empêcher de sourire. A chaque fois elle me disait ça et s'endormait sans problème. Je ne pense pas qu'elle soit amoureuse de moi comme je le suis de Maïwen, mais plus un amour entre frère et sœur. Je laissai la porte entrebâillée et retournai dans ma chambre. Un homme se tenait au milieu de la chambre, Maïwen contre lui. Il la tenait d'un bras passé autour de son cou. Elle semblait apeurée et je fis un pas en avant.
    - Ne bouge pas ou je la tue !
    Je fronçai les sourcils, comment voulait-il la tuer. Il n'avait pas d'arme. C'est là qu'il vit mon sabre. Il s'approcha et le prit.
    - Non !
    Une énorme décharge traversa le corps de l'homme ce qui lui fit serrer le bras tellement fort que le cou de Maïwen céda en un bruit sec. Je fondis en larme tandis que l'homme tombait sur le sol, lui aussi mort. Je me jetai sur le corps de mon amie en pleurant. Des pas dans l'escalier attirèrent mon attention et je pris le sabre. La rage montait en moi. Ce n'était ni ma mère ni mon père qui montaient. Je me relevais et partis dans la chambre de ma sœur. Ils ne devaient pas lui faire de mal. Je posai une main réconfortante sur sa joue et me redressais me mettant dos à la porte. Le sabre à la verticale, une main sur la poignée, une main sur le fourreau.
    - Il est là !
    L'heure de la vengeance a sonné. Ils ont pris la vie de mon amie et sûrement celle de mes parents. Qu'ils touchent à ma sœur et se seront des hommes morts. De toute façon, ils ne quitteront pas cette maison vivant. Ils étaient maintenant sur le seuil de la porte et entrèrent pour avancer furtivement dans mon dos. Un d'eux s'arrêta en voyant le sabre bleu que je tenais. Mais les autres avancèrent.
    Avec un chuintement le sabre sortit du fourreau et décrivit un arc de cercle. Un homme tomba sur le sol, la gorge ouverte. Je me trouvais maintenant face à eux. J'en comptais trois vivants. Je me mis en garde et ils sortirent tous une arme blanche. Deux avaient des sabres jaune et un avait une dague. Ils passèrent à l'attaque. Ensemble, désordonnés. Mes deux mains s'accrochèrent à la poignée et je tournai sur moi même. Le sabre décrit des cercles de mort. Je m'arrêtais, baissé, le sabre dans une main. Deux hommes tombèrent sur le sol, éventrés. Je plantai mes yeux or sur le survivant. Il se mit en garde et je ne fis que me relever. Il bondit en avant et je tendis le bras et pivotai sur une jambe pour éviter son sabre. D'un coup sec je reprenais mon sabre et l'homme s'écroula sur le sol en bois. Je laissai tomber le sabre.

    - Adanaëll, ils sont derrière !
    Je me retournai et serrai un peu plus fort la main d'Isil. Nous avions quitté la maison depuis une bonne demi-heure. J'avais laissé le sabre de mon père là-bas et nous avions marché d'un pas pressé. Après un quart d'heure dans les rues, nous avions ralentit le pas pour souffler un peu. Maintenant ils étaient derrière nous. Il y avait au bout de la rue, six hommes habillés en noirs, des sabres jaunes pendaient à leur ceinture. Isil enfonça ses ongles dans le dos de ma main et je pressai le pas.
    - Isil, monte sur mon dos. Nous allons courir.
    Comme elle, je fus frappé par le calme habituelle mais choquant, de ma voix. Je m'arrêtai et avec l'agilité d'un chat, elle bondit sur mon dos. Elle planta ses ongles dans ma peau et après avoir vérifié qu'elle était bien installée, je me lançai. Je sentais Isil jeter de fréquent coup d'oeil derrière. Là où nous étions, il n'y avait que nous, et ils savent très bien qui ils cherchent. Une petite fille avec un homme. La nuit dans cette ville il n'y avait pas grand monde, surtout dans cette partie de la ville. La plupart des rues sont vides.
    - Adanaëll ! Ils courent, ils nous rattrapent !
    Je grommelai, normale qu'ils courent, tout le monde sait courir. Ce serait idiot de nous poursuivre en marchant alors qu'on court et que la ville est grande. Mais au moins elle avait compris une chose, ils étaient dangereux et ils ne fallait pas qu'ils nous rattrapent. J'accélérai. Je ne les laisserai pas prendre ma sœur. Elle n'a rien fait. Ils prirent de la distance à cause du poids de leur sabre et de leur armure. Je me forçai de continuer même si les forces me manquaient et que du sang coulait de mes épaules. Elle avait vraiment de longs ongles !
    Je tournai dans une rue et ralentissais. Mes forces m'abandonnaient, bientôt je m'écroulerai sur le sol.
    - Isil écoute moi. Saute et cours le plus vite possible. Va voir Stéfen il t'accueillera avec joie. Tu lui demanderas de te cacher et ensuite tu lui raconteras tout. Tout Isil, tu entends, dis lui tout. Tu te rappelles où il habite ?
    - Oui.
    - Alors vas-y, je t'aime.
    Elle se laissa glisser sur le sol et je m'arrêtai. Je lui fis un baiser sur le front et elle partit en pleurant. Une larme roula sur ma joue quand je pensai à ce que j'allais faire. Ils apparurent et je me retournai dos à eux. Ils ralentirent et je tendis les bras sur les côtés, une paume ouverte vers le ciel, l'autre fermée sur un bijoux dont la chaine pendait dans le vide. Je levais la tête vers le ciel étoilé. Ils approchèrent encore.
    - Où est ta sœur ?
    Je ne répondis pas, je ne les regardai même pas. Un d'eux s'approcha tandis que les autres restaient en retrait. Ils se campa derrière moi et leva son sabre. Je fermai les yeux et attendis la douleur. Elle déferla dans mon corps tel un serpent de feu et je m'écroulai sur le sol. Je vis du coin de l'œil une silhouette puis se fut le noir total. Je tombai dans un rêve sans fin, dans un trou sans fond.

    Une douleur dans mon dos me plia en deux et j'ouvris les yeux. J'étais allongé sur un lit et un homme passa près de moi. Il releva mon maillot et je vis de la lumière sortir de sa main. La lumière disparut en même temps que la douleur. Il m'agrippa l'épaule et me força à m'allonger. Je le regardais en plissant les yeux. Il était assez mystérieux et cachait son visage avec une capuche. Je fronçai les sourcils et me relevai sur mes coudes. Il s'assit sur un fauteuil et me détailla.
    - Qui êtes-vous ?
    - Je pourrais te retourner la même question mon garçon si ta famille n'était pas aussi connue.
    - Ma famille est morte !
    - Non, il reste toi, Adanaëll et ta sœur, Isil.
    - Laissez ma sœur tranquille, elle n'a rien fait !
    - Toi non plus tu n'as rien fait, pourquoi voulais-tu mourir ?
    - Ils ne doivent pas toucher Isil. Je voulais les retarder.
    - En donnant ta vie ? Bravo mon garçon, ils ne risquent pas de la retrouver. Ils ont perdu onze hommes, elle peut vivre tranquille maintenant. Ne t'inquiète pas, elle a trouvé Stéfen.
    J'écarquillais les yeux. D'une je ne savais toujours pas qui il était. De deux, il connaissait tout sur moi. Et de trois, il connaissait Stéfen. Mais c'est qui cet homme ! Personne ne le connait et il connait tout le monde.
    - Stéfen ?
    - Joue pas à ça avec moi Adanaëll, tout le monde connait Stéfen. Je m'appelle Eöl, je suis guérisseur. Demain tu peux partir.
    - Non !
    - Non ?
    - Apprenez moi le l'Art de la Guérison.
    - Ça prendra du temps.
    - J'ai toute ma vie !
    - Et ta sœur ?
    - Je suis censé être mort, elle vivra mieux sans moi.
    - D'accord.
    Je ne pus m'empêcher de sourire. Cet homme était en fait très intéressant. Je m'assis sur le lit pour détailler les lieux. Je vis une fenêtre et remarquai le changement radical de paysage. Nous étions en pleine forêt ! Je m'approchai de la fenêtre pour contempler le dehors. Il faisait jour. Je voulus l'ouvrir quand Eöl revint. Je le regardai attentivement.
    - Tu es gaucher ?
    - Oui mais j'ai mal à cette main.
    - C'est normal. Tu forgeras ton sabre, comme ton père. Je ne serais pas là pour te dire comment faire, tu dois te débrouiller. Tu as compris ?
    - Oui.
    - Je t'apprendrais à utiliser un sabre avec ta main droite. C'est toujours plus pratique de savoir utiliser un sabre avec ses deux mains. Tu as besoin de repos. Rendors-toi. Je te réveillerais.
    J'acquiesçai d'un signe de tête et me couchai sur le lit. Je m'endormis tout de suite. Mon rêve ressemblait plutôt à un cauchemar. Je revoyais tout ce qui s'était passé depuis l'arrivée de Maïwen dans ma chambre. Je la revoyais mourir, je les revoyais allongés sur le sol, baignant dans une marre de sang. Je revoyais la mine grave de Isil quand elle vit nos parents. C'est une main réconfortante qui me tira de mon cauchemar. J'ouvris les yeux et vis la capuche de Eöl. Je me levais et fis mes premiers pas sur la nouvelle page d'un grand livre. Celui qui retrace ma vie.

    - Lâche-moi !
    Voilà trois cent cinquante ans que je vis. J'ai appris l'Art de la Guérison et maîtrise à merveille ce pouvoir. J'ai appris à contrôler la Terre mais je ne suis pas encore très doué. A la fin de mon apprentissage j'ai quitté mon maître. Je n'ai eu le droit de voir son visage qu'à sa mort, quelques années après. C'était un bel homme mais ses cornes trahissaient son appartenance à deux races. Un hybride. Les Elfes n'aiment pas trop les hybride, encore moins ceux qui sont Elfe et Falariel. Pourtant elles étaient toutes petites ses cornes. Bref. Là, je cours la main sur la poignée de mon sabre. J'avais entendu ce cri. Je savais d'où il venait. La Forêt est ma maison à présent.
    - Ne me touche pas !
    - Laisse toi faire ou je te tranche la gorge !
    Un cri strident fit s'envoler plusieurs oiseaux. Je tournai et arrivai dans une clairière. Une femme était dos à un arbre et regardai un homme qui tenait dans sa main un petit poignard rouillé. Je m'avançai furtivement d'eux. Lui ne me remarqua pas alors qu'elle me vit et replongea son regard dans celui de l'homme pourqu'il ne remarque rien. Mon sabre émit un chuintement en sortant du fourreau et se plaqua contre la nuque de l'homme avant qu'il n'est pu esquisser le moindre geste. L'homme se tendit sous la peur et ne fit pas un geste de plus.
    - Range ton poignard et part, tout de suite !
    L'homme s'exécuta sous l'agressivité de ma voix. Et détalla le plus vite possible. J'attendis qu'il soit parti pour ranger mon sabre et me retourner vers la jeune femme. Elle était assise sur le sol, les genoux repliés contre son corps. Je m'accroupis près d'elle.
    - Laisse moi regarder ça.
    Ma voix avait retrouvé son calme habituel et la femme leva les yeux puis la tête. Je regardai son visage abîmé. Je passai ma main devant son visage et une lumière blanche en jaillit. Quand ma main se referma, la femme avait retrouvé sa beauté. Je me levai suivit d'elle. Je m'apprêtai à partir mais elle me retint en posant sa main sur mon bras.
    - Ema et toi ?
    - Adanaëll.
    - Je suis une Vampire.
    - Je sais.
    Je lui souris et elle me regarda étonnée. Je la salua d'un signe de tête et disparut entre les arbres. Elle devait se demander pourquoi je soignai un Vampire. Je n'ai pas de réponse. Peut-être juste une bonne raison, je suis guérisseur et je respecte toutes les races. Pour moi, elles méritent toutes de vivre. Je ne fais pas de préférence. La preuve, j'ai aimé un hybride. Mon maître était un hybride. Et j'ai soigné toute sorte de personne. Elfe, Vampire, Humain, Chimère, Deltrana, Dragon, Falariel et Hybride. C'est comme ça. Il n'y a pas d'explication. Il n'y a pas de raison spécial. J'aime ce monde et je n'ai qu'une crainte, sa fin. Ce n'est pas en se battant qu'il va vire longtemps et comme il l'a toujours fait. En paix. Si vous n'arrivez pas à comprendre ça, tant pis. Mais moi je vois les chose ainsi.

    [ » Avantages (Minimum 5) :
    * Généreux, gentil, respectueux, bon guerrier, beau XD, souple, agile et musclé.

    [ » Inconvénients (Minimum 5) :
    * Mystérieux, il est rare de le rencontrer plus d'une fois, peu souriant, énigmatique, méfiant.


    [ » Maîtrise de la Magie ?
    * ✓

    [ » Niveau de maîtrise du pouvoir (pour ceux qui maîtrise la magie) :
    * Adanaëll est passé Maitre dans l'art de la guérison.
    Son élément est la Terre. Il peut faire bouger les arbres mais très peu de temps. Seulement quelques secondes. Et il ne bouge que les branches. S'il pose ses mains sur un arbre, il peut voir à travers un autre arbre. Par exemple il est en pleins milieu de la forêt, il fait ça et il peut voir la lisière ou un autre endroit de la forêt. Mais il ne peut le faire que le temps d'un regard, à peine dix secondes.


    [ » Par qui ou quoi avez vous connu FFC ? :
    * Yunie ♥️

    [ » Avez-vous des conseils pour nous ? :
    * Non

    [ » Autres :
    * Mon 6e perso' ♥️♥️
    Adanaëll s'est le plus beau ♥️

    [ » Fréquence de connexion :
    * 10/10

    [ » Puf :
    *Etalon77

    [ » Code :
    *


Dernière édition par Adanaëll Sarawyn le Mer 25 Nov - 18:21, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 20:30

vivement que tu finisse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 21:12

Tu peux largement amélioré sa maîtrise de magie vu ces 500 années. Sache cependant qu'il ne dépassera sans doute pas les 1000 ans donc ca fait très vieux 500 ans en sachant qu'a la base la moyenne est de 200 ans :) !

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 21:13

Et si je met 350 ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 23:09

Ca me va moi ^^

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mar 24 Nov - 23:15

Ok je fini vite ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 15:33

faut que tu m'explique comment tu fais pour faire d'aussi belle présentation

vivement l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 17:16

Jve un sujet, jve un sujet, jve un sujet, jve un sujet, jve un sujet, jve... What a Face

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 17:17

J'ai pas finis XD mais je dis pas non ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 17:58

T'as pas le choix *muuuuuuuuuuuuuuuuur*

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 18:01

Avec qui ?
Bientôt fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 18:06

Light' èué ?

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 18:08

Si tu veux ^^
Tu le fais ? ♥️
J'AI FINIS ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 18:56

Jpe pas la jvais en perm faudra attendre ><

Oui tu peux jouer <3

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Harmonie

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 23/09/2009
Expérience : 111

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Mer 25 Nov - 19:00

Merci
Ok je le fais quand je pourrais ♥️
où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 26
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Jeu 26 Nov - 14:03

Trop belle histoire ♥️


Où tu veux <3

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Harmonie

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 23/09/2009
Expérience : 111

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Jeu 26 Nov - 19:10

Merci ♥️
ok je fais ça quand je peux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Jeu 26 Nov - 21:00

Voilà ♥️
Chez moi[pv] <- Click ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia Amial
Pas douée du siècle !
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 26
Localisation : Cherche dans ton coeur !!!
Expérience : 36

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   Jeu 3 Déc - 20:24

Bienvenue désolé du retard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adanaëll Sarawyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adanaëll Sarawyn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: E S P A C E _ P E R S O N N A G E. :: 
[[. Présentations.
 :: 
[[. Présentations validées.
-
Sauter vers: