AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [pv adanaell]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: [pv adanaell]   Ven 27 Nov - 18:27

"Doreen ! Doreen !"

Mais ou était-elle ? La savoir loin de moi me faisait souffrir. Je ne ressentait aucune émotions extérieur, aucune pensées. Elle était loin.

"Mais ou es tu ?"

J'étais en pleurs. Je marchais désespérément, l'appelant de temps en temps. Mais ou était-elle ? Je ne pouvais supporter son absence. J'avais déjà fouiller partout, il ne me restait que Ombreuse. Un rugissement me parvins alors. Ou plutôt, l'écho d'un rugissement lointain, presque éteins.

"Doreen !"

Ma voix se brisa sur son prénom. Seul l'espoir de la revoir me faisait encore bouger. Sinon, je me serait déjà effondrée sur le sol. J'étais obligée de m'appuyer sur les paroi rocheuse pour ne pas tomber. Je ne cessais de murmurer son prénom. Enfin je perçus des pensées. Mais pas les sienne, pas celle de Doreen. Je pris peur ? Mais qui était là ? Risquai-je quelques chose, comme sa, seule ? Les pensées étaient confuses, je ne comprenait pas grand chose. A nouveau le rugissement se fis entendre.Il était plus proche, mais plus faible. Malgré le risque de danger, je ne pus m'empêcher de m'écriais:

"Doreen !"

Je pressa le pas mais, manquant d'équilibre, dus m'appuyer deux fois plus a la paroi. Je devais ressembler a une folle mais je m'en ficher. Le fait que Doreen ne soit pas là, qu'elle agonise peut être, me faisait souffrir. Je ne cessais toujours pas de murmurer son prénom. Enfin d'autre pensées vinrent dans ma tête. Dans un tournant, je vis le corps blanc & noire de Cadeau de Dieu et je me jeta a son cou.

"Doreen... Ma chérie.. Qu'est ce qui t'es arrivé ?.."

Oui, sa m'arrivais des fois de l'appeler ma chérie. Quand je ne réfléchissais pas, que je voulais lui témoigner mon affection pour elle. Je planta mon regard vert glacé dans le sien, vert foret et y chercha un peu de secours. J'étais complètement perdue. Mais ce qui me faisait le plus peur, c'etait qu'il y avait une autre personne. Pas loin. Je ne pouvais pas nous défendre toute les deux, donc j'avais peur... Quand je me décolla un peu de son corps blanc, je remarqua que j'étais taché de sang. Je passa ma main dans sa fourrure et la ressortit rouge. Mes pleurs redoublèrent et je fourra mon visage dans sa fourrure. Je ne pouvais m'en empêcher. J'avais peur. Peur pour elle. Peur pour nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Ven 27 Nov - 19:32

    Ombreuse, montagne maudite.
    Enfin, soit disant maudite. De nombreuses fois j'ai marché sur sa roche. Nombreux sont ceux qui sont coincés et blessés sur la montagne. Mais ce n'est pas parce qu'elle est maudite. Non. Il y a un brouillard qui amène avec lui des monstres. On ne peut pas les voir, ils ne se déplacent que dans le brouillard. C'est ces monstres qui en tuent plus d'un. Hommes et femmes. Parfois, ils vous demandent de les achever, ce qu'ils ont vu les a bouleversé, choqué, terrorisé. Tous laisse à penser que ces monstres ne sont peut-être pas plusieurs et qu'ils agissent avec nos craintes. Si jamais je devais le rencontrer, ou les rencontrer, il(s) se retrouverai(en)t bien embêté(s). J'ai une crainte mais je ne vois pas comment il(s) pourrai(en)t me la montrer. Enfin bon, on ne sait jamais. Peut-être que ce(s) monstre(s) agis(sent) avec un autre moyen qu'en se transformant. Je ne sais pas.
    J'entendis un hurlement. Hurlement éteint, hurlement d'agonie. Je bondis sur mes jambes et me mis à courir pour gravir la montagne. Ma main était posée sur la poignée de mon sabre et je scrutai avec attention, l'horizon. C'était un félin femelle qui venait de hurler. Je devais me presser, lui donner la vie qu'elle était entrain de perdre. Plus haut je vis une femme couchée sur une masse blanche. Je m'approchai toujours à grands pas, mais silencieusement. La femme pleuraient et c'était bien ce tigre qui avait hurlé. Je me plaçai silencieusement devant la femme et posai une main sur la fourrure blanche du tigre. Je posai mon autre main sur sa tête et fis rapidement le tour des blessures. Je me concentrai sans vraiment le faire voir. Mes mains s'illuminèrent d'une lumière blanche qui réchauffa le corps de la tigresse comme une caresse.
    Son coeur reprit un bon rythme et quand j'eus finis de la soigner, je me relevai d'un mouvement souple. La main posé sur la poignée de mon épée, je jetai un regard autour de moi avant de faire quelques pas et de m'assoir contre un rocher. Je croisai le regard vert du félin et le soutint quelques secondes avant de sourire et de laisser mes yeux se promener sur le paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Ven 27 Nov - 19:57

La personne dont j'entendais les pensées se manifesta. Quand elle vins vers le corps de Doreen, je ne fis aucun mouvement pour l'en empêcher. Qu'il l'achève si il voulait, sa ne pourrait faire que du bien a la tigresse. Mais ce ne fus pas un poignard qui fus tiré, mais une étrange lumière qui irradiait des mains du jeune homme. Les douleurs de Doreen s'estompèrent, son ventre se souleva a nouveau normalement. Je leva enfin les yeux vert l'homme qui venait de sauver Doreen. C'etait un elfe. Il était brun. Un sourire ornait encore ses lèvres et je ne sus comment le remercier pour ce qu'il avait fait. D'ailleurs, le pourrais-je ? Il avait été si gentil de la soigner alors qu'il aurait pu l'achever. Doreen me fis remarquer que je pleurais, par un petit grognement. Je m'essuya donc ces larmes qui avaient coulés le long de mes joues avec la paume de ma main et tenta d'arrêter. La tigresse se releva péniblement et je m'écarta pour lui laisser suffisamment de place. Elle fis quelques pas vers moi, me donna un petit coup de museau sur la joue pour me réconforter. Nous avions toute deux eus très peur et je devais remercier le sauveur de Doreen. Mais je n'osais pas. Comment allait-il le prendre ? Allait-il m'ignorer ? Je tira un papier de ma poche pour m'essuyer les mains, rouges de sang. Puis, après que Doreen m'aie assuré qu'elle allait suffisamment bien, je me leva, et m'approcha du jeune homme. Je ne planta pas directement mon regard dans le sien, cependant je lui dis, clairement:

"Merci."

Merci de ma part, merci de la part de Doreen. Merci, merci infiniment. Pourquoi n'avais-je pas dis sa ? Pourquoi n'avais-je pas ajouté quelques chose a ce 'merci' ? C'etait si simple de dire merci... Doreen vint a mes cotés et émit un léger ronronnement. Elle voulait appuyer mes dires. Cependant, le comprendrait-il ? Moi je le pouvais, je ressentais les émotions de chaque être. Mais lui ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Sam 28 Nov - 22:57

    Guérison, un simple mot pour une chose si compliqué.
    J'ai passé plusieurs années, beaucoup d'années, à apprendre. C'est une chose plus compliqué qu'on peut le croire. Ce n'est pas qu'une simple lumière qui s'échappe de mes mains. Non. Il y a aussi l'auto guérison qui vient avec le temps et l'entrainement. Moi, ma peau se régénère presque automatiquement maintenant. Pour la guérison, c'est même très compliqué. Tout ce passe dans la tête du guérisseur. Plus on a d'expérience, moins ça se voit, et moins ça lui prend d'énergie. Tout se déroule dans sa tête et après la lumière jaillit et il soigne. La lumière est une douce caresse qui soigne toutes les blessures. Mais un débutant, par exemple, ne pourra pas réparer un os cassé. Il ne pourra que refermer une blessure et enlever la douleur. C'est rare de voir un débutant sans son maître à côté ou plus loin. De toute façon, maintenant, c'est rare de croiser un Guérisseur.
    Je relevais la tête pour regarder la fille. Des cheveux d'ébène, un teint pâle. Pas très grande, en tout cas par rapport à moi. C'est vrai que je suis un peu grand. Je dépasse beaucoup de personne du haut de mon mètre quatre vingt. Je regardai son tigre. Tout ce qu'il y a de plus normal. Sauf peut-être pour ses yeux vert. Moi, j'avais les yeux or de mon père. Et les cheveux bruns de ma mère. Un vrai mélange. Je tendis la main pour relever d'un doigt le menton du tigre. Ce geste souple et précis se transforma en une douce caresse sur la joue de la tigresse. Je souris et relevai la tête pour voir la fille. Je sentais quelque chose dans mes pensées mais je ne disais rien. A quoi bon ?

    "De rien mademoiselle. Je suis là pour ça."

    Je souris de plus bel après lui avoir fait un léger clin d'oeil. Qui pourrait ne pas en être un puisque mon oeil droit était caché par mes cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Dim 29 Nov - 21:32

Quand il me répondis, j'osai croiser son regard. Il avait les yeux or, quelque chose que je pensais impossible. Mais c'etait possible, la preuve. Quelque chose me frappa dans ses propos. "Je suis là pour ça". Pourquoi ? Guérisseur ? Peu probable. Depuis un certain temps, ce 'métier' ou plutôt cette 'passion' disparaissait a petit feu. Je rebaissai les yeux, et continua:

"Pourquoi étiez vous.. Ici si ce n'est pas trop indiscret ?"

Si ne voulez pas me répondre, il ne me répondrait pas. Sa m'était égale. C'etait juste une question pour continuer la conversation.

(je voyais pas quoi te rep --')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Dim 6 Déc - 13:58

    Hurlement menaçant. Danger.
    Je levais les yeux vers la jeune femme. J'allais lui répondre quand un hurlement déchira le ciel. Je bondis sur mes pieds et regardai autour de nous. Rien. Mais il n'allait pas tarder. Elle ne semblait pas avoir de quoi se défendre sur elle et sa tigresse est encore trop faible. Je lâchai un juron. Sans hésiter, je pris le poignée de la fille et l'entrainai à ma suite. Je me mis à courir sur la roche de la montagne. Mes pas étaient léger et la roche s'effritait peu sous mon poids plume. Mais la femme derrière moi pouvait risquer de tomber. Je montais vers une plate forme à grande enjambée. Tenant toujours la fille. Je ne la lâcherai pas avant de la savoir en sécurité. Je m'arrêtai enfin et la faisais passer devant moi et l'obligeai d'un seul coup du poignée, à s'assoir.

    "Reste là."

    Je me retournai sans chercher à entendre une quelconque plainte ou autre. Un deuxième hurlement. Plus proche. Ma lame sortit en un chuintement mélodieux. Le rouge de la lame noire capta la lumière avant que je m'élance dans le vide.
    J'avais sauté pour atterrir en une roulade avant sur une plate-forme plus bas. Je lançai un regard vers la jeune femme pour savoir si elle était restée cachée dans l'ombre. Le monstre arrivait. Un mélange de beaucoup d'animaux. Je fronçai les sourcils et l'attendis.
    Il arriva sur moi en chargeant. Je pris le sabre dans une main. J'évitai le monstre d'un effacement de hanche et agrippai fermement une de ses cornes. Je me retrouvais à califourchon sur sa nuque. Je plantai de toutes mes forces la lame sur son front. La bête s'écrasa sur le sol et je couru voir la jeune femme. Une vilaine plaie barrait ma joue. Petit à petit, elle se referma et ne laissa aucune trace. Je posai mon sabre à mes côtés pour regarder si elle n'avait rien. Pour éviter tout accident, je rangeai la lame dans le fourreau et me relevai après lui avoir souris.

    "Ca va ? Légère pause. Pour répondre à ta question, je vagabonde un peu partout. Aujourd'hui, j'étais venu voir Ombreuse. Ce monstre est un bon exemple de ma présence. Je suis là pour comprendre certaine chose. "

    Je lui souris et me dirigeai vers le haut. Je m'assis sur la plate-forme au dessus de la jeune femme. Je soupirai et admirai le paysage en dessous. J'aimai beaucoup cette montagne pour son calme. Maintenant, j'étais prêt à recevoir toute sorte d'insulte et de remarque. Je remarquai une chose. Elle ne connaissait toujours pas mon prénom. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Mer 16 Déc - 17:19

Il m’avait entrainé à l’ abri et je n'avais pas eu le temps
de dire quoique se soit. Doreen me rejoins peu après et je ne dis rien, ne
cherchant pas à discuter. Je n'en avais pas le droit, d'après ce que j'avais
compris. Il disparut rapidement de ma vue et je soupirai. Je passai mes doigts dans la fourrure de Doreen. Des bruits de combat m’indiquaient qu'il était toujours en vie. Je soupirai à nouveau. Des bruits de course me tirèrent de mes inquiétudes et j'eus la douce surprise de savoir qu'il était encore en vie. Il m'expliqua rapidement pourquoi il était là. Malgré le fait qu'il parler rapidement, je savais que rien ne pressait. Je restais silencieuse tandis qu’il me laissa seule et montai d’un étage. J’en profitai pour réfléchir. Mais réfléchir a quoi ? A rien.
Un bruit m’attira au dehors de la sécurité de la roche qui
me protéger. Sans que j’y aie fait vraiment attention, une brume c’était levée, cachant les environs. Je pouvais distinguer la silhouette du jeune homme tout de même. Je me relevai mais un grognement plaintif de Doreen me fit me retourner. A ce que j’en comprenais, elle était inquiète pour moi. Je la caressai une dernière fois, lui soufflant de rester là, que je n’en avais pas pour long. Le bruit m’attirait irrésistiblement, aussi je n’attendis pas longtemps avant de quitter Doreen et de me dirigeais vers une arche de pierre. Je m’arrêtai alors, ne ressentant pas le besoin d’aller plus loin. Je ne m’étais pas éloigné, pourtant je savais que je ne retrouverais pas le chemin par lequel j’étais passé. Je passai ma main sur la pierre brute et sentis les arrêtes tranchantes de la roche. Cette arche semblait taillé, mais c’était beaucoup trop grossier pour que l’on l’attribue aux humains ou a des êtres doté d’une intelligence supérieure si je puis dire. Je sentis alors un souffle dans mon cou. Je me retournai alors vivement, seulement il n’y avait rien derrière moi. Et dans la brume environnante, je ne distinguais rien non plus. Je frissonnai alors. Ce n’était pas Doreen, sinon j’aurais entendue ses pensées. Je tentais de me persuader que c’était juste le vent mais le souffle avait été beaucoup trop chaud pour que ce ne soit qu’une brise passagère. Alors seulement, je compris que c’était dangereux de m’aventurer ici, sans la compagnie de Doreen. Je ne captais plus ses pensées. De plus, il devait y avoir des bêtes… Un souvenir me revins brutalement en mémoire ;


Je marchais ici, sans crainte. J’avais une arme à la main. Et je cherchais quelqu’un ou quelque chose. J’avais vu l’arche et été passer dessous puis j’avais continué mon chemin. Et j’avais débouché sur un lac intérieur.


Je me relevai car j’étais tombé à terre. Puis, tentant l’expérience,
je passai sous l’arche de pierre et emprunter le même chemin que dans mon
souvenir. Une impression de déjà vu me pris. Mais je ne ressentais aucune
douleur en ce lieu. Que de la paix. Aussi je continuai d’avancer sans crainte.
J’étais perdue, je ne retrouverais pas mon chemin, alors qu’avais-je a craindre ? Rien. Enfin, devant moi, s’étala un lac immense. La brume flottait au dessus et au centre du lac était placée une petite ile. Ou plutôt, un ilot. Quelques mètres que diamètres seulement. Je continuai de m’avancer. Il n’y avait pas âme qui vive ici. Je n’entendais plus le bruit qui m’avait entrainé ici. Un bruissement de feuille m’indiqua qu’il y avait de la verdure. Des pas feutré ce firent entendre et je reconnus là Doreen. Elle m’avait dont rejoins, malgré ma recommandation ? Je mis un genou a terre pour être a sa hauteur et l’attendis. Quand celle-ci vins enfin vers moi, je la pris dans mes bras et lui murmura :

" Où as-tu laissé le jeune homme qui t’a sauvé la vie,
ma chérie ? "

Je plongeai mon regard vert glacé dans le sien vert foret et
lui souris. Sa présence me réconforter, car je savais qu’avec elle, je ne
pouvais pas me perdre. Ou du moins, pas définitivement. Notre similitude physique me rappeler combien nous étions en confiance, l’une avec l’autre. A quel point l’on ne pouvait pas se séparé longtemps.


(pour la première fois j'ai taper mon texte sur Word )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Dim 20 Déc - 15:46

    Comme un souffle qui nous pousse vers l'avant...
    La brume se leva et je caressai doucement la poignée de mon sabre. Je ne m'inquiétais pas pour moi mais pour cette jeune femme en bas. Elle n'avait que sa tigresse pour se protéger mais d'après ce que j'avais compris, ça ne serait pas suffisant. Je la vis se lever et marcher dans la brume. Je poussai un juron et sautai au sol avec souplesse. La tigresse était là, elle s'avança à son tour dans la brume. Je fronçai les sourcils et mon sabre sortit de son fourreau en un chuintement meurtrier. Je m'avançai à mon tour.
    La brume devint plus épaisse. Je continuai de marcher dans le plus grand silence et le plus grand calme. Une ombre passa devant moi. Je fermai les yeux et m'arrêtai sentant son souffle sur ma nuque. Je calquai ma respiration à la sienne. Mon sabre se leva et intercepta le coup qui aurait dût m'arracher la tête. Je plongeai sur le sol, fis une roulade et continuai mon chemin rapidement. Je passai sous une arche sans vraiment la voir et continuai encore. Bizarrement, je sentais quelque chose en moi me forcer à continuer. Me forcer à la suivre. A la protéger. Je n'aimais pas ça mais je savais que s'il lui arrivait quelque chose, je me sentirais mal et coupable. C'est la que je la vis.

    "Le jeune homme s'appelle Adanaëll et il n'est plus tout jeune."

    Je lui souris. C'est vrai que j'étais loin d'être jeune. Trois cent cinquante ans ce n'est pas rien. Je suis plus vieux que la reine et le roi, c'est pour dire. Mais je ne m'en vante pas, je ne vois pas ce qu'il y a de bien dans le fait d'avoir vécu longtemps. Mais bon.
    J'observai les lieux. Je ne sentais rien de bien méchant ici. Je rangeai ma lame dans le fourreau et m'avançai vers l'eau sans pour autant la toucher. J'observai tout simplement. Une chose étrange me rappelait quelque chose que je connaissais. Mais je n'arrivais pas à savoir quoi. Peut-être aurais-je me fais de rester là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Mer 27 Jan - 18:32

Il me répondis alors. Je me relever et le regardai, l'ombre d'un sourire sur les lèvres.

"Physique si..."

D'où je me croyais pour le contredire ? Si il affirmait n'être plus tout jeune, je devais le croire, car après tout je ne connaissais quasiment rien de lui... Il devais avoir moins de 500 mais plus de 100. Il était mon ainé d'au moins 83 ans. Oui, j'avais 17 ans. Et alors ?
La tigresse vins se frotter contre mes jambes et le la caressais en suivant le sens du poil. Puis j'avançais vers Adanaëll.

"Je suis déjà venue ici... Tu a l'impression d'être déjà venu ici, je me trompe ?..."

Je le regardai faire. La chose qu'il ne savais pas, c'est que j'entendais tout ses pensées. Peut être s'en doutait-il. Enfin, la chance était minime. Je ressentait également toute ses émotions en plus des miennes. Rien ne pouvais m'échapper, ni ses pensées, ni ses émotions. Même si je ne le voulais pas. J'étais nés avec ces pouvoirs et je ne pouvais pas les contrôler a loisir. Je les avais, c'était tout. Je n'avais aucune emprise dessus et ils me retenaient, comme une captive.
Je soupirai et revins dans le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Jeu 18 Fév - 18:20

Je rêvais d'un lien incassable qui m'unirait à quelqu'un. Isil est née et je n'y ai plus jamais pensé.
Avant, je passai mes journées et mes nuits à rêver. Je rêvais d'un lien parfait, invincible, qui m'unirait à une personne. Qu'elle soit femme ou homme. Un lien qui pouvait être Amour comme Amitié. Un lien qui m'apporterait le bonheur. Isil est née. Au début je ne m'intéressai pas à elle. J'avais seize ans et je ne pensais pas à ma petite sœur. Mais un jour, alors qu'elle ne marchait pas très bien, elle a voulu aller, seule, dans la salle commune. Je l'ai vu passer devant ma porte et commencer à chanceler. Je l'ai rattrapé avant qu'elle ne touche le sol et je l'ai porté jusqu'en bas de l'escalier. Elle me regardait comme si j'étais un héros. Comme si c'était la première fois qu'elle me voyait. Et pourtant je la croisais souvent, mais j'évitais ses yeux bicolores. Je ne voulais pas lui parler, je ne voulais pas l'approcher. C'était idiot je sais.

Plusieurs jours après, elle est venue gratter à ma porte. Elle m'a tendu ses petits bras et je l'ai porté jusqu'à mon visage. Là, elle a posé ses mains sur mes joues m'obligeant à la regarder. Nous nous sommes fixés, les yeux dans les yeux, pendant presque une heure. Puis elle a sourit et a sauté agilement sur le sol. Je n'en revenais pas. Ce soir là, je me suis endormi le sourire aux lèvres. Et mes rêves du lien parfait ce sont écroulés. Je venais de découvrir une chose bien plus joli que ce lien que j'imaginais. Je n'imaginais pas bien, c'était bien plus merveilleux que mes rêves. Comprenez-vous maintenant pourquoi je protège ma sœur ? Elle n'aimerait pas mais je ne peux m'en empêcher. Je ne peux pas la retrouver comme ça sur un coup de tête. Je ne réapparaîtrais pas à ses yeux avant qu'elle n'ait retrouvé la mémoire. Pas avant.

Je souris à la jeune femme. Elle était étrange. Mais oui, elle avait raison. J'acquiesçai de la tête et entrepris de faire le tour du lac. Je l'observai. Cherchant qu'est-ce qui me faisait penser à quelque chose de connu. Je m'arrêtai dans un coin d'ombre. Essaie de ressentir cette émotion qui me submerge quand je pense à elle. Isil. La comprendras-tu ? Et là, entends-tu mes pensées ? As-tu vus mes souvenirs ? Je ne crois pas que je me trompe. Mais je ne serais pas étonné si ce n'était pas vrai. Tu es jeune encore. Tu as la vie devant toi. Profites-en. Car une fois arrivée à mon niveau, tu te demanderas bien si tu arriveras à vivre assez longtemps pour finir tes objectifs. Alors que si tu les résous maintenant, tu n'auras plus qu'à t'en fixer des plus faciles. J'ai une longue tache à accomplir. Je crains que nous devions nous quitter.

Je sortis de l'ombre en souriant. J'essayais toujours de me rappeler. Rien à faire. Je n'y arrive pas. Je m'approchai doucement de la jeune femme. Un mouvement dans l'ombre attira mon attention et je m'arrêtai la main sur la poignée de mon sabre. Un homme en noir sortit de l'ombre. Il fonça sur la jeune femme avec un sabre jaune à la main. Je m'élançai en avant et l'interceptai. Nos lames s'entrechoquèrent en une lumière bleutée. L'homme fut déséquilibré et recula. Je me jetai sur lui et le plaquai contre le sol avec force. Ma lame s'enfonça dans son cœur et je commençai à me relever quand un papier tomba sur le sol. Je le dépliai et le lus.

« Nous avons essayé de déchiffrer le message monsieur, mais nous n'arrivons pas à comprendre. La petite risque de bientôt se réveiller, nous le savons. Mais même les meilleurs déchiffreurs n'arrive pas à savoir qu'est-ce qui se cache derrière ce message. Nous continuons les recherches.

Promesse de mort
Traque
Mensonge.


Si tu lis ce message, c'est que ta chère Isil est morte. Et tu ne tarderas pas à la retrouver. Ce n'est qu'une question de temps. Bientôt, tu seras à nous et la famille Sarawyn s'éteindra enfin. Tu ne nous échappera pas. Pas cette fois. »

Isil ! C'était son écriture. Mais de quoi parle t-elle ? Promesse de mort. Traque. Mensonge. C'est un message, elle m'a envoyé un message. Ces hommes l'ont intercepté et ont souillé le papier en écrivant à leur chef. Qui lui, plus intelligent, à répondu au message en s'adressant à moi. Promesse de mort... Sûrement le début de tout ça. Traque... Ils veulent absolument nous tuer. Depuis le début. Mensonge... Isil ! Je me relevai d'un bond et courus jusqu'à l'entrée avant m'arrêter. Mensonge. C'est un piège. Elle n'est pas morte. A quoi rime ce jeu ? Je me retournai vers la femme. Mes doigts effleurèrent trois coupures sur ma joue. Je tombai à genoux me retenant contre le mur. Drogue. Moi qui me demandais pourquoi les coupures ne s'étaient pas refermées. Je murmurai une phrase à la femme avant de m'effondrer sur le sol et de me perdre au fond de moi-même pour éradiquer le poison qui devait m'endormir. Avant qu'ils n'arrivent...

''Ombre parmi les ombres... Cache-toi et ne bouge plus...''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 21
Expérience : 51

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Ven 19 Fév - 18:00

Spoiler:
 
(je réactulise un peu, Kalhan sait que Doreen peut changer de forme et donc que c'est un griffon et elle connais une partie de son histoire)

Toute ses pensées, toute ces images qu'il avait revue.. Je les avaient vu également. Je ressentait chacune de ses émotions, je voyais chacune de ses pensées. Rien ne pouvais m'échapper. Non rien. Lorsqu'il s'était dit qu'il allait devoir partir, j'avais gardé le silence. Il fallait mieux. L'homme qui s'était avancé dans mon dos, je l'avais sentis, je l'avais entendu. Mais je n'avais rien fait. Non, strictement rien. Je savais que je ne craignais rien, que je n'étais pas la cible.
Le bruit de combat derrière mon dos.. Je n'avais même pas fait un pas pour l'aider. J'étais rester immobile. Adanaell me souffla deux phrases avant de sombrait dans l'inconscience. Mais je ne comptais pas l'écouter. A mon tour, je soufflais:

"Désolée, mais je ne suis pas une fille obéissante..."

Je restais dos a lui, me contentant de lui jeter un coup d'œil de biais. Calmement je me dirigeais au plus près de la rive, regardais la surface de l'eau. Mon visage apparus mais il n'était pas seul, un autre apparut a coté.

"Ce n'est pas bien de laisser son ami seul, Koronach."

Je souris, m'empêchant de rire. Toujours sans me retournais, je rétorquais:

"Vous n'oseriez pas vous attaquez a un homme a terre alors qu'une 'faible' femme veux le protéger.. Abattez moi d'abord, on verra ensuite."

Il sourit a son tour. Un sourire qui me faisait affreusement penser a une grimace. Le vert de mes yeux s'intensifia. Je ressentais la choix de combattre de Doreen. Elle aussi voulais participer au massacre. Cette fois, je ne pus m'empêcher de rire. Je dégainais ma dague et sans prévenir attaqua l'homme derrière moi. Aussitôt des dizaines d'hommes en armes firent leurs apparition. Toutes races confondues. Que leurs avaient donc fait Isil et Adanaell pour qu'ils leurs en veulent autant ?
Je me tournai enfin. Je balançais, avec un grand sourire:

"Alors, on commence ?"

Mes long cheveux couleurs corbeaux cascadaient le long de mes épaule et de mon dos, cachant en partie mon visage. Mon sourire ne pouvait pas leurs échapper. J'étais une simple humaines contre tout le reste. Sa passe ou sa casse. Mais me connaissant assez, je savais que sa allais passer. C'etait juste un nouveau défi. Et je comptais bien le réussir.
Je m'élançais vers l'homme qui m'avait parler et a plusieurs reprises nos lames s'entrechoquèrent, créant des étincelles. Il ne se focalisait que sur ma lame, aussi je pus aisément frapper avec ma main libre. Je l'enfonçais dans son ventre, la surprise le déstabilisa et je le frappai avec ma lame. Il finis décapité. Les autres hommes n'avaient pas attaqués. Heureusement. Contre plus de dix en même temps, j'aurais perdu. Tous avaient regardé le premier combat.

Pour le second, ce fus un vampire que je combattis. Sa vitesse me déstabilisa a plusieurs reprise et a chaque fois je vis la mort en face. Lorsque je fus jeter a terre avec une violence inouïe, Doreen repris sa forme de griffon et vint a ma rescousse. Elle se plaça devant moi et le temps qu'ils comprennent qu'ils avaient vraiment a faire a un griffon, la plupart s'était déjà fait a moitié dévoré vivant. Il était certes rare de croiser un griffon mais tout de même... Je me relevais alors, respirais profondément. Quelque chose me brulait le dos. Là ou étaient tatoué mes ailes. Le vert de mes yeux s'intensifia une nouvelle fois. Je le sentais. L'envie de sang me dépasser. J'avais l'impression d'une énergie nouvelle dans mes veines. Le sang coulait le long d'un de mes bras. Je fonçais dans le tas. J'esquivai les coups, frappais dès que je pouvais. Je ne combattais plus a présent pour sauvegarder la vie D'Adanaell, c'était mon combat. C'était presque devenus un plaisir. Plus il y avait de sang, plus j'en avais envie. Un véritable plaisir. Je sentais la crainte de Doreen. Je redevenais celle que j'étais avant. Celle qu'on surnommait "Chant de Mort". Celle qui tuait pour le plaisir des gens, plus ou moins forts. Des adversaires imaginaires, des ennemis qui n'avaient rien demander et qui ne m'étaient même pas hostiles.
Pourtant c'etait plus fort que moi.

Je devais continuer, je devais les décimer jusqu'au dernier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanaëll Sarawyn

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans la Forêt
Expérience : 7

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [pv adanaell]   Sam 8 Mai - 18:46

« Ombre parmis les ombres... »
Je n'étais pas inconscient. Je connaissais trop le venin pour qu'il puisse entrer en moi sans que je ne l'intercepte. Seulement, il me fallait du temps. Un temps énorme et pourtant si minime. Un homme s'approcha de moi. Il leva sa lame et l'abattit de toutes ses forces. Son épée se fissura puis éclata. Mon sabre avait décrit une courbe en sortant de son fourreau, avait intercepté sa lame avant de se ficher jusqu'à la grade dans le coeur de l'homme en noir. Je me relevai d'un bond. Elle était là, au milieu d'un cercle d'homme, elle tuait ceux qui osaient l'attaquer. Je fronçai les sourcils et étouffai un juron.
Chant de Mort, Koronach...
Je me faufilai au milieu des hommes, ils ne me remarquèrent même pas. J'en tuai quelques uns au passage et me frayai un chemin jusqu'à elle. Je ne voulais pas la tuer, juste l'arrêter. Je me plantai devant elle et évitai ses coups de justesse, attendant le dernier moment. Je ne lui donnais pas le temps de me reconnaître et glissai sous sa lame. Je frappai deux fois. Une fois du genou, une fois de la main. Au ventre puis à la nuque. Elle se plia en deux puis s'effondra. Je la retins d'un bras et continuai de combattre. Je ne faisais que me défendre. Des lianes surgirent de la sorties. Elles assommèrent les derniers avant de les emmenés. Je resserrai mon emprise sur la fille toujours inconsciente. Je partis en courant vers l'ilot. Je courrai sur une branche qui venait d'apparaître et qui disparaissait derrière mon passage. Je plantai mon sabre dans l'herbe et posai la fille contre l'arbre. Je me retournai et dis à l'attention du griffon.

"Viens, elle n'a rien."


Je me redressai et rangeai mon sabre dans son fourreau. Je traversai à guet et me concentrai en m'asseyant au milieu des corps sans vies. Des lianes apparurent et les emmenèrent un par un. Puis elles revinrent, plus nombreuses. Elles sortaient du plafond, du mur et du sol. Elles m'entourèrent et je basculai la tête en arrière avant de fermer les yeux. Les lianes créaient une sorte de protection autour de moi. J'avais besoin de réfléchir et de reprendre des forces. Peu à peu, bien plus vite que la normal, le sang entra dans le sol. Tout fut redevenu calme et propre en moins de dix minutes. J'entendais mon coeur battre doucement et je visualisai dans ma tête son mouvement puis le sang projeté dans les veines. J'étais serein et si elle se réveillait ou si le griffon m'attaquait, je serais prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [pv adanaell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[pv adanaell]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: M Ë N Y A R. :: 
[[. Ombreuse.
-
Sauter vers: