AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Artémis Yukomichy

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 21
Localisation : une ile déserte dans l'atlantique
Expérience : 217

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mer 17 Mar - 15:44

Je souris, amusé qu'il me connaisse tant.

"Exactement. Ils sont comme des chiens, faut savoir leur apprendre le respect et la docilité."

Je le regardai pansait les blessure de Akemi puis me parler, a nouveau. Je soupirai et dis:

"J'aurais bien voulu mais... Oh ! Je sais..."

Je prit Aaron par le poignet et l'entraina a ma suite. Je le dirigeais a travers les couloirs pour enfin arriver a une cellule remplie avec 5 prisonniers. Je lui dis tout en le lâchant:

"Sert toi. Vu ce qu'ils ont fait, ils en ont pour longtemps et la mort leur serait un trop grand pardon. Fais en ce que tu veux mais ne les tue pas. Eh gros ne leur arrache pas le cœur, ne les décapite pas et ne les vide pas complètement de leur sang."

Je lui fis un grand sourire, m'approcha de la cellule, l'ouvris. Immédiatement un d'eux tenta de se jeter sur moi. Je fis apparaitre Ami avec unbe vitesse surprenante, l'empêchant de m'atteindre. Je tendis le trousseau de clé a Aaron et lui dis:

"Je te confie ceux là, ne touche pas aux autres. Et évite qu'ils s'enfuient. J'ai pas très envie qu'un soir venu ils tente de me tuer pendant mon sommeil."

Je me retournai m'éloignant de quelques pas et fis disparaitre Ami sans même me retourner. Je continuai mon chemin et dis, plus bas, en regardant du coin de l'œil Aaron:

"Si tu savais a quel point j'ai changer a l'intérieur..."

---

De retour auprès du petit ange je découvris qu'elle avait bouger et continuer de roupiller. Je m'agenouillais, soupirais et la décrocha momentanément. Je la pris dans mes bras et la porta jusqu'à ma chambre. Là je la couchai sur les draps tout en me laissant glisser sur une chaise. Je murmurai pour moi même:

"Plus jamais on me reprendra a faire sa..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Thunderfist

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Expérience : 190

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Jeu 18 Mar - 18:43

Artémis me prit par le poignet avant de m'emmener vers les cellules. On s'arrêtait devant une et je remarquais un prisonnier particulièrement calme et observateur. Son regard était braqué sur la serrure. A peine la clef débloquant le loquet, il bondissait sur Artémis qui le maitrisa très rapidement. Il ne m'avait pas remarqué et son regard était plein de haine. Je l'attrapais par le cou avant qu'Ami ne disparaisse. Il serrait mon premier cobaye... Il ne touchait plus terre et fut pétrifié à ma vu. Je fis un grand sourire sadique avant d'entrer dans la cellule et de la refermer avec mon pouvoir.
Mon regard d'or se posait sur chacun des prisonniers. Ils se levèrent et firent craquer leurs articulations.

"Elle nous offre un nouveau? On va lui dire bonjour à notre manière..."

Un plus grand sourire étira mes lèvres lorsqu'il posa sa main sur mon poignet. Il forçait dessus pour me faire relâcher leurs dernier membres seulement que sa force était bien trop insignifiante pour que je le remarque. Je lui mis une pichenette sur le front ce qui le propulsa par terre. Il se tenait le front d'où s'échappait du sang.
Je commençais à me transformer le temps qu'ils ne se reprennent. Mes marques s'illuminèrent. Mes cornes se redressèrent, mes crocs s'allongèrent... Je décidais d'apporter une nouvelle touche à mon corps. Je le laissais prendre sa couleur noir comme les abysses. Les prisonniers étaient pétrifiés de peur tandis que celui que je maintenais faisait tout pour essayer de se libérer. Je l'approchais de mon visage avec un immense sourire carnassier.

"Vous avez l'immense honneur de me servir de cobaye. Réjouissez-vous, c'est votre jour de chance..."

Ma voix ténébreuse et caverneuse s'était élevée, glaçant le sang de tout ceux étant présents. Je plongeais mes crocs dans le cou de celui que je tenais avant de boire son sang avec appétit. Il hurlait à la mort. Chacune de mes gorgées le faisait hurler de douleur. Une foi terminé, je le laissais tomber au sol, inconscient. Artémis m'avait demandé de ne pas les tuer. J'allais m'avancer vers le prochain lorsqu'une réaction étrange se produisit. Le corps de ma première victime réagissait comme s'il était en feu. Sa peau se calcina et sa chaire brula sans aucunes flammes.
Voyant cela, je compris que mon expérience ne pouvait continuer. Je lâchais un soupire avant de ressortir de la cellule en prenant bien soin de verrouiller correctement la porte. Je revins alors vers les quartiers d'Artémis. Du sang coulait encore sur le bord de mes lèvres.

J'arrivais dans la pièce et je fus surpris de voir qu'Akemi n'était plus au sol. Je la voyais allongée dans un lit avec Artémis à ses côtés. Un grand sourire étira mes lèvres. Je m'approchais d'elles et je créais une chaise de foudre avant de m'y installer. Je regardais le petit ange dormir. Elle me rappelait ma soeur...
Je reportais mon attention sur Artémis.

"Mon expérience est terminée et je suis au regret de t'annoncer que ton pseudo agresseur est mort. Visiblement, j'injecte un produit qui calcine le corps de mes victimes. Désolé pour lui, je suis sûr qu'il va énormément te manquer."

Un grand sourire ironique se dessinait sur mes lèvres, révélant mes crocs. J'étais toujours sous ma forme de démon, je voulais voir combien de temps elle allait durer. Mon sourire ironique laissa place à un sourire sarcastique.

"Alors comme ça tu l'a installée bien à l'aise dans ce lit? Je savais que tu étais adorable au fin fond de toi même.... Enfin un minimum..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi Wesley

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : Dans les étoiles
Expérience : 79

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Sam 20 Mar - 19:40

Des cris ?! Ce fut la première chose que je perçus et me réveilla. Lorsque j'ouvris les yeux je me trouvais sur mon lit dans mon immense demeure. Les cris s'étaient estompés mais je décidais quand même d'aller voir pourquoi il y avait ses cris. Je descendis les escaliers qui menaient au salon, et là, la première chose que je vis fut du sang en grande quantité. Puis je vis ma famille allongés sur le sol couvert de sang. Je ne pouvais pas regarder ça car c'était une vrai boucherie mais je ne pus y renoncer. C'était plus fort que moi car je pensais qu'ils étaient encore vivant malheureusement lorsque je pris le pouls de toute ma famille, il était trop tard. Des larmes coulèrent le long de mes joues parce que c'était dur de revoir ce carnage même si je l'ai déjà vu. Une voix grave se fit entendre derrière moi, c'était le monstre qui venait doter la vie à ma famille. Il avait du sang partout sur lui mais aucune blessure, ils avaient du se défendre mais apparemment cela n'a servit à rien. Sans que je m'en rendent compte, le montre venait de me frapper à la tête avec un objet lourd. Quand je me réveillais j'étais enchainer, et je baigner dans le sang de ma famille. Il m'expliquais qu'il allait jouer avec mon corps car il n'avait pas eu le temps avec toutes les personnes qui m'étaient chères. Il avait commencé en serrant très fort les chaines autour de mon corps et la douleur était à la hauteur de ses attentes c'est à dire horrible. Ensuite, il prit son couteau qui apparemment était très tranchant et me fit des lacérations aux bras, au visage, aux jambes, et pour je ne sais qu'elle raison il me donna de nombreux coups. Ce qui me fit perdre connaissance. Lorsque je repris à moitié connaissance, je le sentais qui m'observais joyeusement comme si il était heureux de me voir souffrir. D'après ce que je compris il allait me porter un coup final qui d'après lui me tuerais lentement et dans une affreuse douleur. Il s'agenouilla doucement devant moi, sortir de sa manche un couteau pointu et ensuite me le planter dans le ventre. Je poussais alors un hurlement de douleur car il n'avait pas planter le couteau avec douceur. Tandis que mon tee-shirt devenait rouge il enleva la lame de mon ventre pour ensuite balancer le couteau dans la pièce. Moi je hurlais de douleur et mon sang commençait à couler à flot. Et lui tranquillement s'en alla comme il était venu. Mon souffle devenait de plus en plus irrégulière. Je fermais alors les yeux pour essayer d'oublier la douleur et espérer que quelqu'un me vienne en aide.

Lorsque j'ouvris les yeux, je me retrouvais sur un lit avec Artémis et Aaron qui étaient assis à côté du lit et qui m'observais. Mais ce n'est pas vraiment la première chose que j'ai vu. Ce que j'ai vu en premier une pièce et les deux amis recouverts de sang. C'est la même vision d'horreur que j'avais vécu et que je venais de revivre en cauchemar. Je me relevais et sautais du lit afin de m'éloigner le plus possible d'eux de peur qu'ils me fassent du mal. Je ne sais pas où je me dirigeais mais je courais afin de ne plus revoir encore une fois ce sang. Inconsciemment je m'engouffrais dans des escaliers qui menaient vers un endroit qui se trouvait surement en dessous de là où je venais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis Yukomichy

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 21
Localisation : une ile déserte dans l'atlantique
Expérience : 217

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mer 24 Mar - 18:54

"Dommage...Je l'aimais bien, c'etait le moins résolu de tous, il me donnait un peu de fil a retordre.. Mais bon."

Lorsqu'il me dit que j'étais adorable, ma voix se fit glacial et je lui dis, emplie de dégout:

"Ne redis plus jamais sa c'est clair ?!"

Soudain l'ange se releva, comme pour sortir d'un mauvais rêve et s'enfuie en courant. Elle avais prise une direction au hasard. Je ne bougeais pas, restais assise.

"A ton avis, elle prends quel chemin ? Le labyrinthe ou les prisonniers ?"

A droite, c'etait un enchevêtrement de couloirs et de salle qui ressemblait fort a un labyrinthe et que j'avais préparé pour m'en sortir, au cas où des gens viendraient me tuer. Quant au prisonniers, c'etait ceux qui était là depuis longtemps. Ils pouvaient se baladaient tranquillement dans une grande salle circulaire mais étaient retenue par un système un peu compliqué impossible a expliqué. Bref, dans tout les cas elle était mal. Moi seule connaissais la sortie du labyrinthe. Et je doutais fort qu'elle s'en sorte avec les prisonniers. Les habitants ne savaient pas tout ce qu'il y avait sous leurs pieds, dans l'ombre de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Thunderfist

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Expérience : 190

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mer 24 Mar - 21:13

Je me mis à rire à la réaction d'Artémis. Elle tenait à son image de dure à cuir. C'était très touchant... C'est alors que le petit ange s'était relevé. Elle nous regardait avec des yeux écarquillées. A croire qu'elle venait de voir un monstre... Ok je suis à moitié sous forme de démon et j'ai un peu de sang sur moi mais quand même...
Je la regardais se lever et partir en courant dans les couloirs. Un blanc s'installa pendant quelques secondes... Elle venait de disparaitre au fond du couloir.
Je regardais Artémis qui venait de me poser une question. Je souriais. Je connaissais les lieux pour y avoir déjà fait un petit tour.

"Je dirais les prisonniers vu la direction qu'elle est en train de suivre."

Je savais où elle était et ce qu'elle faisait. Mes pouvoirs étaient vraiment beaucoup plus puissants sous forme de démon... J'arrivais à suivre le déplacement d'un champ électrique sur de longue distance... Dès qu'elle s'approchera des prisonniers, j'interviendrais. Je n'allais pas la laisser se faire maltraiter comme ça, ce n'est pas correct...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi Wesley

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : Dans les étoiles
Expérience : 79

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Jeu 25 Mar - 21:01

Le couloir était infini et au mur il y avait toujours ses pierres sombres qui ne rassuré pas. Où est-ce que je me dirigeais ? Je courais depuis longtemps et même si mon souffle devenait irrégulier. Je continuais de courir car ma peur était beaucoup plus grande que cette respiration saccadée. Au bout d'un moment j'entendis du bruit, alors j'accélérais mon rythme mais ce que je découvris me fis stopper mes mouvements. Des prisonniers ! Qu'est-ce qu'ils étaient maigres et moches. Mais surtout ils étaient recouverts de sang ainsi que les murs. Non ! Ils m'ont vu et ils se dirigent vers moi, la seule chose qui me restait à faire est de revenir sur mes pas pour échapper à ces prisonniers. Malheureusement de là où je venais j'avais cette vision d'horreur mais je préférais largement être là-bas qu'être attaquer par des prisonniers recouverts de sang. Je fis alors demi tour et pris mes jambes à mon cou et comme je m'y attendaient ils me suivirent. Comme une idiote je m'emmêlais les pieds comme on éparpilles de l'eau.

- Je vous en supplie ne me tuer pas, ne me tuer pas !!

Suppliais-je en pensant les entendre arriver mais ils n'y avait plus aucun bruit. Avaient-ils arrêté de me poursuivre ? Où est-ce que quelqu'un ou quelque chose les avait arrêté ? Je ne relevais pas la tête, j'avais trop peur de recevoir quelque sur ma pauvre tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis Yukomichy

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 21
Localisation : une ile déserte dans l'atlantique
Expérience : 217

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mar 30 Mar - 15:04

J'avais finalement pris soin de me lever, lentement et silencieusement bien sur. Je déployais mes ailes d'ébènes et me mis a suivre les traces de la petite Akemi en volant. Si elle devais rencontrer les prisonniers, je ne voulait pas rater le spectacle. Je l'entendis courir bien avant de la voir. Sa silhouette et celles des prisonniers apparurent au fond et je fus bien surprise de voir l'Ange trébucher. C'etait bien trop prévisible. Et vu comme elle était maladroite... Je soupirai, continuant de voler. Je m'arrêtait a quelques pas d'elles. Les prisonniers étaient retenue par la barrière que créait mon adroit système. De toute façon, ils n'auraient pas osaient aller plus loin vu ce que je leur avait infliger. Ils avaient peur de moi, eux. Mais ils étaient tout de même une compagnie constante. Et je commençais a bien les aimés.

"Si elle n'était pas allé aussi loin, je vous l'aurait offerte. Après tout, tout ce qui atterrit dans votre 'territoire' vous appartient. J'espère que vous aurez plus de chance la prochaine fois..."

Je leur fit a chacun un grand sourire, attrapa part le bras l'Ange et la remis sur ses pieds. Je l'obligeai avec ma main de libre a me regarder dans les yeux.

"Où il est ton problème ? Pourquoi a tu fui ? Et pourquoi as tu échappés aux prisonniers ? Tu leurs auraient donnés de l'amusement, t'es égoïste ma pauvre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Thunderfist

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Expérience : 190

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mar 30 Mar - 15:47

Je vis Akemi s'enfuir en courant. Je vis ensuite Artémis se lever tranquillement pour suivre les pas d'Akemi. Je poussais un long soupir. Je sentis Artémis s'arrêter ainsi qu'Akemi. Je fermais alors les yeux en souriant. En un grésillement, je disparus de la chambre pour apparaitre devant les deux jeunes femmes. Je regardais Artémis faire la morale à sa façon au petit ange. Je me mis alors à rire. Les prisonniers reculèrent d'un pas et se mirent à trembler. Un sourire satisfait aux lèvre. J'aimais voir cette peur inscrite sur leur visage.

Je m'approchais des deux jeunes femmes. Je pris le bras d'Artémis et je lui faisais relâchais en douceur le visage d'Akemi. Je lui lançais un regard ironique ainsi qu'un sourire trahissant mes intentions. Je me retournais alors brusquement et j'attrapais Akemi par la gorge avant de la soulever de terre à bout de bras. Je lui lançais un regard cruelle animé d'une lueur aussi sombre que les abysses. Mon visage était devenu de marbre, figé sur une expression semblable à celle de la colère.

"Je peux savoir qu'est-ce qui t'es arrivé?"

Une voix glaciale avec la résonance caverneuse du démon. Je voyais la peur inscrite sur son visage. La peur et l'incompréhension. Je la maintenais ainsi pendant au moins 1 minute. Je fermais les yeux avant de lui faire un grand sourire. Je la déposais au sol avant de tomber à quatre pattes et de cracher mon sang.
Je recrachais une grande quantité de sang. Mon corps redevenais alors normal.
Ma respiration était saccadée tandis que je continuais de vomir du sang. Ma transformation en démon s'annulait au fur et à mesure que je recrachais du sang.
Je finissais de recracher du sang et je me mis alors à me relever lentement. Une grande flaque de sang ornait alors le sol. Tout ce sang était celui que j'avais avalé pour me transformer. Je me plaquais contre le mur avant de m'assoir. J'étais sur les rotules... Je relevais la tête pour voir celles d'Artémis et d'Akemi.

"Pourquoi vous me regardez comme ça? J'ai juste achevé ma transformation. J'avais plus de temps... Bref, Akemi, ne recommence plus à faire ça. On est tes amis, profites en!"

Je prenais ça avec humour. Je comprenais que j'avais environ 1h d'autonomie avec un humain dans le ventre. Pas trop mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi Wesley

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 24
Localisation : Dans les étoiles
Expérience : 79

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Mer 31 Mar - 14:17

Ce fut avec surprise que je découvris Artémis arrêter les prisonniers. Comme c'est étrange de sa part ! Elle me releva et m'obligea a la regarder dans les yeux. Elle me harcela de question auxquels je ne répondaient pas parce ce que ce n'était pas ses oignons. Et puis Moi une égoïste nan mais elle a fumé ou quoi ! Puis Aaron arriva sous sa forme de démon et enleva les mains d'Artémis de mon visage. Soudainement il m'attrapa par le cou et me souleva à tel point que mes pieds ne touchaient plus le sol. Il était froid, méchants, qu'est-ce qui lui prenait ? Il parla d'une voix glacial que me donnait encore plus peur. Au bout d'une minutes il me relâcha car il revenait sous sa forme humaine. J'essayais de reprendre mon souffle tandis que lui crachait du sang à cause de quelque chose qu'il avait fait. Malgré ce qui venait de se passer, je voyais toujours rouge. Un mot sorti de la bouche d'Aaron, un mot que je ne connaissais presque pas.

- Amis............

Ce mot restait graver dans mon esprit et me lassait de marbre avec une expression qui devait inquiéter. Qu'est-ce que c'est être ami ? Je ne connais pas ce mot. Qu'est-ce que ça veut dire ? Je tombais soudain à genoux et pendant que je me posais ses questions le rouge disparaissait et mon enfance avec mes amies défilait sous mes yeux. Ces moments joyeux que j'avais vécu passait là devant mes iris et le jour où tout bascula aussi. Elles m'avaient laissé tomber pour une raison que j'ai oublié. Mes pensées furent interrompu car quelqu'un ou quelque chose me secouait. Je levais alors la tête et vis Artémis et Aaron là devant moi attendant que je dise quelque chose.

- Qu'est-ce que c'est être ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis Yukomichy

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 21
Localisation : une ile déserte dans l'atlantique
Expérience : 217

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   Sam 8 Mai - 16:52

"Une chose que je ne serai pas envers toi. Merci Aaron de parler a ma place sans connaitre mes opinions."

Je le regardais férocement. Puis je me tournais vers lui, toujours avec mon regard meurtrier :

" A quoi sa t'a servis de blesser mes prisonniers, de boire leur sang pour tout recracher après ? C'est du gaspillage..."

(que vous puissiez continuer, là je sèche, j'espère me rattraper au prochain post)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courrir n'est rien à côté de la peur [libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: W E L D E N I A. :: 
[[. Casshern.
-
Sauter vers: