AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour..[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko Deb
Grosse boulette du fow
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 20
Localisation : Quelque part dans Roncëlion :face:
Expérience : 385

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Un retour..[libre]    Mer 23 Juin - 19:51

Offrez moi une chance de me rachetez. J’ai été absente
longtemps. Mais Tescanda avait besoin de moi. Nous nous éloignions bien trop. Notre lien se dissipé, se faisait plus discret. Et je ne pouvais le supporter. Alors je suis resté avec mon dragon quelque temps. J’ai retrouvé mon lié. Nous sommes restés bien longtemps ensemble. Nous avons souffert, avons ri, avons partagé chaque bonheur bien plus intensément qu’avant. Pardonnez-moi- mes frères vampiriques, je n’ai pas rempli ma mission envers vous. J’ai été absente. Alors que j’aurais du être là. J’ai disparue un beau matin. Et ne suis plus revenue. Mais ce temps est révolu. Je suis de nouveau là. Ouvrez-moi vos bras, je vous en prie. Effacer mon erreur. Mais j’en avais besoin. Durant tout ce temps j’ai oublié mes amis, Noctis. Pour ne pas souffrir. Mais lui, l’ais je fais souffrir ? Durant tout ce temps je n’ai pas eu de nouvelle de lui. Je n’étais au courant de rien. Enfermée dans la solitude que je m’étais créer. Pour reformer ce lien si puissant qui unissait Tescanda et moi. Qui unissait le dragon & l’humaine. Le père & la fille. Les deux meilleurs amis. Les amants. Oui car entre nous tout était trop flou. Nos liens étaient si puissants que souvent tout cela se confondait. L’amour paternel. L’amour tout simplement. & l’amitié. Il faisait tout simplement parti de ma vie. Mais au palais j’avais manqué de temps pour nous deux. Et il avait souffert. Tout autant que moi. Ses pensées s’étaient peu à peu brouillées.

J’avançais dans la rue principale en direction du palais, une capuche rabattue sur mon visage et une cape me dissimulant. Personne ne me reconnaissait. Pourtant la rue était bondée. Partout de la vente, du sang d’animaux, d’humain & d’autres choses plus banales. J’avais oublié la dague de Noctis au palais. Non en fait je ne l’avais même pas oublié, je l’avais posé bien en évidence sur mon lit, avec un mot tout simple.

« Désolée mais j’ai besoin de m'éloigné. Mon lien avec Tescanda disparait peu à peu depuis que je suis au palais. Je dois m’en aller. Je reviendrais. Je t’aime mon amour. »


Si ce n’étais pas lui qui le trouvait, on lui donnerait. Je le savais. Personne ne cacherait ce mot. J’en étais sure. Un moment quelqu’un me percuta. Cette personne s’enfuyait. Un vampire. Aller savoir pourquoi. Je manquais de tomber sous la surprise. Par le mouvement ma capuche tomba. Dévoilant
mes longs cheveux d’ébène et mes yeux bleus. Le vampire se retourna pour s’excuser mais lorsqu’il croisa mon regard il s’arrêta, surpris, la bouche entrouverte. Il commença a bafouillé des excuse. Mais je l’ignorais. Royalement. Je me détournais de lui, remettant ma capuche. Mais il était trop tard. Plusieurs vampires déjà m’avaient vu. Ils restaient là, immobiles, figés par la surprise. Et je continuai mon chemin. Seulement un idiot commença à crier :

« La princesse est de retour ! La princesse est de retour ! »

Je sentais du bonheur dans sa voix. Mais cela cachait bien autre chose. Je savais qu’il se passait quelque chose au palais. Et je regrettais de ne pas m’être tenue informée pendant tout ce temps. Les murmures s’intensifièrent. Se transformant en un brouhaha énorme. Je pressais le pas. Mais évidemment, j’étais seule & j’avançais vite, se qui ne manqua pas d’attirer l’attention des gens. Ils devinèrent assez facilement qui j’étais. Plus besoin
de me dissimuler, sa ne servait plus a rien a présent. Je lâchais ma capuche qui retombait sur mes épaules tandis que ma cape faisait un voile derrière moi. J’aurais dû marcher tête haute, pourtant j’avais les yeux baissé. J’avais honte de se que j’avais fait. Lorsqu’ils commencèrent a trop me tapé sur le système je partis en fumée. Oui. Encore une facette de mon pouvoir. Que j’avais découvert grâce a Réa, un esprit vivant en moi qui représenter le vent. J’avais ce pouvoir grâce à elle. En quelques secondes j’étais dans ma chambre. Tournée vers mon lit. J’avais toujours les yeux baissés. Et sur le lit il n’y avait ni la dague de Noctis ni le mot. Ou était-ils donc ? Le mot je comprenais son absence. Mais pas la dague. Quoique si. Au départ c’était l’une des lames qui se cristallisé et tourner autour de mon ange. Elle avait du retourner voir son propriétaire. C’était le plus plausible après tout. J’enlevais la cape de mes épaules, révélant la robe blanche que j’avais revêtue. Même si ce n’étais pas vraiment mon style. Elle n’avait pas de col et remontait jusqu’au cou. Une robe simple, blanche & avec très peu de dessin & motifs. Tout dans la simplicité & l’élégance. Pour la première fois j’avais dégagé mon visage, relevant les mèches qui tombaient au cotés de mon visage. Tous mes cheveux tombés dans mon dos, telle une cascade. Je me déplaçais dans ma chambre à la vitesse humaine, nostalgique de la retrouver. Là dedans tout était simplicité ; quelques tableaux, des vases, une armoire, un lit deux chaises.Voilà, c'était tout. Quelqu'un entra alors. Surement sans savoir que j'étais là...


(bon jvais tenter de redevenir active.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Tinuviel
Votre tomate d'Adminavatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 25
Localisation : Dans son coeur ♥...
Expérience : 245

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
19/100  (19/100)

MessageSujet: Re: Un retour..[libre]    Jeu 24 Juin - 22:11


      — Mon monde commença à s’effriter du jour au lendemain.

    Une chambre vide. Ma dague posée qui dès mon entrée implosa en mille cristaux pour me rejoindre et un petit bout de papier griffonné par ses soins que je lu d’abord en diagonale. « Désolé... m’éloigner... Tescanda disparait... palais... » Informations secondaires, le pire était à venir. « Je dois m’en aller. Je reviendrais. Je... » La feuille m’était glissé entre les doigts, tombant lentement dans un vol plané désordonné, s’écrasant sans bruit sur le sol. Une douleur furieuse s’empara de moi alors que je tentais de découvrir combien de temps cela allait durer. Prenant cela pour une attaque ennemi mes lames cherchaient en sifflant dans l’air l’ennemi qui n’existait pas à l’extérieur. L’ennemi c’était mon cœur et la distance et la jalousie qui en émanait étaient insupportable. Je devais tout d’abord me calmer, reprendre mes esprits et surtout partir à sa recherche. C’était le palais le problème, non ? Pas moi ? Alors pourquoi me laisser ainsi ? Depuis combien de temps étais-je revenu discrètement au palais sans que personne ne soit au courant ? Une semaine ou peut être deux. Et elle me laissait de nouveau seul. Si j’aurais pu crier son prénom, je l’aurais fait. Mais dans cet endroit, c’était tout bonnement impossible. Je tentais simplement de respirer calmement en récupérant d’un geste rapide son mot, que je relis une nouvelle fois avant de le plier délicatement et de le mettre dans une de mes poches. Dès lors, je me téléporta à l’extérieur et fis le tour d’Elvendil. Seulement, il n’y avait plus aucune trace de ma Princesse. Elle s’était envolée et ne me reviendrais que quand elle l’aurai décidée... A regret, je stoppa mes recherches et rentra au palais loin des regards.

      — Et le temps passa...

    Je restais toujours au palais, depuis quelque temps, ne sortant que la nuit pour me nourrir. Assez. J’en ai assez. Combien de temps encore sans nouvelles ? Sans même un signe ? Je décida de sortir me changer les idées. Plus je pensais à elle, plus je me sentais mal.

      — La princesse est de retour ! La princesse est de retour !

    Je bifurqua immédiatement vers la voix lointaine. Et lorsque je fus sur place, je ne décela personne de cher à mon cœur dans cette foule chaotique. Je jura silencieusement et me dirigea plus lentement vers le palais. Etais-ce juste une sale blague d’un gamin ou était-elle réellement de retour ? Oh, après tout je n’allais pas tarder à le savoir... Après quelques minutes, je posa ma main sur la poignée et entra rapidement sans me faire repérer. Je me figea en la découvrant et pourtant j’étais toujours remonté. Je ne lui en voulais pas vraiment puisque je comprenais, cependant je ne pouvais pas m’empêcher d’être jaloux de ce dragon noir. J’étais bien décidé à ne pas rester sans rien faire cette fois. Je ne bougeais pas, la regardant simplement d’un regard neutre. Mon regard exprimait clairement ce que j’avais ressenti durant son absence. Je pris la décision de me téléporter aux moindres contacts de sa part. Je voulais bien tout pardonner, tout supporter, tout.. surmonter. Mais si au moins elle m’en avait parlé, avant de partir ainsi...

_________________
      On est sûr — THE THIRTEENTH DRAGNIR : Par ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-thirteenth-day.superforum.fr/index.htm
Aiko Deb
Grosse boulette du fow
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 20
Localisation : Quelque part dans Roncëlion :face:
Expérience : 385

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
18/100  (18/100)

MessageSujet: Re: Un retour..[libre]    Lun 28 Juin - 14:50

Ce silence… J’étais toujours dos a la porte. Pourtant je savais qui c’était. J’aurais voulu le regarder, fondre dans ses bras mais je ne pouvais pas. J’avais trop honte. J’étais partie comme sa, un beau matin sans lui avoir rien dit. J’avais honte. Je devinais facilement qu’il avait souffert. Et c’était à cause de moi. Uniquement de moi. Mes poings se serrèrent et des larmes commencèrent a coulaient le long de mon visage. Je tremblai légèrement mais je tremblai. Je ne pouvais pas affronter son regard. J’avais tellement honte de moi ! Une boule se forma dans ma gorge. Je tentais vainement de reprendre mon calme, suppliant l’aide du dragon. Lui savait bien mieux que moi contrôler ses émotions & sachant que nous avions les mêmes.. Bientôt cette boule se dissipa mais les larmes continuaient à couler & mes poings étaient toujours serraient. Je pouvais parler. Déjà sa de fait. D’une petite voix je lui murmurais :

« Pardonne-moi… Pardonne moi de tout ce que je t’ai fais... Je ne voulais pas… »

« Mais c’était toi ou lui. » aurais-je voulus rajouter. Mais Noctis, lui je savais que je pouvais à tout moment le revoir. Je savais que mon cœur lui appartenait. Il savait que j’étais déjà une de ses conquêtes et que je l’aimais au plus profond de moi. Pour toujours. Mais si Tescanda était parti, lui, plus jamais je ne l’aurais vu. Il aurait disparu de ma vie comme le vent souffle sur une plume abandonné, la soulevant et l’envoyant plus loin. Tescanda était la plume. Et le destin le vent. Et puis... Pouvais-je abandonné celui qui m’avait protégé, aimer & sauver ? & ce durant plusieurs années déjà ? Non. Tescanda faisait entièrement parti de ma vie. Et je ne voulais pas m’en séparer. Il était mon point d’ancrage. Si tout tournait mal il serait toujours là lui.Comprends moi ...

Noctis.. Noctis toi dont je redoute ton jugement autant que je t’aime je sais que tu seras toujours là pour moi. Je sais que malgré ta colère tu seras toujours là. C’est pour cela que j’avais choisi cette réponse à ce choix si difficile. Mais sache que je regrette ce que j’ai fais. Je regrette de t’avoir fait souffrir. Alors qu’attendre une nuit n’aurais rien changé. Mis a part que mon lien se serait effaçait un peu plus. Et je sais que tu veux mon bonheur. Autant que je veux le tiens. Mais durant tout ce temps j’ai failli à cette envie. Je t’ai blessais. Torturé. Indirectement. Je sais qu’à présent tu as pu vivre ce que j’ai vécu lorsque toi tu es parti. Mais je n’ai pas apprécié. Car cette souffrance là est indescriptible. Je n’avais pas eu de tes nouvelles. Je n’avais pas su comment tu te portais. Je n’avais rien su. Rien reçu. Pas de manifestement que tu étais toujours là. J’aurais pu laisser tomber et me perdre dans la folie. Mais l’espoir m’avait fait te chercher. Mais là c’était différent. Même si tu avais voulu me chercher tu ne m’aurais pas trouvé. Tout simplement car j’étais là ou ne s’aventure personne. Dans les cieux. Dans les montagnes. Là où passe le plus clair de leur temps les dragons. Dans leur royaume… Un pic inaccessible. Aurais-tu pu monter ? J’en doute très fort. Les dragons ne t’auraient pas laissé passer. Tu es un vampire. Et moi aussi. Sauf que je suis une dragonnière. Et qu’à tout jamais je serais liée avec les dragons. Grâce à l’un des leurs. Mais je me perds.

J’étais toujours dos à lui. N’osant pas me retourner. Mes poings s’étaient légèrement desserrer. Je ne tremblai presque plus. Et même si mes larmes s’étaient estompées, ma douleur était encore vive. Oui une douleur. Celle de t’avoir fait souffrir.
Pardonne moi, je t’en supplie mon ange, pardonne moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour..[libre]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour..[libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» De retour sur l'île [Libre]
» Retour à Cocorico. . .(RP libre ^^)
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: R O N C Ë L Y O N. :: 
[[. Elvendil.
-
Sauter vers: