AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shaïra, voleuse professionnelle ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Dracula Skrekk

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 22
Localisation : Exodus, Roncëlyon, Elvendil, capitale Vampire.
Expérience : 29

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Shaïra, voleuse professionnelle ?   Dim 26 Sep - 13:53

[ » Nom (Sauf non humanoïde) :
* Nou'hala

[ » Prénom :
* Shaïra.

[ » Surnom (Falcultatif) :
* Sha' ou Shasha, n'importe quel surnom, ça n'a pas d'importance. Mais celui qui revient le plus souvent est surtout « Voleuse ».

[ » Âge ( + âge d'apparence pour ceux qui vivent longtemps) :
* Le temps s'écoule sans qu'on y prête d'attention. Vingt-deux ans d'apparence.

[ » Race :
* Hybride : Elfe / Falariel.

[ » Classe :
* Assassin.

[ » Arme(s)/Élement(s) :
* Petits couteaux de lancers, petits poignards, petites dagues et deux grandes lames courbes.

[ » Maîtrise de la Magie ?
* X



[ » Description (3 lignes):
* Shaïra a beaucoup hérité des elfes au niveau physique. Son corps est fin, élancé et plus grand que la moyenne. Elle est extrêmement souple ce qui lui permet de se faufiler partout aussi silencieusement et rapidement qu'une ombre. Son sang Falariel ne lui a pas apporté de caractéristiques physique. Shaïra est néanmoins aussi puissante qu'un Falariel de Sang-Pur, malgré son corps fin. Grâce au sang de ces deux races, Shaïra sait manier ses armes à la perfection. Contrairement à son sang de Falariel, son côté Elfe lui a offert une caractéristique physique bien propre à cette race : des oreilles très légèrement pointues.
Son visage est plutôt fin et joli. Ses cheveux sont mi-longs et d'un noir ébène avec des reflets argentés. Mais elle ne les montre jamais. Parmi sa chevelure noire, il y a une unique mèche d'un blanc pur. Ses iris sont aussi noirs que ses pupilles, on ne distingue pas la frontière entre les deux. Ses yeux sont aussi froid que la mort et sans émotion, ils observent et c'est tout. Ces habits sont simples et lui permettent de faire tous les mouvements qu'elle veut. Shaïra a toujours sa capuche verte sur la tête et ne la retire jamais.


[ » Caractère (5 lignes) :
* Shaïra n'a pas eu un passé très avantageux. Elle se fait sans cesse insulter par les gens et courser par les gardes. Alors, la jeune femme est un peu peureuse, ou plutôt devrais-je dire, sur ses gardes. Elle ne montre presque jamais ses émotions et utilisent ses sens Elfes pour guetter tout ce qu'il se passe autour d'elle. Elle n'aime pas particulièrement les autres personnes et préfère les éviter. Shaïra ne parle jamais d'elle et, le plus souvent, elle ne fait que répondre aux questions qu'on lui pose, si elle a envie de répondre. Elle n'accordera que très difficilement sa confiance à quelqu'un, ce qui la rend encore plus asociale.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Shaïra n'est pas fière, arrogante et jalouse comme la plupart des Falariel. En revanche, elle est très solitaire et aime beaucoup la solitude. On la dit asociale. Certains disent même que si tu l'approches, elle te tue. Ce qui n'est pas vrai, Shaïra fera tout pour éviter qu'on l'approche. Mais elle ne tue pas les gens pour si peu, elle essayera juste de fuir discrètement. Elle a apprit à laisser passer les insultes et éviter les projectiles qu'on lui lance. Elle est toujours impassible, comme un mur de glace. Aussi froide et sans émotion.
Shaïra a hérité de la morale de certains Elfe, elle redoute de tuer les animaux et préfère voler pour se nourrir. La plupart du temps elle mange des fruits mais elle n'est pas végétarienne, c'est juste que c'est plus simple de trouver un fruit ou de le voler. Comme beaucoup de Falariel, si quelqu'un se trouve en danger, elle ira l'aider. En revanche, elle partira tout de suite après, sans un mot.
(Comme beaucoup de mes perso', je risque de modifier un peu son caractère pendant mes rps.)


[ » Histoire (3 lignes) :
* - Dépêche-toi, elle va se réveiller !
- Non. Je ne peux pas faire ça.
- Réfléchis un peu ! Ne baisse pas les bras maintenant, c'est trop tard !
- Je … Quelqu'un nous surveille, je l'entends. Partons de cet endroit maudit !
L'Elfe et le Falariel partirent loin de cet endroit, jurant qu'ils n'y mettraient plus jamais les pieds. Ils avaient tout simplement peur de moi. Ce lieu les avait attirés dans le passé, maintenant ils le fuyaient car j'étais là. Assise sur le bord de la falaise. Observant le vide sous mes pieds sans même ressentir ne serait-ce qu'un brin de peur, de folie ou de tristesse. J'étais seule et je me sentais vide. J'avais un peu plus de dix ans, il me semble. Mais je n'en étais pas sûre, mes parents avaient demandé à effacer ma mémoire. Ca aurait pu marcher, et ça a marché. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que je ne dormais pas quand ils m'ont abandonnée à Saut Du Dragon. Je les ai vu partir en courant sans un regard en arrière. C'est en me levant que j'ai sentit le filet de sang sur ma joue et la blessure sur mon crâne. Alors, qu'ai-je fait ? J'ai marché jusqu'à tomber et perdre connaissance au milieu d'une forêt.

Voilà ce qu'il se passe maintenant.
- Au voleur !
J'ouvris les yeux et me retournai lentement. Plus loin, la femme d'un stand de fruits me montra du doigt en criant les deux même mots. Déjà les gardes arrivaient en courant. Je haussai un sourcil et les étudiai longuement. Il y avait trois quiches en armure lourde, mais aussi deux gardes en armure très légère. Décidément, ils se sont améliorés cette année. Je resserrai mes doigts autour de la pomme verte que je venais de voler et pris une grande inspiration. Un cercle de cinq mètres se créa autour de moi pour me mettre bien en vue des gardes. Je fis jouer les doigts de ma main libre avant de redescendre un peu plus la capuche sur ma tête. Les gardes se frayèrent un chemin pour entrer dans le cercle en jouant des coudes. Un sourire étira mes lèvres quand le premier entra dans le cercle.
- Elle est là !
Comme s'ils ne le savaient pas. Alors qu'il recommença à me courser, je partis en courant droit vers les maisons sur ma gauche. Je poussai tout le monde sur mon passage, évitant quand même soigneusement les personnes fragiles comme les enfants ou les vieillards. J'ai un minimum de respect quand même. Je fis deux pas en courant sur le mur avant de crocheter une prise et d'escalader la façade de la maison. J'entendis un homme en armure lourde se baisser pour ramasser une pierre. Quand la pierre aurait dû me toucher, j'étais déjà debout sur le toit, observant calmement l'avancée des gardes en armure légère, les seuls qui pouvaient me suivre. Très bien, dans ce cas, ils ne seront plus que deux.
- Tu ne nous échapperas pas !
Vraiment ? J'esquissai un léger sourire en coin avant de courir sur le toit, bondissant sur le prochain. Les gardes n'étaient pas loin mais ne me rattrapai pas pour autant. Parce que moi, contrairement à eux, j'ai commencé très tôt ce genre de course sur les toits. Instinctivement je passai une main sous ma capuche pour effleurer la mèche blanche dans mes cheveux noirs, ce qui me fit ralentir. Je secouai la tête et accélérai. Il ne fallait pas qu'ils me rattrape. Je levai les yeux pour voir la tour qui s'élevait juste devant moi. Et merde … J'avais oublié le détail des quatre petits archers sur cette petite tour.
- Là ! Visez-la ! Empêchez-la de fuir !

- Tirez à volonté !
Eviter des flèches, c'est pas ce qu'il y a de plus facile au monde. Je m'arrêtai net, regardant trois des flèches se planter juste devant moi. Mais, il en manquait une. Je sentis alors une vive douleur dans le mollet. Je tombai à genoux sur le toit. Deux des archers descendirent de la tour pour courir vers moi. Il fallait que je parte au plus vite. Je me relevai doucement, essayant de m'appuyer le moins possible sur ma jambe. Pour cela, je dus appeler au secours à mes capacités d'Elfe. Je parvins à sauter dans une rue et courir même si j'étais à découvert. Je rasais le mur, au cas où je tombais, je pourrais me rattraper. Mais, alors que je passais à côté d'une rue très étroite que je ne remarquai même pas, on m'attira à l'intérieur de celle-ci en m'agrippant le bras. On m'entraîna ensuite plus profondément dans la ruelle sombre. Je me débattis du mieux que je pus mais on me tenait bien. Soudainement on me plaqua au mur avec douceur pourtant et un index sur posa sur ma bouche pour m'indiquer de me taire. Mon regard fut alors attiré vers l'entrée de la ruelle, là où les gardes commençaient à entrer.
- Je suis sûr qu'elle est passée par là ! Suivez-moi !
J'écarquillai les yeux et me débattis une nouvelle fois. Mais une main se plaqua sur ma bouche tandis que d'un doigt pressé dans mon cou, la personne m'empêchait de faire un seul geste. Pendant une folle seconde je me demandai si la personne n'était pas folle ou alors si elle ne voulait pas ma mort. Mais je vis avec étonnement mon corps apparaître derrière les gardes et faire du bruit pour qu'ils se retournent. Pourtant, ce n'était pas moi. Les gardes poursuivirent la fausse moi et me laissèrent seule avec cette personne qui relâcha peu à peu sa pression sur ma bouche et sur mon cou. Elle fit glisser une capuche entièrement noire de sur sa tête et je pus voir que c'était un homme qui venait de me sauver la vie. Je fronçai néanmoins les sourcils.
- C'est une illusion, elle ne durera pas longtemps, mon lien n'est pas encore assez fort. Viens.
J'avais besoin de savoir pourquoi il m'avait aidée, pourtant, j'avais l'envie irrésistible de partir. Je le suivis sans un mot, ne le quittant pas des yeux, toujours sur mes gardes. Je boitai légèrement pour éviter de me faire trop mal à la jambe en marchant, mais heureusement, l'homme s'arrêta. Il ouvrit une porte et entra. Je restais sur le seuil, observant l'intérieur en quête d'ennemi ou d'un piège. J'entrai alors, les poings serrés. L'homme s'assit sur un divan avec un verre d'eau à la main. Je ne bougeai pas, debout au milieu de la pièce. C'est à ce moment là qu'un cheval plus grand que la moyenne entra dans la salle. Sa robe ressemblait à de l'argent pur ce qui accentua mon inquiétude.
- Dé stresse un peu. Voici mon Deltrana, c'est de ce lien là que je te parlais tout à l'heure. Il possède le pouvoir de créer des illusions. Comme la deuxième toi pour éloigner les gardes mais aussi comme cette maison. Je te vois souvent courir sur les toits et remporter les courses contre les gardes. Je voulais t'aider parce que j'admire ton courage. Tu voles encore même si la fois précédente tu as failli de faire attraper. C'est presque du suicide. Pourquoi voles-tu ?
- Je n'ai pas d'argent et je n'ai rien à manger. Alors je vole.
- Quel est ton nom ?
- Shaïra.
- Shaïra ? L'enfant hybride des Nou'hala ?
- Je ne connais pas les Nou'hala.
- Il n'y a que toi pour dire ça. Peu sont ceux qui ne connaissent pas le tragique destin des Nou'hala. Un Falariel et une Elfe, n'est-ce pas ? Tu es leur fille. D'après ce que je sais, tu as disparu peu de temps avant le massacre dans ta maison. Tes parents ainsi que leur famille se sont fait assassinés.
- Je n'ai pas de père. Je n'ai pas de mère.
- Oui, c'est normal que tu dises cela. Les Nou'hala avaient demandé à ma famille d'effacer ta mémoire. Ils voulaient tous t'abandonner. Au moins, tu as échappé à la mort.
- Les Nou'hala ne sont pas ma famille. Je suis Shaïra et seulement Shaïra ! J'en ai assez de t'écouter parler. Adieu !
Je tournai brusquement les talons, me dirigeant vers la porte d'entrée. J'allais poser ma main sur la poignée quand l'homme apparut juste devant moi. Je reculai d'un bond et dégainai mes lames jumelles. Je ne comprenais pas comment il avait fait ça, mais il allait me laisser partir ! L'homme devant la porte ne bougea pas mais une autre réplique de lui se leva du divan et s'approcha de moi. Je ne savais plus qui des deux était le vrai.
- Tu as peur des humains à ce point Shaïra ?
Je me retournai vers celui qui s'approchait de moi et le fixai de mes yeux noirs. Il continua de s'avancer, évitant mes lames immobiles pour s'arrêter juste devant moi. Il glissa sa main sous ma capuche et toucha ma mèche blanche.
- C'est mon père qui t'a fait ça. Tu as hurlé si fort que tu m'as réveillé. Quand je t'ai vu, inconsciente, le sang coulant de ton crâne, j'ai pleuré Shaïra. Nous qui étions si proche … C'est à cause de ta famille que la mienne est morte !
Je fronçai les sourcils et ramenai ma lame courbe vers moi pour la faire glisser jusqu'à la gorge de l'homme.
- Je n'ai pas de famille et je n'ai pas d'amis ! Je ne me rappelle de rien avant mon réveil alors ce qu'il s'est passé n'a aucune importance. Si tu crois que je vais m'excuser pour ça, tu as aidé la mauvaise personne. Maintenant, laisse moi partir.
- Tu es si dure Shaïra. Tu as toujours été si dure. Mais si je te laisse partir, où trouveras-tu des soins ?
- Ca guérira tout seul !
- Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution.
Je me reculai et percutai le cheval argent de l'homme. Une décharge parcourut mon corps et je fis un bond sur le côté. Je n'avais plus mal à la jambe, comme si cette décharge m'avait soignée. Je fronçai les sourcils et me dirigeai de nouveau vers la porte. Je l'ouvris lentement et fis un pas.
- De nombreuses vies ont été éteintes par la faute de tes parents et pourtant, ça ne te donne même pas un simple frisson. Tu n'as pas changé Shaïra. Même blessée tu veux toujours avancer. Tu n'as pas du tout changé.
- Qui es-tu pour me dire de telles choses ? Est-ce un mal de ne pas changer ?!
- Toujours aussi froide, aussi irrésistible et surtout, aussi forte. J'étais ton meilleur et unique ami. Je suis aussi celui qui t'a abandonnée le premier Shaïra. Tu nous as tous maudis.
- Tout cela fait partit d'un passé qui n'est plus le mien depuis longtemps. Si quelqu'un vous a maudit, c'est sûrement ce couple perdu d'avance, les derniers descendants des Nou'hala.
- Tu aurais pu changer et devenir plus douce.
- Dans ce monde d'injustice, de mort et de sang, il n'y a pas de place pour la douceur.
- Je vais prier pour ceux qui croiseront ton chemin.
- Prie donc ! De toute façon, que tu le fasses ou non, ça ne changera rien. Dieu existe autant que tes illusions.
Je n'attendis pas de réponse et sortis, rengainant mes lames jumelles dans un mouvement de rage. J'en avais marre de ce genre de type qui insiste jusqu'au bout. N'ai-je pas le droit de vivre comme je l'entend ? Sans vouloir me souvenir de mon enfance et en continuant de voler ? N'ai-je pas le droit de soigner moi-même mes blessures, de errer de ville en ville ? Les Nou'hala m'ont abandonnée ? Très bien, c'est une bonne chose. Au moins maintenant, je suis Shaïra. Et Shaïra est une femme libre.



[ » Par qui ou quoi avez vous connu FFC ? :
* Yunie. ♥

[ » Avez-vous des conseils pour nous ? :
* Non. =)

[ » Autres :
* Rien.

[ » Fréquence de connexion :
* 7 jours sur 7. Quand je suis en stage.
2 jours sur 7. Quand je suis au lycée.

[ » Puf :
* Etalon77.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Amy Bloodlaw

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 20
Localisation : Dans mon monde...
Expérience : 61

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Shaïra, voleuse professionnelle ?   Dim 26 Sep - 15:39

Je l'aime ton perso' vivi ! ♥ ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloniä Yukomichy

avatar

Messages : 481
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 26
Expérience : 294

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: Shaïra, voleuse professionnelle ?   Sam 2 Oct - 9:22

Jolie
You can play Ninie

_________________

Miloniä
Spoiler:
 


Kuukï
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracula Skrekk

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 22
Localisation : Exodus, Roncëlyon, Elvendil, capitale Vampire.
Expérience : 29

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Shaïra, voleuse professionnelle ?   Sam 2 Oct - 17:13

Yaaaaah !!
Merci merci Miloniä I love you I love you
Qui veut un petit sujet ? What a Face (Je vais faire un petit librounet XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sad-life.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shaïra, voleuse professionnelle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shaïra, voleuse professionnelle ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: E S P A C E _ P E R S O N N A G E. :: 
[[. Présentations.
 :: 
[[. Présentations validées.
-
Sauter vers: