AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " une si belle nuit." [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko Deb
Grosse boulette du fow
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 20
Localisation : Quelque part dans Roncëlion :face:
Expérience : 385

Personnage
Informations:
Relations:
Level:
18/100  (18/100)

MessageSujet: " une si belle nuit." [libre]   Ven 2 Juil - 18:59

Un vent doux balai les terres d’Asuana tandis que l’air se réchauffe. Une frontière très nette se dessine entre le printemps & l’été & déjà on voit clairement que nous avons atteint la plus chaude des saisons. La lune était haute dans le ciel & les étoiles scintillaient. Aucuns nuages à l’horizon. Le chemin que je suivais était baigné dans la clarté de la lune. Autour de moi il n’y avait aucun bruit, aucun animal quel qu’il soit. Pourtant, comme l’une des rare fois en une année, la nuit semblait être un rêve. La douceur de l’air ambiant me donnait des frissons dans le corps.

Je marchais, ombre parmi les ombres. Un gout de sang dans ma bouche, plutôt métallique. Un instinct sauvage en moi. Je ressentais les sensations de Tescanda et je pouvais dire qu’à cette heure ci une bête avait péri & avait servi de repas au grand dragon d’ébène. Mes cheveux flottaient dans le vent, avec une incroyable légèreté. Oui en effet, c’était une nuit comme on en voit peu. Mais des comme sa, j’en verrais des centaines. L’immortalité m’était acquise, j’étais figée dans les temps jusqu'à la fin. Soit ma fin soit celle du monde. Mais qu’importait ? Cessons de nous tourner vers un futur trop loin & trop sombre. Le présent n’est que meilleur.

Mais dans le silence de la nuit, un bruit retentit un bruit métallique. Une épée qu’on dégaine. Le propriétaire ne m’est pas visible. Aussi, par pur instinct je me cache derrière l’arbre que je venais de dépasser, rebroussant de quelques pas mon chemin. A quoi cela peu bien me servir ? Je suis intouchable. L’on ne peut me blesser. De plus, moi je peux atteindre tout le monde. Et s’il on arrive à trouver une faille a mon pouvoir, Tescanda est
toujours là. Au pire il y a toujours mon frère, Keigo… mais bien vite l’arbre contre lequel j’étais me trahis, une lame viens se coller contre mon cou. Déstabilisée, je sais qu’il ne faut cependant pas montrer tout de suite mon pouvoir ni ma véritable nature. Qui pourrait
aisément deviner que je suis maitresse de l’air, dragonnière, & que le sang qui coule dans mes veines est celui des vampires, des sangs purs ? Personne. Pas même mes yeux peuvent trahir mon appartenance a la race vampirique. Bien vite je sens un corps contre le mien et l’on m’oblige à avancer, me poussant littéralement. Une voix bourrue ;

« Qu’est tu fais là toi ? »


Mon esprit effronté prend le dessus & je réponds du tac au tac :

« Bonsoir a vous aussi. »
« Réponds ! »

La voix est sèche, téméraire & autoritaire. Ce que je n’aime pas du tout. Mais je devine aisément que la personne doit approcher les 20 ans. Donc logiquement je suis plus vieille que lui. De quelques années, certes mais tout de même. Même si mon physique me donne que 19 ans… je soupire & lui dis, le regardant du coin de l’œil :

« Avec une lame sous la gorge c’est assez difficile de répondre… »


Ma phrase fait mouche. La lame s’abaisse. Et j’aurais pu aisément le mettre K.O. sans qu’il y comprenne quelque chose. Mais j’évite, par politesse. Et après tout, il pourrait bien me servir de repas si devient dérangeant...Il me presse:

«Grouille ! J'ai pas que sa a faire moi !»

J'aurais aimé lui faire ravaler sa fierté. Mais pas de violence, pas par une si belle nuit. Je me tourne face a lui, plante mon regard dans le sien et le soutient sans ciller. Mes yeux passe alors du bleu au rouge. puis du rouge au gris avant de reprendre leur teinte bleu. Rouge pour vampire. et le gris c'est réa qui n'as pas pu s'empêcher d'agir. Réa, un esprit incarnant le vent, c'est grâce a elle que j'ai mon pouvoir. Le gars a une vingtaine d'année comme je l'avais deviné. Il recule, momentanément surpris par la découverte de ma nature. Peut être s'imaginait-il déjà inerte sur le sol, vidé de son sang ? Trop drôle. Je lui fais un grand sourire. Je le vois qui regrette ses paroles. Il se jette a genoux, & m'implore dans une langue que je ne connais pas. Je suis si surprise que je recule de quelques pas, ma voix s'étranglant dans ma gorge. Peut être ais-je l'air impitoyable mais je ne suis pas comme sa. Je suis toujours au fond de moi la jeune humaine fragile et timide, même si des fois cette timidité s'efface. Fière & joueuse, je ne suis cependant pas désagréable, la preuve, j'ai énormément d'amis dévoués. Des amis qui pourront a tout moment compté sur moi. Des amis auxquelles je tiens énormément, qu'ils soit humain, elfes ou même deltrana. Un autre bruit. Derrière moi. Je me tourne précipitamment, surprise. Combien de personne pouvaient se baladaient par cette nuit ici, sans même que je les remarque ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
" une si belle nuit." [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP Horde 9/3]La nuit de la marquise
» Par une belle nuit pluvieuse...
» [A faire vivre] La guerre en Lordaeron
» Réflexions au coeur de la nuit...[RP libre]
» Vos plus belle phrases, citations, poèmes venez révélez votre vrai coté !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles ~ v8 . :: A V A L O N. :: 
[[. Plaines d'Asusana.
-
Sauter vers: